L’intelligence émotionnelle pour soigner les blessures de nos relations

· 9 septembre 2018

Des pertes, des déceptions, des rejets, des trahisons, des désamours… Nous savons que les relations, comme les os, peuvent aussi se briser. Cependant, ces fractures ne guérissent pas toujours aussi rapidement que nous le voudrions. Le temps en lui-même ne nous aide pas à nous rétablir, tout nous fait mal et presque rien ne nous soulage… L’intelligence émotionnelle pour soigner ces blessures est donc une bonne ressource pour refermer peu à peu ces cicatrices internes.

Franklin D. Roosevelt disait que quand nous arrivons au bout d’une corde, il ne reste qu’une option : faire un nœud et attendre. Vivre la fin de quelque chose qui nous retenait amarrés à un endroit ferme et sûr produit toujours de l’angoisse.

Nous avons l’impression que tout notre être se précipite dans un vide sans forme. Cependant, au lieu de nous négliger et de nous laisser aller, nous devons faire un noeud et attendre. Cette sensation de peur et de désemparement finira par s’estomper.

« Ne vous précipitez pas, calmez-vous. Effectuez un travail sur vous-mêmes avant de tomber dans le désespoir d’une rupture. Ecoutez-vous, prenez soin de vous, donnez-vous du temps et aimez-vous suffisamment pour continuer à respirer, pour ne plus avoir besoin de quelqu’un qui n’est plus là et ne souhaite pas être à vos côtés ».

-Russ Von Hoelscher-

La vie est une expérience imprévisible, nous le savons. Un voyage au cours duquel nous devons faire face à des pics et traverser des plateaux arides. Le trajet est parfois douloureux et nous pensons souvent que nous ne sommes pas capables de surmonter autant de retournements et de chutes sur le cheminMais que nous le voulions ou non, nous sommes obligés d’avoir un kit de survie élémentaire pour affronter plus efficacement tous ces imprévus.

L’intelligence émotionnelle nous fournit, comme toujours, de précieuses ressources pour mieux traverser ces moments si difficiles. Découvrons-les dès maintenant.

intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle pour soigner les blessures de nos relations affectives

L’intelligence émotionnelle pour soigner les blessures provenant de nos relations brisées ou fracturées par des pertes inattendues ou d’autres événements traumatisants nous offrira deux types d’outils très concrets. Le premier nous permettra de gérer cette douleur de façon plus saine, créative et vivifiante. Le second nous aidera à récupérer (et améliorer) notre capacité de guérison pour continuer à profiter des relations et des interactions positives.

La douleur émotionnelle générée par beaucoup de ces événements nous pousse très souvent à rester bloqués dans des schémas de comportement et de pensée très négatifs. Ceux-ci peuvent, à la longue, déboucher sur un trouble psychologique (dépression, anxiété…).

Par ailleurs, notre développement interpersonnel est lui aussi affecté. Nous cessons de faire confiance aux autres, nous entrons dans des cycles de frustration marquée dans lesquels il nous est très compliqué de recréer des liens forts et sains avec d’autres personnes.

Ainsi, dans la pratique clinique, les personnes qui suivent une thérapie le font habituellement à cause de problèmes au niveau de leurs relations affectives. De nombreux patients doivent faire face à l’ombre omnipotente de l’abandon (on finit toujours par me laisser, quelque chose en moi pousse les personnes que j’aime le plus à s’éloigner…). D’autres souffrent à cause d’un amour non réciproque et beaucoup restent bloqués dans des relations douloureuses et toxiques, sans savoir comment réagir.

Approfondissons maintenant les stratégies qui peuvent nous aider à mieux affronter ces situations.

Nous connecter à nos émotions de façon saine

L’intelligence émotionnelle pour soigner les blessures nous dit que nous devons apprendre à nous connecter à nos univers internes de façon plus saine. Un fait récurrent que nous vivons normalement au moment d’affronter une rupture, une perte ou une situation affective complexe est de nous centrer exclusivement sur la douleur. Sur la souffrance. Sur la déception qui fait mal et nous bloque.

