Magnésium : l’allié de notre cerveau et de notre bien-être psychologique

· 10 octobre 2017

Le magnésium est ce nutriment essentiel qui fait souvent défaut dans notre style de vie actuel. Ce macro-minéral exerce plus de 600 fonctions métaboliques et agit comme un grand protecteur du cerveau. En fait, ses propriétés pour combattre le stress et de l’anxiété chroniques sont tellement positives que beaucoup de scientifiques l’appellent désormais « le valium de la nature ».

Le magnésium n’est toutefois pas la panacée, il est nécessaire de le préciser dès à présent. Prendre des suppléments à base de ce composant ne résoudra pas notre trouble d’anxiété en quelques jours, nos problèmes d’insomnie ou que notre agilité cognitive soit triplée. Il s’agit d’un modulateur et d’un amplificateur de bonne santé,  notamment de la santé neurologique.

Une déficience chronique de magnésium peut entraîner des troubles neurologiques tels que l’hyperexcitabilité, l’apathie et même la psychose.

Il en est ainsi pour une raison très simple. Le régime alimentaire occidental présente un déficit important de ce minéral. À tel point qu’il est estimé qu’environ 70% d’entre nous présentent un faible taux de magnésium dans l’organisme. L’origine de tout cela se trouverait dans les nombreux aliments que nous consommons : ils leur manquent ce nutriment essentiel, et ce car la terre où ils sont cultivés en manque également. Aujourd’hui, la fertilisation est réalisée avec du phosphore, de l’azote et du potassium…

Ce phénomène n’existe pas par exemple dans des pays tels que le Japon. Leurs sols sont riches en magnésium, au point que les japonais en consomment en moyenne environ 700 milligrammes, ce qui influe sur leur longévité, le moindre taux de démence, leur meilleure santé osseuse, etc.

Il est clair, cependant, qu’il peut exister beaucoup d’autres facteurs, mais les recherches sur la thérapie de magnésium est vaste et très fructueuse, au point que de nombreux articles publiés dans la revue Nature appuient les avantages de ce nutriment pour notre santé psychologique.

Approfondissons davantage le sujet.

magnésium

Les fonctions du magnésium

Le magnésium est aujourd’hui très à la mode, nous ne pouvons le nier. Nous le notons tous les jours dans les herboristeries, dans les pharmacies et même dans nos supermarchés. Nous avons tellement entendu parler de ses vertus que nous pourrions dire qu’il existe presque un véritable « culte » à l’égard de ce nutriment. Cependant … qu’est-ce qui est réel à propos de tout cela ?

Tout d’abord nous devons souligner une fois de plus que ses bénéfices se situent à un niveau très spécifique : le régime alimentaire moderne et les cultures actuelles sont déficients en magnésium en raison de l’agriculture industrielle et des engrais artificiels. C’est aussi simple que cela. Le plus curieux de tout ceci est qu’à mesure que les réserves de ce minéral diminuent, la première chose que nous remarquerons est une plus grande sensibilité au stress et à l’anxiété.

Toutefois…qu’est-ce que le magnésium a de spécial ? Pourquoi est-il si important pour notre santé globale ?

  • Le magnésium est présent dans la plupart de nos réactions biochimiques.
  • Il participe au transport cellulaire et « aide » les cellules à produire de l’énergie aérobie.
  • Une grande partie du magnésium est stockée dans le périoste de l’os.
  • Il favorise la formation de protéines.
  • En outre, ce macro-minéral est essentiel pour l’impulsion nerveuse et la contraction musculaire, y compris celles du cœur.
« Le magnésium est nécessaire pour effectuer plus de 600 fonctions métaboliques, cependant, au cours des 50 dernières années, le déficit de ce minéral est placé dans les trois premiers, avec le fer ou la vitamine D.
femme manquant de magnésium

Le magnésium et les troubles d’anxiété

Les preuves cliniques et expérimentales montrent qu’un déficit chronique et sévère en magnésium entraîne de nombreux problèmes neurologiques tels que l’hyperexcitabilité, des convulsions et des symptômes psychiatriques allant de l’apathie à la psychose. Le problème est incontestablement sérieux, mais en même temps source d’espoir car il suffit d’administrer des suppléments de magnésium à de nombreux patients et observer comment les autres stratégies cliniques et thérapeutiques permettent des améliorations significatives.

