"Ne me quitte pas" ou ne pas savoir laisser partir l'autre

11 janvier, 2020
Il est souvent difficile d'accepter la séparation. Surtout quand c'est l'autre qui décide de partir. On ne sait alors pas comment mettre fin à la relation. Est-t-il bien judicieux de chercher à maintenir le couple coûte que coûte ? Pourquoi est-t-il si difficile d'accepter que l'autre ne veut plus de nous ?
 

L’une des épreuves les plus redoutées de la plupart d’entre nous est certainement la rupture d’une relation sentimentale. C’est généralement un moment difficile, tant pour la personne qui décide d’y mettre fin que pour l’autre qui doit la laisser partir. Dire adieu ne convient à personne.

On croit parfois que c’est plus facile pour celui qui décide de rompre mais ce n’est pas évident non plus. Ce qui est sûr, c’est qu’il est difficile d’accepter d’être rejeté par l’autre. Ainsi, lorsqu’on ne sait pas comment partir mais qu’on ne veut pas continuer non plus. Que faire ? On entre bien souvent dans un cercle vicieux qui finit forcement par faire des ravages. Sachez aussi que ne pas savoir comment mettre fin à votre relation peut être préjudiciable à votre santé psychologique.

Lorsque nous sommes engagés dans une relation qui ne nous convient plus, nous pouvons en effet ressentir du stress, de l’anxiété, de la tristesse ou encore du découragement. C’est un moment difficile de la vie. Parfois encore, on trouve le courage d’y mettre fin mais l’autre nous supplie en nous disant « ne me quitte pas ». La situation se complique encore plus.

Nous sommes tous différents. Pour certaines personnes, avec la fin de la relation vient la fin des difficultés. Quand c’est fini, c’est fini. Pour d’autres, c’est le début d’un véritable calvaire. Pourquoi essayons-nous autant de le retenir ? Essayons-nous de prolonger une aventure qui est déjà terminée ? Dans quelle mesure est-il utile d’empêcher ou de retarder l’autre d’y mettre fin ? Voyons ça de plus près.

 
Il faut parfois apprendre à laisser partir l'autre

Je ne sais pas comment me séparer de mon partenaire

Beaucoup de personnes avouent qu’elles n’arrivent pas à rompre avec leur partenaire. Elles ne sont plus satisfaites de la relation et elles ne ressentent plus de sentiments. Cependant, elles sont incapables de mettre fin à la relation.

Bien souvent, derrière cette difficulté réside la crainte de faire du mal. On sait en effet qu’on va faire de la peine à l’autre ou du moins c’est ce que l’on croit. Par conséquent, beaucoup sont incapables de franchir le pas. L’idée même d’être « responsables » d’une telle souffrance chez l’autre les paralyse. Mais en sont-ils vraiment responsables ?

Alors que certaines personnes sont capables de rompre avec plus de facilité, pour d’autres cette responsabilité les accable. « Si je le quitte , il souffrira, et s’il souffre c’est parce que je le laisse tomber, donc je suis coupable ». Nombreux sont ceux qui pensent de cette manière, n’est-ce pas ?

Maintenant, nous pouvons nous demander si cette culpabilité ou cette responsabilité se justifient réellement. Il est certain que la rupture peut faire beaucoup de peine. Mais la douleur de vivre ainsi dans le mensonge ne devrait-elle pas elle aussi être prise en compte ?

 

Rappelons que la peine fait partie de la vie. On la ressent parfois au travail, lors de la disparition d’un être cher ou encore lors d’une rupture. Chacun de nous doit apprendre à vivre avec des émotions négatives.

Accepter de laisser partir l’autre

Beaucoup refusent d’être abandonné par leur partenaire. Certains couples restent ainsi « ensemble » parce que l’un d’eux refuse la séparation. Autrement dit, combien restent avec leur partenaire par pitié ? Ils se disent alors « Je ne veux pas lui faire de mal, nous allons continuer un peu plus longtemps et voir si la flamme se ravive ».

Savoir laisser partir l’autre est indispensable pour que la séparation soit moins pénible. Donner une seconde chance à son couple n’est évidemment pas une mauvaise idée. Néanmoins, il y a des limites. Lorsque votre partenaire exprime à maintes reprises qu’il ou elle souhaite se séparer, pourquoi forcer les choses ? Pourquoi rester avec quelqu’un qui ne veut plus être avec vous ?

La psychologue Ana Doménech (1994) affirme que la rupture d’une relation est « un facteur de stress qui affecte le sentiment de bien-être d’une personne, surtout si elle refuse d’accepter sa séparation avec son partenaire ». Mais qu’y a-t-il derrière le fait de ne pas vouloir laisser partir l’autre ?

Lorsqu’un partenaire rend la rupture difficile, cela peut aussi être le signe d’un attachement maladif. Ainsi, en remettant notre bonheur entre les mains de quelqu’un, c’est la terreur qui nous envahit à l’idée même que cette personne puisse nous quitter. Cependant, rappelons que le bonheur dépend davantage de soi que des autres même si nous avons parfois tendance à l’oublier.

 

Alzugaray et García (2015) affirment que « les deux conjoints s’entendent rarement sur la fin de la relation. En général, l’un d’eux continue à éprouver des sentiments tandis que l’autre n’en éprouve plus. Ainsi, le processus émotionnel qui suit une rupture doit être considéré comme un véritable processus de deuil« .

Une femme triste après une rupture

L’apprentissage du lâcher prise

Ne pas réussir à laisser partir l’autre peut signifier un fort attachement envers son partenaire. Ce peut aussi être le signe d’une incapacité à se retrouver avec soi-même. En d’autres mots, le résultat d’une peur profonde d’être seul. A présent, comment faire face au moment où l’autre nous annonce qu’il ne veut plus de nous ?

Se battre pour sauver sa relation peut parfois fonctionner. Cependant, lorsque l’autre personne ne veut plus poursuivre la relation, il est temps d’accepter la situation et de le laisser partir. Il est aussi temps d’apprendre à lâcher prise. Le moment est venu d’y mettre fin et de commencer à construire autre chose.

L’acceptation est un processus actif qui consiste à assimiler tout ce qui se passe. Par conséquent, l’acceptation nous aide à prendre des décisions. De plus, il y a des événements que nous sommes en mesure de contrôler et d’autres qui sont hors de notre portée.

 

Lorsque notre partenaire manifeste son intention de rompre la relation, nous ne pouvons plus rien y faire si ce n’est le laisser partir. Il s’agit d’un territoire sur lequel nous n’avons plus de contrôle. La meilleure option est donc d’accepter la situation.

Accepter de laisser partir l’autre

Quel que soit notre état de désespoir, supplier l’autre n’est jamais une bonne option. Contraindre l’autre dans une relation qu’il ne désire plus ne nous apportera que du mal-être. Ainsi, en plus d’accepter, nous devons aussi apprendre à lâcher prise. En effet, personne ne nous appartient.

On avait beau considérer l’autre comme « nôtre » partenaire, en réalité, il n’en demeure pas moins une personne libre qui a choisi à un moment donné de vivre avec nous et qui ne le souhaite plus à présent. Ainsi, tout comme cette personne est venu à nous en toute liberté, elle doit pouvoir partir avec la même liberté.