  • En faisant cela, nous ne faisons qu’agrandir le gouffre de l’amertume.
  • Nous savons que ces émotions négatives sont là et qu’elles ont une origine très concrète. Par conséquent, une fois que nous les avons identifiées et acceptées, nous devons les canaliser et les transformer pour les tourner en notre faveur. Il est temps de les réguler, de les empêcher de nous bloquer. Il faut leur donner du dynamisme pour qu’elles nous laissent réagir.
  • Si vous ressentez de la rage, vous devez la canaliser. Si vous ressentez de la tristesse, soulagez-la petit à petit jusqu’à ce qu’elle fasse moins mal et vous permette de vous relever. Et si vous ressentez de la peur (à cause d’une relation toxique), demandez de l’aide et du soutien pour faire face à cette source d’angoisse et vous sentir à l’abri.

Nous devons nous rappeler que l’accumulation désordonnée et chaotique d’émotions nous pousse à afficher des modèles de comportement dysfonctionnels et pleins de souffrance. Soyons capables d’appliquer l’intelligence émotionnelle pour guérir et ordonner, identifier, canaliser et utiliser les émotions en notre faveur.

 

L’empathie avec soi-même et la sécurité personnelle

L’intelligence émotionnelle pour soigner les blessures se concentre tout particulièrement sur une partie spéciale de l’empathie. Malgré tout, nous faisons référence à cette capacité à nous connecter à nous-mêmes. À voir nos blessures d’une façon plus compatissante, minutieuse et concentrée sur une solution, une guérison.

  • Après une rupture ou tout autre événement douloureux et traumatisant, nous devons récupérer une sécurité personnelle. Ainsi, la détermination ferme, ouverte et consciente pour réparer chaque coin meurtri, chaque pièce fragmentée à travers le pardon et l’auto-affection est essentielle pour avancer un peu plus chaque jour.
  • Si nous nous centrons exclusivement sur notre souffrance, nous nous condamnons à marcher en rond. La douleur finira par se séparer de nous pour prendre le contrôle, pour remplir chaque espace, chaque fibre et chaque recoin de notre réalité. Et c’est une chose que nous devons absolument éviter. Faisons preuve d’empathie envers nous-mêmes et établissons un plan d’action.

La guérison émotionnelle comme essence de la croissance personnelle

Nous agissons correctement quand nous nous centrons sur les sentiments et les sensations au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Ce doit être quelque chose de fluide, quelque chose qui éveille cette intelligence innée  permettant de guérir le corps et l’esprit. Il s’agit d’un processus semblable à la digestion. Chaque expérience peut nous servir d’essence pour la croissance personnelle.

Si nous laissons la rage, la déception ou le désespoir s’ancrer en nous, nous tomberons malade. Notre mission consiste à évacuer les effets d’un abandon, d’un amour non réciproque ou de l’angoisse d’une relation malheureuse. Ils doivent être traités de façon saine pour nous donner la possibilité de gagner en maturité et en responsabilité.

intelligence émotionnelle

Pour conclure, comme nous pouvons le voir, l’intelligence émotionnelle pour soigner les blessures est une ressource nécessaire afin de mieux gérer des situations difficiles. Il s’agit d’une façon de dompter nos peurs pour nous souvenir de nos forces et de ce besoin impérieux de nous remettre sur pieds afin d’avancer avec plus d’aplomb.

Ce n’est pas un processus simple et nous n’atteindrons pas de résultats en deux jours ou en un mois. Appliquer efficacement ces stratégies implique souvent de faire un changement de conscience, de générer un changement stimulant qui touchera sans doute tous les domaines de notre vie. Car quand quelqu’un comprend ses émotions et les tourne en sa faveur, tout change.