L’origine du sentiment constant d’abandon

24 août 2018 dans Estime de soi 0 Partagés
sentiment constant d'abandon

Certaines personnes souffrent d’un sentiment constant d’abandon qui produit en eux une grande agitation car ils ont la sensation constante que les autres vont les laisser tomber. En fait, ce sont des personnes très observatrices. Un quelconque mot ou acte est analysé au millimètre pour confirmer ce qu’elles craignent « il ne veut pas être avec moi, je lui suis indifférent, il ne m’aime pas ».

Bien souvent, ces personnes peuvent se tromper. Cependant, lorsque nous commençons une relation en ayant peur que l’autre nous abandonne, il est possible que cela finisse par se produire. La raison est la suivante : la crainte est si puissante que ces personnes établissent des liens d’attachement malsains. Cette peur finit par les faire tout contrôler, étouffer et se méfier de l’autre. En fin de compte, la relation s’use et prend fin.

Il se peut également que les relations changent avec le temps. Les amis que nous avons aujourd’hui et avec lesquels nous parlons beaucoup peuvent finir par s’en aller dans le futur. Les vies et les relations se transforment. Malheureusement, le sentiment constant d’abandon ressenti par certaines personnes les empêchera d’être conscients de cela. Leur peur de perdre les autres les poussera à croire qu’un quelconque changement dans une relation est négatif.

L’attachement qui se développe pendant l’enfance

Pour comprendre toutes les personnes qui souffrent d’un sentiment constant d’abandon, il est nécessaire de concentrer notre attention sur leur enfance. Bien que cela soit une étape pour laquelle nous avons peu de souvenirs, c’est une étape où le développement est très important et une étape qui marque toutes les relations que nous avons lorsque nous sommes adultes : le lien d’attachement.

« Pour être un adulte indépendant et sûr de lui, il a dû être un bébé dépendant, attaché, soutenu. Autrement dit, aimé. »

-Sue Gerhardt-

sentiment constant d'abandon

L’attachement est le lien émotionnel que développent tous les enfants envers ceux qui prennent soin d’eux. Ils sont les figures qui répondent à leurs besoins et leur apporte de la sécurité. Selon plusieurs recherches, si nous avons un sentiment constant d’abandon à l’âge adulte, c’est parce-que l’attachement ne s’est pas développé de manière saine. Il est possible qu’au cours de l’enfance certaines carences existent. Nous verrons les plus fréquentes en suivant.

Facteurs qui provoquent le sentiment constant d’abandon

  • Manque d’affection : si les figures paternelles ne font pas de câlins, ne caressent pas, n’apportent pas d’affection physique, l’enfant grandira avec un manque d’affection. La même chose se produira si rien d’agréable ne lui est jamais dit. Il y a des manières multiples de faire preuve d’affection et elles ne sont pas uniquement physiques, elles sont nécessaires.
  • Figures paternelles absentes : de nombreuses personnes souffrant du sentiment constant d’abandon ont la sensation que leurs parents leur ont prêté peu d’attention. Il se peut que ces derniers aient été trop concentrés sur leur relation, ou qu’ils aient été absents ou trop occupés. Le fait est que les enfants ont expérimenté un sentiment d’absence profond.
  • Modèle de relation blessée : l’interaction entre les parents est fondamentale pour construire un environnement sain dans lequel on ne sera pas abandonné. La présence d’infidélité par exemple provoque généralement un sentiment d’insécurité chez l’enfant. Dans ce cas, il est courant que l’enfant juge toutes les personnes comme étant « infidèles » et donc comme des personnes qui vont l’abandonner.

Le sentiment constant d’abandon est un poids très lourd. Cependant, c’est dans l’enfance un mécanisme de défense pour survivre. Au lieu de développer un lien d’attachement sûr, on développe un lien « insécure-ambivalent » qui sera présent dans les relations de l’âge adulte. De cette manière, la personne n’aura pas confiance et sera en alerte vis-à-vis d’une possible tromperie. Parallèlement, elle dépendra de l’autre pour répondre à ses besoins affectifs.

La répétition des mêmes schémas

Si vous vous êtes identifié dans la description du sentiment constant d’abandon, il est fort probable que vous ayez été immergé dans une relation dans laquelle votre partenaire s’est montré infidèle, trop attaché à ses parents ou ne vous accordait pas assez d’attention car il ne cessait de travailler. De manière inconsciente, il se peut que vous soyez en train de répéter le schéma d’abandon dont vous avez souffert au cours de l’enfance. L’unique différence est qu’il se produit dans un contexte différent et avec d’autres personnes.

Lorsque que nous découvrons l’impact de la relation que nous avons eue avec nos parents sur notre vie adulte pour la première fois, cela peut nous mettre en colère et nous pousser à rejeter sur eux toute la faute des événements qui se produisent. Cependant, il est important de se rappeler qu’ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient à l’époque. De plus, vous avez grandi et vous êtes l’unique responsable de ce que vous faites et des décisions que vous prenez. Accuser ne va pas vous aider, mais prendre sur vous vous aidera.

sensation de solitude due au sentiment constant d'abandon

La meilleure manière d’assainir ce type d’attachement malsain appris pendant l’enfance est de travailler sur votre estime personnelle. Cela vous permettra d’apprendre à couvrir vos carences afin de cesser d’avoir besoin des autres pour le faire. Commencer à cultiver la sécurité vous aidera à avoir confiance en vous et en les autres et ainsi d’avoir des relations saines.

Ayez à l’esprit le fait que vous ne pouvez pas contrôler ce qui vous est arrivé lorsque vous étiez petit. Maintenant, vous pouvez décider si vous avez envie de le résoudre. Pour cela, le plus important est de prendre les rênes de vos propres sentiments. Le chemin vers les relations saines n’est pas si simple, mais il en vaut la peine.

A découvrir aussi