Même si vous le savez, si vous ne le sentez pas ça ne sert à rien

25 février 2018 dans Développement personnel 429 Partagés
femme avec un parapluie

Combien de fois avez-vous su de quoi vous étiez capable, mais vous avez été dans l’impossibilité de mener à bien ce projet que vous aviez ? À plusieurs occasions, vous n’avez pas pu ressentir cette poussée qui vous aurait empêché de rester coincé et de supporter une situation dans laquelle vous n’étiez pas à l’aise. Par conséquent, même si vous connaissez votre potentiel, cela ne vous est d’aucune aide puisque vous ne le ressentez pas, puisque vous ne trouvez pas cette charge émotionnelle à partir de laquelle émane l’énergie nécessaire pour avancer.

Peut-être que cela ne vous arrive pas seulement dans le domaine professionnel, mais aussi dans votre vie personnelle. Par exemple, si vous êtes conscient qu’avec votre partenaire il n’y a rien de plus que de l’amitié, mais que vous ne le ressentez pas vraiment, vous entretiendrez cette relation durant des années, jusqu’à ce que la situation vous oblige finalement à rompre.

Tu savais ce que tu devais faire. Ton esprit rationnel t’a montré le chemin, mais si tu ne le sens pas, peu importe que tu le voies, tu ne peux l’emprunter. Une petite partie de ton esprit, cachée, te limite.
Partager

La question que vous vous posez peut-être est la suivante : pourquoi cela m’arrive-t-il ? Les émotions sont très importantes pour prendre des décisions et choisir un chemin. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles, malgré le fait de savoir ce que vous devez faire, vous n’êtes pas capable de le mener à terme. C’est parce que vos émotions ne collaborent pas : les peurs, les croyances et les insécurités peuvent bloquer votre capacité de décision.

Si vous ne le sentez pas, vous ne pouvez pas définir de limites

Même si vous savez que votre patron ne vous alloue pas les conditions de travail que vous méritez, même si vous êtes conscient que vous voulez quitter votre conjoint parce que vous n’êtes plus très bien ensemble, tout cela est inutile si vous ne le ressentez pas. Vous continuerez dans la même situation, sans faire le pas nécessaire pour vivre la vie que vous désirez ardemment.

En de nombreuses occasions, il semble que nous soyons liés, comme si un destin écrit nous poussait à expérimenter certaines expériences sans que nous puissions faire quoi que ce soit pour y résister. Le gros problème consiste à croire que c’est vrai. Car avec une seule décision, le cours des événements, avec l’inertie associée, peut se retourner à 180º.

femme entourée d'ampoules

Nous pouvons très bien voir cela avec les exemples que nous avons décrits précédemment. Pourquoi endurer ce patron qui ne nous considère pas bien? Pourquoi maintenir une relation qui dérive? Nous devrions orienter toutes ces questions vers des questions plus essentielles. Qu’est-ce qui me fait peur? Qu’est-ce que j’essaie d’éviter?

Les limites dans vos relations (travail, famille, couple …) sont nécessaires. Sans elles, toutes et chacune de ces relations est vouée à l’échec.
Partager

Très probablement, nous ressentons une forte insécurité qui affaiblit notre détermination à employer nos efforts pour trouver un autre emploi. Ou bien nous avons peur de ne trouver d’autre partenaire. Les peurs, l’addiction à ce sentiment de sécurité qui produit l’attachement et le comportement néfaste de nous maintenir dans notre zone de confort, nous empêchent de ressentir ce que nous savons, de prendre l’impulsion nécessaire et de changer notre situation.

Les émotions sont notre moteur

Les émotions sont un peu notre moteur pour aller de l’avant. Nous pouvons sûrement nous souvenir, d’une fois au moins, où nous avons agi sans réfléchir. Dans ces moments-là, nous n’avions même pas besoin de penser en profondeur à ce que nous devions faire. Notre corps a agi en ce sens, a pris l’initiative, sans penser si c’était pour le bien ou le pire. Il a tenté sa chance.

Cependant, nous avons tendance à accorder une trop grande priorité à nos réflexions, réprimant ce que nous ressentons et à ne pas lui donner l’importance qu’il a réellement en tant que force mobilisatrice, pour nous permettre d’avancer. De plus, nous faisons généralement taire ce que nous ressentons, faisant ainsi un grand effort pour ne pas faire le pas, de nous montrer tels que nous sommes et choisir d’agir selon les croyances et les modèles de référence que nous avons dans notre esprit.

Femme en robe bleue

Il faut que nous apprenions à gérer nos émotions, à les écouter, à les écouter et à leur permettre de s’exprimer. L’équilibre entre la raison et l’émotion est la clé pour prendre de bonnes décisions. Même pour faire face à certaines peurs qui ne sont que le résultat de croyances installées dans nos esprits. L’esprit peut se tromper, mais les émotions parlent généralement très clairement.

Si vous savez ce que vous devez faire, mais que vous ne pouvez le réaliser parce que vous ne le ressentez pas, il est temps de commencer à vous efforcer de changer tout cela. Il n’est pas facile de modifier certains comportements qui sont installés depuis un bon bout de temps. Cependant, avec de l’aide et un peu de volonté de votre part, vous pouvez obtenir de merveilleux résultats.

« Nous savons ce que nous sommes, mais nous ne le sentons pas. »

-Silvia Congost-

A découvrir aussi