L'inventaire de dépression de Beck, qu'est-ce que c'est ?

L'inventaire de dépression de Beck est l'un des tests les plus utilisés en pratique clinique. Parmi ses avantages, il y a la simplicité d'application et la possibilité d'évaluer l'intensité du trouble dépressif subi par le patient.
L'inventaire de dépression de Beck, qu'est-ce que c'est ?
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 15 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021

L’inventaire de dépression de Beck est l’un des instruments les plus largement utilisés pour détecter la dépression. C’est, pour un certain nombre de raisons, l’un des tests les plus courants dans la pratique clinique. La première, en raison de sa grande fiabilité. La seconde est qu’il permet de différencier ce patient atteint d’un trouble dépressif majeur de celui qui montre simplement un moral bas.

Cet intéressant instrument a déjà plus de 50 ans. Il a toutefois subi plusieurs adaptations, la plus importante étant celle réalisée en 2011. À cette époque, nous disposions déjà d’une version en espagnol, une ressource presque indispensable pour évaluer à la fois les patients adultes et les adolescents à partir de 13 ans.

Le BDI-II (Beck Depression Inventory-Second Edition) traversa par ailleurs ce demi-siècle et passa à tavers divers filtres et modifications pour s’adapter au diagnostic des troubles dépressifs inclus dans le DSM-V (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ).

Il s’agit donc de l’un des tests les plus courants dans tout contexte en lien avec la psychologie clinique, médico-légale ou dans le domaine de la neuropsychologie.

“La dépression est un épuisement, mais elle représente aussi une sorte d’hibernation au cours de laquelle le patient accumule progressivement un nouveau type d’énergie.”

-Aaron Beck-

inventaire de dépression de Beck

L’inventaire de dépression de Beck, à quoi sert-il ?

L’inventaire de dépression de Beck, avec ses différentes adaptations (BDI, BDI-II), a été créé par le psychiatre Aaron T. Beck. Ce nom nous est familier essentiellement à cause d’un détail : ce psychologue et professeur de psychiatrie à l’Université de Pennsylvanie est celui qui posa les bases de la thérapie cognitive. Au départ, il la conçut pour traiter les troubles de l’humeur mais, plus tard, cette approche devint plus pertinente dans de nombreux autres domaines.

La théorie cognitive part de l’idée qu’il existe une relation directe entre les pensées et les sentiments que nous éprouvons. Tout cela influence notre comportement. Travailler sur des aspects tels que nos schémas cognitifs, nos croyances ou la conception que nous avons de nous-mêmes et de ce qui nous entoure est essentiel pour gérer le mal-être et générer le changement.

C’est donc en 1961 que l’inventaire de la dépression de Beck apparut pour la première fois en milieu clinique. Il était apprécié pour plusieurs raisons : il était facile à comprendre pour les patients, facile à appliquer pour les spécialistes et, surtout, il était valide et fiable.

Que mesure l’inventaire de dépression de Beck et à qui s’applique-t-il ?

L’inventaire de dépression de Beck s’utilise pour détecter la dépression et sa gravité. Il peut s’appliquer dès l’âge de 13 ans. C’est un test sous forme d’auto-évaluation, c’est-à-dire que c’est le patient lui-même qui réalise le test en répondant à 21 items.

Il convient également de noter que les questions qui apparaissent dans le test ne découlent d’aucune théorie spécifique. Chose qui se produit dans d’autres tests tels que les tests projectifs (test de la famille, test de l’arbre, test de l’homme sous la pluie …)

Dans ce cas, l’inventaire se limite à présenter des questions décrivant les symptômes cliniques les plus fréquents des patients psychiatriques souffrant de dépression. La personne doit évaluer par elle-même si elle s’identifie ou non à ces problèmes.

inventaire de dépression de Beck

Mode d’application

L’inventaire de dépression de Beck se compose de 21 questions avec 4 types de réponses. Ces dernières vont de 0 à 3 et décrivent dans quelle mesure nous nous identifions à la réalité décrite. Dans ce cas, 0 consisterait à ne pas s’identifier du tout, et un 3 décrirait un fait auquel on s’identifie presque à 100%.

  • Il peut s’appliquer individuellement ou collectivement.
  • En moyenne, un patient ne prend pas plus de 5 à 10 minutes pour effectuer le testLes personnes atteintes de troubles graves tels que le trouble obsessionnel ou la dépression majeure ont cependant généralement besoin de beaucoup plus de temps.
  • Un fait très courant se produit souvent par ailleurs. Certaines personnes s’identifient à plus d’une réponse et ne peuvent pas marquer un seul élément. Si cela se produit, nous pouvons leur permettre de marquer jusqu’à deux options. Néanmoins, lors de l’évaluation du test, nous examinerons l’option avec le nombre le plus élevé.

Quels aspects l’inventaire valorise-t-il ?

Comme nous le soulignions, cet instrument se limite essentiellement à décrire les caractéristiques qui surviennent dans les troubles dépressifs. Ces indicateurs s’appuient également sur les manuels de diagnostic, de sorte que la personne doit indiquer si elle se sent identifiée et dans quelle mesure.

Les éléments qui apparaissent donc dans l’inventaire de dépression de Beck sont les suivants :

  • Tristesse.
  • Pessimisme.
  • Sentiment d’échec.
  • Perte de plaisir.
  • Sentiments de culpabilité.
  • Sentiments de punition.
  • Mécontentement envers soi-même
  • Autocritique.
  • Pensées suicidaires.
  • Pleurs.
  • Perte d’intérêt.
  • Indécision.
  • Perte d’énergie.
  • Habitudes de sommeil.
  • Irritabilité.
  • Modifications de l’appétit.
  • Problèmes de concentration.
  • Fatigue.
  • Perte d’intérêt pour le sexe.

Comment est-il évalué ?

L’évaluation de cet inventaire est très simple. On se limite à obtenir la somme totale des 21 items, de sorte qu’au final nous aurons un chiffre pouvant aller de 0 à 63. Ainsi, quatre catégories de base sont établies en fonction des résultats obtenus :

  • 0-13 faible dépression.
  • 14-19 dépression légère
  • 20-28, dépression modérée
  • 29-63 dépression sévère.
inventaire de dépression de Beck

Comme nous pouvons l’imaginer, le vrai travail vient après cette première phase d’entretiens, d’évaluations et d’obtention de toutes les données et informations sur le patient. L’inventaire de dépression de Beck est utile comme technique de diagnostic mais la partie la plus décisive commence plus tard, avec la thérapie psychologique.

Nous sommes donc devant un instrument aussi pratique que valable lorsqu’il s’agit d’aborder le domaine complexe des troubles dépressifs.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Test de la personne sous la pluie : en quoi consiste-t-il ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Test de la personne sous la pluie : en quoi consiste-t-il ?

Découvrez comment fonctionne le test de la personne sous la pluie, quel est son intérêt, et comment le mettre en application.



  • Beck, A.T., Steer, R.A., & Brown, G.K. (1996). Manual for the Beck Depression Inventory-II. San Antonio, TX: Psychological Corporation.