Le neurologue Guosong Liu, de l’Université Tsinghua à Pékin, est l’un des plus grands experts dans l’étude de la relation entre le magnésium et notre santé cognitive et émotionnelle. Ses recherches sont incontestablement passionnantes et très illustratives. Voici quelques-unes de ses conclusions.

Le magnésium est un relaxant naturel

L’une des choses qui ont été découvertes est que le magnésium réduit le stress et l’anxiété en stimulant les récepteurs GABA du cerveau.

  • Il faut se rappeler que le GABA (acide gamma-aminobutyrique) est un neurotransmetteur qui agit comme un relaxant de l’activité cérébrale. Si ce composé présente une faible activité, le cerveau reste comme suspendu dans une « hyperactivité » constante.
  • Lorsque le GABA n’agit pas comme il se doit, cela augmente notre inquiétude, nous avons des pensées obsessionnelles, nous nous éveillons soudainement au milieu de la nuit avec un rythme cardiaque accéléré et, progressivement, nous tombons dans la désespérante spirale de l’anxiété .. Processus très épuisant que le magnésium peut réguler.
magnésium dans le cerveau

Le magnésium réduit le cortisol dans le sang

Il s’agit là d’une donnée très intéressante : le magnésium réduit la libération d’hormones du stress, comme par exemple le cortisol et, par ailleurs, agit comme un neuro-protecteur, l’empêchant d’atteindre le cerveau.

Comme nous le savons déjà, le cortisol est l’un des déclencheurs les plus dangereux de l’anxiété, celui qui provoque, par exemple, le classique brouillard mental, c’est-à-dire cette incapacité à se concentrer, à raisonner clairement, à être agiles mentalement, rapide dans nos réactions…

Le magnésium améliore notre humeur

Nous savons déjà que disposer de niveaux adéquats de magnésium dans notre corps favorisera des processus aussi basiques que la relaxation musculaire ou l’équilibre du système nerveux. En outre, un aspect qui est sans aucun doute également très positif est sa médiation dans la production d’un niveau de sérotonine plus adéquat.

La sérotonine, comme nous l’avons expliqué en d’autres occasions, est cette hormone qui fonctionne aussi comme un neurotransmetteur chargé de réguler notre humeur. Un niveau bas, par exemple, favorise la survenue d’états dépressifs. Cependant, si nous maintenons une bonne production de sérotonine, nous aurons davantage de possibilités de faire face à notre quotidien avec plus d’énergie et d’optimisme. Et le magnésium peut nous aider à cela.

Comment déterminer si nous devons recourir à des compléments à base de magnésium ?

À ce stade, il est très possible que plus d’un envisage d’aller à sa pharmacie dès à présent pour acquérir quelques boites de magnésium. La stratégie ne passe pas par une décision rapide, ne nous précipitons pas. Une chose que nous devons garder à l’esprit est que le magnésium n’est pas adapté à tous les types de patient-e-s ; cela peut être le cas, par exemple, si nous avons un problème rénal.

Par conséquent, la meilleure chose à faire est de toujours consulter notre médecin, d’analyser nos conditions et nos besoins et d’évaluer si nous devrions prendre des compléments à base de magnésium, de quel type et en quelle quantité.

Dans le cas où nous souffrons d’anxiété, de stress, d’insomnie ou de certaines formes de dépression, l’apport de ce macro-minéral est toujours positif, mais cela ne signifie pas dire que nous devrions pas consulter préalablement un-e spécialiste.
aliments contenant du magnésium
En outre, il est toujours bon d’améliorer notre régime alimentaire. L’idéal serait toujours d’utiliser des produits d’origine biologique, lesquels nous certifient que la terre de culture a été fertilisée avec du magnésium, sans pesticides ni autres produits qui soustraient les nutriments aux fruits ou aux légumes. Voici quelques exemples d’aliments riches en magnésium que nous devrions consommer plus fréquemment :
  • Avocats
  • Saumon
  • Graines de citrouille, de sésame et de tournesol
  • Chocolat noir sans sucre
  • Persil
  • Graines de moutarde
  • Amandes, châtaignes et noix
  • Le son de blé
  • Épinards
  • Lentilles et pois chiches
  • Moules
  • Raisins et pruneaux
  • Pois

Pour conclure, bien que la complexité du monde actuel avec ses pressions et ses difficultés favorise indubitablement que nous soyons plus sensible aux états d’anxiété ou de stress, notre régime déficient en nutriments participe également à de nombreux problèmes de santé ou troubles que nous pouvons présenter à un moment donné. Prenons donc davantage soin de nous-même.