L’infidélité en ligne ou virtuelle

· 16 avril 2019
L'infidélité en ligne est une forme d'infidélité, bien que cette question fasse encore débat.

Avec les nouvelles technologies, de nouvelles solutions sont apparues, mais aussi de nouveaux problèmes. L’un d’eux est l’infidélité en ligne.

Beaucoup ne savent pas s’il faut cataloguer cette modalité comme un véritable acte d’infidélité ou plutôt comme un jeu sans grandes conséquences. Comme dans d’autres cas, les faits vont généralement plus vite que les idées et c’est pour cela que nous sommes un peu déconcertés par ce processus.

Quoi qu’il en soit, il est vrai que beaucoup de personnes établissent actuellement une relation de couple virtuelle, même si elles sont déjà engagées dans la vie réelle. Dans ce cas, il n’y a pas de contact physique, et c’est pour cela qu’il est difficile de cataloguer cette infidélité en ligne. Est-ce une infidélité réelle ou juste un fantasme supplémentaire ?

L’infidélité en ligne nous mène aussi à reconsidérer le concept même d’infidélitéCertains pensent que la faute réelle se produit quand des sentiments amoureux s’introduisent dans la relation avec un tiers. Avoir des relations sexuelles avec une autre personne ne serait pas aussi grave que d’avoir de l’affection pour elle.

On retrouve aussi ceux qui pensent que, quelle que soit la modalité utilisée, le pire est de mentir ou de cacher cette relation avec quelqu’un d’autre. Comment aborder tout cela ?

soupçon d'infidélité en ligne

L’infidélité en ligne : une question d’opportunité ?

Une chose est évidente : les réseaux sociaux facilitent l’infidélité. La page britannique Divorce-Online a montré des statistiques à ses clients, qui indiquent que 80% des infidélités commencent sur Internet.

Avant l’existence de ce monde d’échanges virtuels, l’infidélité était beaucoup plus difficile pour quelqu’un qui était déjà engagé dans une relation. Le risque d’être surpris était plus grand, et cela impliquait plus de temps et d’argent.

Aujourd’hui, en revanche, il suffit d’être inscrit sur un réseau social ou de rejoindre un site de rencontres pour commencer à flirter avec quelqu’un. Finalement, le monde virtuel est aussi un monde anonyme, dans lequel chacun peut construire l’histoire de sa vie comme il le souhaite. N’importe qui peut créer un personnage et vivre plusieurs romances virtuelles, sans le moindre problème.

Ceux/celles qui ont tendance à être infidèles ou qui cherchent une nouvelle relation ont donc trouvé un grand allié avec Internet. Reste à savoir pourquoi ils cherchent de nouvelles aventures alors qu’ils sont déjà en couple. Par ailleurs, cette infidélité en ligne aurait-elle une influence négative sur leur relation ?

Un jeu dangereux

Beaucoup de personnes ayant recours à l’infidélité en ligne sont probablement amoureux de leur partenaire réel. Ce type d’infidélité, tout comme d’autres, est souvent lié à des facteurs n’impliquant pas l’amour.

Certains veulent simplement ressentir une bonne dose d’adrénaline en faisant quelque chose d’interdit. D’autres veulent tester leur capacité de séduction et se sentir flattés. Enfin, quelques-uns essayent de sortir un peu de leur routine habituelle.

Le problème est que cette virtualité est souvent trompeuse, sous bien des aspects. Il est facile de construire des images idéalisées des personnes lorsqu’on n’a qu’un contact « fictif » avec elles. L’être humain a tendance à croire ce qu’il a envie de croire.

Beaucoup ne montrent que leurs facettes présentables et attirantes sur les réseaux sociaux. Ils ne publieront que les photos sur lesquels ils seront plus séduisants et auront tendance à se montrer comme plus intelligents qu’ils ne le sont, ou plus ingénieux. Les personnes n’ayant pas beaucoup d’expérience dans ce domaine pourraient se laisser berner par ce chant de sirènes.

infidélité en ligne

Tout ce qui affecte l’autre est réel

Une étude sur l’infidélité en ligne menée par Guadano et Sagarin en 2010 a révélé qu’il existe une très grande différence entre la perception des hommes et des femmes.

Les hommes n’accordent pas beaucoup d’importance aux relations virtuelles. Ils ne les cataloguent pas souvent comme une infidélité réelle. En revanche, ils perçoivent n’importe quel type de relation sexuelle, et même le sexe en ligne, comme une véritable trahison.

Les femmes, en revanche, pensent presque tout le contraire. Pour elles, n’importe quel type de relation impliquant des sentiments est beaucoup plus important. Elles sont donc d’accord pour dire que l’infidélité en ligne est une infidélité réelle. Elles croient aussi que toute forme de relation avec une tierce personne a des conséquences négatives sur le couple.

Comme cela se produit habituellement avec les réalités humaines, tout dépend de la perspective avec laquelle on aborde l’infidélité et du contexte dans lequel elle se produit. Chaque couple doit être clair sur ce point. Si les deux membres ne sont pas d’accord et si l’un finit par tromper l’autre, il est clair que l’infidélité en ligne porte atteinte au lien du couple.

 

 

  • Núñez, F., Cantó-Milà, N., & Seebach, S. (2015). Confianza, mentira y traición: El papel de la confianza y sus sombras en las relaciones de pareja. Sociológica (México), 30(84), 117-142.