L’intéressante vie de Hermann Rorschach

· 12 octobre 2018

Hermann Rorschach était un médecin et un psychiatre appartenant à la première génération de psychanalystes freudiens de l’histoire. Il est devenu célèbre dans le monde entier pour un test célèbre qui porte son nom de famille : le test de Rorschach, mieux connu sous le nom de test des taches.

Hermann Rorschach est né à Zurich (Suisse), en 1884. Il venait d’une famille humble. Son père était un peintre modeste qui gagnait sa vie en dispensant des cours d’art privés. Hermann Rorschach s’est également intéressé au dessin dès son plus jeune âge. Il aimait principalement une technique appelée « flexographie« .

« Diagnostiquer, c’est nommer la souffrance du patient. »

-Juan Gérvas-

Hermann Rorschach aimait jouer à un jeu consistant à remplir un papier d’encre puis à le plier en deux. De sorte que des figures singulières et amusantes étaient obtenues. Il s’agit de la raison pour laquelle ses propres compagnons lui donnèrent un surnom prémonitoire : klek , qui signifie « tache ».

Hermann Rorschach

Hermann Rorschach, médecin et psychiatre

Hermann Rorschach hésita sur le métier qu’il souhaitait pratiquer. Intéressé par la biologie et également par l’art, il se décida finalement pour la médecine. Il obtint son diplôme en 1909 et opta immédiatement pour une spécialisation en psychiatrie.

Lors de ses études de psychiatrie, il eut comme professeurs des psychanalystes prestigieux tels qu’Eugen Bleuler et Carl Gustav Jung. Hermann Rorschach fut très enthousiaste avec les idées psychanalytiques et ne les abandonna jamais. Il était particulièrement intéressé par le thème du diagnostic. C’est lui qui inventa le terme « psychodiagnostic ».

Il devint plus tard assistant de soins dans plusieurs centres hospitaliers. Il devint ensuite directeur d’asiles tels que celui de Munterlingen, près du lac de Constance, celui de Munsingen, près de Berne, et celui de Herisau, dans le canton d’Appenzell. Il possédait donc une large expérience clinique pour concevoir son célèbre test.

C’est durant ces années qu’il a lu Le roman de Léonard de Vinci, oeuvre de Dmitri Merejkovski qui fut publiée à Saint-Pétersbourg en 1902. Le passage dans lequel un personnage, nommé Giovanni Boltraffio, suivait avec son doigt quelques points d’humidité se trouvant sur un vieux mur, attira beaucoup son attention. Le texte dit : « Souvent sur les murs, dit-il, dans le mélange des pierres, dans les fissures, dans les dessins de la moisissure, de l’eau stagnante […], j’ai trouvé des similitudes avec des sites merveilleux, avec des montagnes, avec des pics escarpés , etc.« .

Le test de Rorschach

La vie de Hermann Rorschach fut courte. Il est mort à seulement 38 ans. Au cours de ses trois dernières années, il écrivit l’ouvrage pour lequel nous nous souvenons encore de lui après toutes ces années. Il s’intitulait Psychodiagnostic  et fut publié en 1921. Rorschach y défini les bases de son test, qu’il qualifia de « projectif ». Il souligna que son but était d’explorer les représentations imaginaires des individus, leur demandant d’exprimer verbalement les associations qu’ils avaient réalisé en relation avec certains dessins.

Auparavant, Rorschach avait étudié en détail les mécanismes du sommeil, du délire et des hallucinations. Bien qu’il fut toujours disciple de Freud, nous pouvons constater une nette influence de Jung dans ses concepts et dans son langage. Il cherchait les images internes et les traces de la civilisation dans les réponses de ses patients.

Il parvint à tout condenser en 40 images qui sont, apparemment, des « taches ». Le patient les observe et dit ce qu’il semble y voir. Actuellement, seulement 15 de ces images sont utilisées lorsque le test de Rorschach est appliqué. En son temps, l’objectif principal était de déterminer si les patients étaient névrosés ou psychotiques.

test de rorschach

L’héritage de Rorschach

Le test de Rorschach est l’un des outils de diagnostic les plus utilisés en psychologie clinique. On l’utilise actuellement non seulement pour déterminer s’il existe une névrose ou une psychose, mais possède également diverses applications. Ces dernières vont de l’identification des principaux traits de personnalité à l’évaluation de l’accès à l’emploi.

Ce test est également fréquemment utilisé dans le domaine médico-légal. Il en est ainsi parce que les spécialistes qui défendent son apport croient en une idée : l’interprétation des feuilles échappe au contrôle rationnel. Par conséquent, les personnes auxquelles le test est appliqué ne parviendraient guère à manipuler les résultats. Ainsi, le test de Rorschach révélerait des aspects profonds de la personnalité, raison pour laquelle il reste en vigueur près de 100 ans après sa création.

Hermann Rorschach offrit de grandes contributions à la psychologie et à la psychanalyse. Son travail reste toutefois incomplet. En effet, il fut surpris par la mort en plein développement de sa technique. Même ainsi, il marqua un avant et un après dans l’exploration de l’esprit humain.