Mark Bustos, le coiffeur des célébrités au service des pauvres

Mark Bustos est un styliste célèbre avec une clientèle sophistiquée et beaucoup de succès dans sa profession. Pour donner plus de sens à ce qu'il fait, il s'est donné pour mission d'offrir ses services aux plus démunis, chaque semaine. Un vrai exemple de vie.
Mark Bustos, le coiffeur des célébrités au service des pauvres
Gema Sánchez Cuevas

Relu et approuvé par Psychologue Gema Sánchez Cuevas.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 11 décembre, 2022

La devise de Mark Bustos est une phrase qui résume aussi son projet de vie : « Soyez super avec quelqu’un ». C’est précisément ce qu’il s’attele à faire depuis huit ans, à l’aide de l’outil qu’il connaît le mieux : ses ciseaux de coiffeur.

Mark Bustos est un célèbre styliste de New York qui travaille dans le quartier exclusif de West Chelsea à Manhattan. Plus précisément, il offre ses services au Three Squares Studio, un centre de beauté sophistiqué où passent les plus riches et les plus célèbres de la ville.

Une coupe de cheveux avec Mark Bustos coûte plusieurs centaines de dollars, sauf le dimanche. C’est le jour qu’il a réservé pour parcourir les rues à la recherche de sans-abri qui veulent changer d’apparence. Ce styliste travaille pour eux gratuitement, semaine après semaine.

« Pour les âmes généreuses toutes les tâches sont nobles ».

-Euripide-

Marc Bustos

Mark Bustos, un coiffeur dévoué

La famille de Mark Bustos arriva aux États-Unis depuis les Philippines il y a de nombreuses années. Il est né à New York et dès son plus jeune âge, il s’est intéressé à la coiffure. Il commença par se coiffer lui-même, dans un salon de fortune de son garage. Aujourd’hui, il dit qu’il n’a jamais gagné un centime qui ne soit pas venu de coupes de cheveux.

Au fil du temps, Bustos commença à gagner en notoriété, car il est un excellent styliste. C’est ainsi qu’il devient le coiffeur des célébrités et des aristocrates. Cependant, il y avait quelque chose qui le tourmentait. Comme il le commenta, il sent qu’il y a trop de négativité dans le monde et il voulait faire quelque chose d’inspirant, qui nourrirait l’espoir .

Sa vie bascula lors de vacances en 2012. A cette occasion, il se rendit aux Philippines en compagnie de sa petite amie, LaLa Javier, elle aussi d’origine philippine et styliste. Les deux créèrent un salon dans ce qui était le coiffeur de son défunt père. À cet endroit, ils offraient des coupes gratuites aux enfants et aux jeunes à faible revenu.

Une tâche inspirante

L’expérience avec les enfants des Philippines laissa un grand impact sur Mark Bustos. Il a toujours affirmé que l’apparence n’est pas la chose la plus importante, mais elle est en partie d’une grande importance. Il assure qu’une personne avec une bonne coupe de cheveux a tendance à inspirer plus de respect aux autres. Cependant, le plus important est que le bénéficiaire de la coupe augmente la confiance en soi.

Lors de son voyage aux Philippines, il fut surpris par le grand effet émotionnel que les coupes de cheveux avaient sur les enfants. Donc, de retour à New York, il entreprit de poursuivre ce travail. A cette occasion, il consacrait les dimanches à cette tâche : offrir une coupe de cheveux aux plus démunis. Depuis, il s’acquitte de cette tâche qui profite à six personnes par semaine.

Ce que fait Mark Bustos, c’est sortir tôt pour chercher des sans-abri qui veulent changer d’apparence. Il s’approche d’eux et leur dit généralement : « Aujourd’hui, je veux faire quelque chose de gentil pour vous ». D’après ce qu’il déclare, environ 80 % de ces personnes acceptent son aide.

Avant de leur faire une coupe de cheveux, Mark Bustos leur donne quelques provisions à manger et aussi un kit avec des produits d’hygiène. S’ils acceptent de se faire couper les cheveux, la procédure commence immédiatement au milieu de la rue. S’ils ne veulent pas changer d’apparence, ils gardent simplement de la nourriture et des produits d’hygiène.

Mark Bustos

Être spécial pour quelqu’un

Mark est toujours accompagné d’un de ses amis photographes, Devin Masga. Il voulait, dès le début, laisser une trace de son travail dans le but d’inspirer les autres. Alors qu’il effectue la procédure esthétique sur les sans-abri, il en profite également pour écouter leurs histoires. Lors de la publication de la photo sur ses réseaux sociaux, il en profite pour partager ces dernières.

Sans aucun doute, l’expérience qui l’a le plus marqué est celle du premier sans-abri dont il coupa les cheveux. C’était un homme nommé Jamar, qui parlait peu et semblait complètement indifférent à ce qui se passait autour de lui.

Cependant, lorsque Mark termina son travail et qu’il put se voir dans le miroir, son humeur changea immédiatement. À la fin, il lui demanda s’il connaissais un endroit qui embauchait. Cela montra au coiffeur que le changement d’apparence allait bien au-delà de quelque chose de physique. Voir une meilleure version d’eux-mêmes dans le miroir apporte également une lueur d’espoir.

Mark Bustos est la preuve que rendre les autres heureux, même avec de petites contributions, est un moyen de se sentir mieux dans sa peau et de donner plus de sens à notre passage dans le monde.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Grand-père Dobri, un mendiant bienfaiteur
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Grand-père Dobri, un mendiant bienfaiteur

Connaissez-vous Grand-père Dobri ? Dans cet article, nous vous parlerons de sa vie et de son oeuvre, si vous ne la connaissez pas encore.



  • Yubero, S., & Larrañaga, E. (2002). Concepción del voluntariado desde la perspectiva motivacional: conducta de ayuda vs. altruismo. Pedagogía Social. Revista Interuniversitaria, (9), 27-39.


Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.