Nous avons été une histoire brève que je relirai mille fois

· 28 mai 2016

Avant de te connaître, je ne savais pas que je pouvais aimer en seulement deux jours, je ne savais pas que je ressentirai tes longues caresses encore longtemps après.

Une distance de mois de kilomètres nous a séparés, et ces deux jours sont devenus une histoire brève que j’ai relue des milliers de fois.

Notre histoire s’est forgée sur des vérités, des regards au milieu de la nuit, des câlins sous les draps, des corps nus à la lumière du jour.

C’est un récit de ce que nous nous sommes dit en quelques heures ce que l’on commençait à peine à ressentir, où nous avons à peine découvert la vie de l’autre.

“C’est presque une loi, les amours éternelles sont les plus courtes.”
-Mario Benedetti-

Une histoire brève où je me suis montrée telle que je suis

Malgré le temps qui passe, je n’ai cessé de me souvenir que pendant un instant, tu as été mon complice, la personne en laquelle j’avais confiance.

Tu m’as soutenue et tu m’as comprise à un moment où personne ne me comprenait, tu m’as rappelé que je pouvais rire, que je pouvais pleurer et que je pouvais sentir.

Tu m’as fait voir que je devais être moi.

Couple-se-regardant-dans-les-yeux

Tu a ouvert mes yeux sur un monde qui, jusqu’à présent, ne voyaient qu’à travers le prisme d’autres personnes, un monde qu’on avait dessiné pour moi, mais avec lequel je n’avais rien à voir.

J’ai lutté avec la force que tu m’as transmise et même une fois que tu n’étais plus à mes côtés. 

“Ne me tente pas, car si nous nous tentons, nous ne pourrons plus nous oublier »
-Mario Benedetti-

Je t’ai écrit mille histoires, que nous avons dessiné avec la matière de nos rêves, nous avons raccourci la distance qui nous séparait tout en continuant à parler et à rire, sans que les océans puissent nous stopper.

Ce que j’ai appris de toi

En deux jours, on peut apprendre de nombreuses choses. On met à nu nos corps et nos sentiments.

En deux jours, j’ai appris de toi qu’il faut vivre la vie que nous voulons, sans penser à ce que veulent les autres personnes, que si nous ouvrons les yeux et que nous regardons bien les choses, nous verrons des choses et des personnes que parfois nous ne voyons pas.

Tu m’a appris ce qu’est le plaisir, ce qu’est le rire, ce qu’est un câlin fort et lent, ce que signifie quelqu’un qui m’apprécie vraiment.

Tu m’as appris à savoir ce que je voulais et ce que je désirais, et surtout tout ce que je n’aime pas. 

Une histoire brève qui ne se termine pas

Maintenant je sais que nous ne serons jamais plus ensemble, je ne sais pas ce qui se passera dans le futur, si nous retrouverons un lieu et un moment pour nous retrouver, pour que nos regards se comprennent sans avoir besoin de dire un seul mot.

Si je te vois, je me souviendrai toujours de nos journées ensemble et sans que tu ne t’en rendes compte, nous marcherons parmi les arbres, je me souviendrai de ce que nous avons dit et que nous n’avons jamais été capable de dire.

Je me souviendrai toujours de ta dernière phrase « ce n’est pas la dernière fois » juste avant qu’un océan nous sépare pendant bien plus de temps que nous le voulions.

Un océan de temps qui a englouti notre histoire, nos câlins et nos regards dans ses vagues de journées sans toi.

“Je t’attends pour regarder le ciel la nuit : toi là-bas, moi ici. »
-Mario Benedetti-

Souvent, je me demande si c’est une histoire qui s’est terminée et mon cœur le refuse, car c’est impossible que le hasard nous ait fait nous rencontrer et que les océans de temps ne nous permettent pas de nous revoir, et de nous sentir à nouveau.

Couple-se-promenant-le-soir

Peut-être que nous écrirons une autre histoire et que nous oserons terminer cette aventure que nous n’avons pas terminée, peut-être que tout se terminera ici car c’est ainsi et que d’autres choses doivent survenir. Seul le temps nous le dira.

Ma stratégie

Ma stratégie est de se regarder, de partager mon temps avec toi, respecter tes choix, comprendre ton amour pour quelqu’un d’autre.

Je souhaite que tu sois dans ma vie, sous n’importe quelle forme, mais que tu sois là.

Je souhaite que nous nous écoutions, que nous continuions à nous connaître, que rien ne nous empêche d’avoir une confiance qui augmente à chaque seconde que nous partageons.

“Ma stratégie est qu’un beau jour, je ne sais pas comment ni avec quel prétexte, tu aies enfin besoin de moi”

-Mario Benedetti-