Marilyn vos Savant, un exemple d'intelligence extrême

30 octobre, 2020
Savez-vous qui sont les personnes les plus intelligentes du monde ? Stephen Hawking ? Paul Allen, peut-être ? Vous serez surpris de rencontrer cette grande femme et son extrême intelligence : Marilyn vos Savant.

L’intelligence a été définie de différentes manières. Malgré les nombreuses définitions, il semble y avoir un accord sur le fait que l’intelligence est la capacité à comprendre, assimiler et traiter des informations et à les utiliser pour résoudre des problèmes. Connaissez-vous Marilyn vos Savant ?

On pense souvent qu’Albert Einstein était la personne la plus intelligente du monde, mais… il ne l’était pas.  Il y a plus d’un esprit brillant qui le surpasse, mais dans cet article nous allons parler spécifiquement de l’un d’entre eux : celui de Marilyn vos Savant.

Elle a été décrite comme “la personne la plus intelligente du monde”. Vous pensez maintenant sans doute qu’elle était une brillante scientifique… Eh bien, rien n’est plus éloigné de la vérité. Lisez la suite pour en savoir plus sur cette femme étonnante.

Marilyn vos Savant a été décrite comme la personne la plus intelligente au monde.

Qui est Marilyn vos Savant ?

Marilyn est née le 11 août 1946 à St. Louis, Missouri (États-Unis). Sa mère était italienne et son père allemand. Elle est une descendante du scientifique Ernst Mach. Ce dernier a fait d’importantes découvertes dans les domaines de l’optique, de l’acoustique et de la thermodynamique.

À l’école, elle était rejetée à cause de son sexe et ses professeurs considéraient son intelligence comme inutile, parce qu’elle était une femme. À la fin de ses études, elle s’est inscrite à l’école de philosophie de l’université de Washington, mais au bout de deux ans, sa famille l’a obligée à abandonner ses études et à travailler dans la teinturerie familiale.

Cependant, lorsqu’elle est devenue financièrement indépendante, elle a commencé sa carrière d’écrivain. Son deuxième mariage a été avec le Dr Robert Jarvik, le pionnier du cœur artificiel “Jarvik-7”. Elle a été son directeur financier et son assistante dans la recherche et la prévention des maladies cardiovasculaires.

Elle a également travaillé au Musée national de l’histoire des femmes. C’est à ce moment-là qu’elle a reçu le prix “Women Making History” pour sa lutte contre les stéréotypes sur les femmes.

L’intelligence mise à l’épreuve

Pendant son enfance, elle a passé plusieurs tests d’intelligence : à l’âge de 7 ans, elle a obtenu 127 points. Trois ans plus tard, à l’âge de 10 ans, ce score est passé à 167. Son meilleur score au Stanford-Binet fut 228 points. Grâce à ce score, elle est entrée en 1986 dans le Livre Guinness des records comme “la personne ayant le QI le plus élevé au monde”.

En conséquence, les médias ont commencé à s’intéresser à son cas. Tout d’abord, le magazine Parade a publié un article qui comprenait une section de questions et réponses. La popularité de cette idée a conduit à la rubrique “Ask Marilyn”, où elle répondait à des questions sur les mathématiques, la logique, la philosophie, la politique et d’autres questions plus “ordinaires”.

Sa chronique est à l’origine de ses trois livres : Ask Marilyn : Answers to America’s Most Frequently Asked Questions (1992), More Marilyn : Some Like It Bright (1994) et Of Course I’m for Monogamy : I’m Also for Everlasting Peace and an End to Taxes (1996).

L’intelligence à découvert : Marilyn résout le “problème Monty Hall”

En 1990, Marilyn a reçu une lettre de Craig F. Whitaker contenant la déclaration suivante

“Supposez que vous êtes sur le plateau d’un jeu télévisé, face à trois portes et que vous devez choisir d’en ouvrir une seule, en sachant que derrière l’une d’elles se trouve une voiture et derrière les deux autres des chèvres. Vous choisissez une porte, disons la numéro 1, et le présentateur, qui sait, lui, ce qu’il y a derrière chaque porte, ouvre une autre porte, disons la numéro 3, porte qui une fois ouverte découvre une chèvre. Il vous demande alors : « désirez-vous ouvrir la porte numéro 2 ? ». Avez-vous intérêt à changer votre choix ?”

En d’autres termes, la question posée est la suivante : est-il préférable dans ce cas de modifier votre choix initial ? A cela, Marilyn répondit (sans savoir ce qu’il en adviendrait) :

Il est préférable de changer de porte, car dans le cas décrit, le fait de changer pour la porte 2 nous donne 2/3 de chance de prendre la voiture, contre 1/3 de chance que nous aurions si nous gardions le choix initial, la porte 1.

Après la publication de la solution, Parade a commencé à recevoir des lettres pleines d’insultes envers Savant :

“En tant que mathématicien professionnel, je suis très préoccupé par le manque de compétences mathématiques du grand public. Aidez-nous en confessant votre erreur et, à l’avenir, soyez plus prudente.

Peut-être que les femmes voient les problèmes de mathématiques différemment des hommes.

C’est vous la chèvre !”

L’approche de la solution

Malgré la pression, elle a refusé de rectifier et a consacré quatre colonnes à la décomposition de la solution au problème. Dans la deuxième colonne, elle a proposé une méthode pour clarifier les probabilités. Cela consistait à énumérer comme suit tous les résultats possibles du jeu :

Porte 1 Porte 2 Porte 3 Résultat
Tour 1 Voiture Chèvre Chèvre Changer et perdre
Tour 2 Chèvre Voiture Chèvre Changer et gagner
Tour 3 Chèvre Chèvre Voiture Changer et gagner
Tour 4 Voiture Chèvre Chèvre Ne pas changer et perdre
Tour 5 Chèvre Voiture Chèvre Ne pas changer et perdre
Tour 6 Chèvre Chèvre Voiture Ne pas changer et perdre

Vous pouvez voir ici que si vous changez de porte, la probabilité d’obtenir la voiture est de 2/3, alors que si vous ne changez pas de porte, la probabilité de l’obtenir n’est que de 1/3.

Dans la troisième colonne, elle explique le tableau et les probabilités. Dans la quatrième, elle révèle que beaucoup de ses lecteurs ont joué au Monty Hall et soutiennent maintenant sa solution. Même le grand mathématicien Paul Erdös a dû s’excuser d’avoir qualifié la solution de Savant d’incorrecte !

Marilyn vos Savant, un exemple d'intelligence.

L’humilité de Marilyn vos Savant

Ce qui a le plus dérangé les lecteurs n’était pas que la solution soit une “attaque” contre le bon sens, mais que ce soit une femme qui ait résolu le problème en public (alors que ce problème avait déjà été étudié dans différentes écoles et auprès de différents mathématiciens). Comment peut-on croire que l’intelligence n’est qu’une affaire d’hommes ? Quelle époque !

Bien qu’elle soit l’une des femmes les plus brillantes du monde et qu’elle soit considérée comme la personne la plus intelligente, Marilyn est très humble. Elle admet qu’elle n’a pas de grandes compétences en mathématiques, ni de mémoire photographique.

Elle affirme que ses “points forts” sont l’analyse objective, la prise de décision et la résolution de problèmes. En outre, elle affirme que les personnes intelligentes peuvent ne pas l’être, mais sont susceptibles d’être des personnes très instruites dans un domaine spécifique ou très spécialisées dans une branche du savoir.

“Je connais un peu tout, mais je ne suis un spécialiste en rien.”

-Marilyn vos Savant-