L'influence du style d'attachement pendant l'enfance

28 septembre, 2020
Les dernières études sur l'attachement nous indiquent que la qualité et la structure des premières relations que nous entretenons avec nos figures de référence - en général, les parents - marqueront de manière significative le style communicatif et la qualité de nos relations à l'âge adulte.

Le style d’attachement dans l’enfance est une variable qui joue un rôle crucial dans l’établissement de relations affectives saines et équilibrées à l’âge adulte.

Cela est si vrai que les thérapeutes de couple sont de plus en plus nombreux à considérer le style d’attachement dans l’attachement comme un facteur conditionnant le type de lien affectif qui s’établira à l’âge adulte.

John Bowlby, dans sa théorie de l’attachement, définit l’attachement comme les liens émotionnels que nous créons avec les personnes qui nous entourent tout au long de la vie. Il se crée tout d’abord avec les parents durant l’enfance.

C’est ensuite qu’apparaissent d’autres figures d’attachement telles que les frères et sœurs, les amis, le partenaire de vie.

Le lien émotionnel que nous créons avec nos parents a un impact direct sur notre degré de sentiment de sécurité et de protection. Le degré de sécurité et de confiance que nous transmettent nos parents détermine le style d’attachement pendant l’enfance.

À son tour, le type d’attachement établi avec les parents pourrait influer sur le type de relation de couple que nous entretenons à l’âge adulte.

Dans la suite de cet article, nous expliquerons brièvement les types d’attachement et leur degré d’influence sur les relations amoureuses.

“L’attachement sécurisé favorise un bon contexte pour apprendre de nombreux aspects de la vie et, parmi eux, la régulation des émotions.”

-Rafael Guerrero-

Découvrez la théorie du style d'attachement pendant l'enfance.

Le style d’attachement sécurisé durant l’enfance : relations confiantes et positives

L’attachement sécurisé pendant l’enfance se forge sur la base de la sécurité et de la confiance que nous inspirent nos parents.

Dans le style d’attachement sécurisé, les parents captent les besoins affectifs de leurs enfants et agissent en conséquence. Cette dynamique fait que les enfants se sentent aimés et protégés. Il s’agit d’un environnement sécurisé dans lequel on peut exprimer ses émotions. En effet, il existe un climat de confiance dans lequel on peut être soi-même sans peur du rejet.

Si les figures d’attachement favorisent ces deux caractéristiques de base (sécurité et confiance), ils obtiendront un enfant -futur adulte- sûr de lui, qui aura confiance en autrui.

De plus, il sera capable de réguler ses émotions et possédera de bonnes compétences sociales. C’est ce qu’affirme Rafael Guerrero, psychologue, docteur en éducation et direction de Darwin Psicólogos.

Il est probable que les personnes qui ont acquis un attachement sécurisé pendant leur enfance aient des relations de couple plus saines et plus équilibrées.

Ils auront sûrement davantage confiance en leur partenaire, en évitant des problèmes de dépendance. Il sera également plus probable qu’ils communiquent mieux et identifient mieux les besoins de l’autre. Par conséquent, ils seront plus à même d’aider.

Style d’attachement évitant : relations incertaines et distantes

Les enfants avec ce style d’attachement ont vécu un rejet de la part de leurs parents. Leurs besoins n’ont pas été correctement pris en charge.

Ainsi, leurs parents ne se sont pas montrés disponibles. En effet, la relation avec ceux-ci a été marquée par une distance émotionnelle associée à un manque de disponibilité.Ils n’ont pas été là pour les soutenir et les aider quand ils en avaient besoin.

  • Ce sont des personnes propices à éviter le contact émotionnel et l’intimité avec les autres. En effet, ils ont appris qu’ils ne peuvent pas compter sur leurs figures d’attachement.
  • Ils ont du mal à exprimer leurs émotions, par peur de revivre le rejet/l’indifférence dont ils ont souffert par le passé.
  • Ils finissent par se créer une sorte de carapace invisible, en construisant une autonomie apparente basée sur un ensemble de stratégies développées par peur du rejet.

Les relations de couple avec un style d’attachement évitant sont souvent distantes. L’un n’a jamais réellement confiance en l’autre. Ils évitent le contact émotionnel.

Ainsi, ils ne prennent pas en compte les signes d’anxiété et de peur, que ce soit chez l’autre et chez eux. En outre, ils ont beaucoup de mal à demander ou à accepter l’aide des autres.

Comment le style d'attachemen pendant l'enfance influence-t-il le couple ?

Attachement ambivalent : relations instables et dépendantes

Dans l’attachement ambivalent, les enfants ont eu des parents très instables. Ils les rejetaient, sans aucun type de consistance dans les raisons.

C’est cette insécurité qui fait que les enfants avec ce style d’attachement ne veulent pas explorer le monde. En effet, ils ne savent pas si leurs demandes seront écoutées s’ils demandent de l’aide.

Les personnes avec ce type d’attachement sont très propices à développer de la dépendance affective. Elles apprennent à vivre les relations avec de la peur et de l’insécurité. Ainsi, elles ont souvent une mauvaise image d’eux-mêmes, une faible estime de soi ainsi qu’une faible sensation de contrôle sur ce qu’il se passe.

Elles ont peur de l’abandon, demandent beaucoup d’attention et ont besoin que les autres leur démontrent constamment leur amour.

En conclusion, nous avons tenté ici d’exposer clairement la relation entre attachement et relations de couple.

La relation que nous établissons avec nos premières figures de référence -style d’attachement pendant l’enfance- semble exercer une influence sur le type de partenaire que nous choisissons, sur la relation que nous entretenons avec ce dernier et, enfin, sur la qualité des liens que nous avons avec nos proches.