L’humilité qui vient du coeur

18 octobre 2015 dans Psychologie 2 Partagés

L’humilité qui vient du coeur ne connaît pas les artifices. C’est une ouverture intérieure qui se projette sur les autres afin de les reconnaître, de leur offrir respect et confiance. C’est porter un regard neutre sur le monde et savoir apprécier les choses simples.


Pensez-vous qu’aujourd’hui, nous vivons dans un monde où règne l’humilité ?

Peut-être devrions-nous commencer par clarifier un peu le terme « humilité ».

Parfois, on associe l’humilité humaine à l’altruisme des personnes qui sont capables d’en faire preuve et de se défaire de tout, dans le seul but d’aider leurs semblables.

Pour autant, on ne peut pas réduire l’humilité à ces seuls comportements. L’humilité est un bien-être intérieur, une attitude, une façon de penser et de ressentir les choses.

Nombreux sont ceux qui privilégient d’autres dimensions, généralement valorisées au sein des sociétés modernes, telles que l’individualisme, la dépendance au matériel, la compétition, voire même le « jetable », ou autrement dit, le fait de consommer et de jeter immédiatement.

Ces dimensions cachent un trait d’égoïsme subtil, ce qui s’oppose bien évidemment à l’humilité.

Lisez la suite de cet article, et l’humilité n’aura plus de secrets pour vous. Comme toujours, nous vous invitons à réfléchir sur ce sujet avec nous.

L’humilité, ou le pouvoir de savoir reconnaître les autres

La-humildad-que-nace-del-corazón-2-1024x685

La plupart des gens pensent à eux avant de penser aux autres, ils n’hésitent pas à écraser les autres pour subvenir à leurs besoins et satisfaire leurs envies, et se créent ainsi un quotidien les menant à vivre leur vie à toute vitesse.

Souvent, ces personnes développent ce que le sociologue Zygmunt Bauman appelle des « relations liquides« , c’est-à-dire des relations amicales ou amoureuses au sein desquelles les liens tissés sont aussi fugaces que fragiles.

Ce type de comportement dénote un clair manque de connaissance de soi, mais aussi de projection, de maturité émotionnelle, et, n’ayons pas peur de le dire, d’humilité.


L’humilité qui vient du coeur implique une pleine connaissance de soi. C’est quand on sait pleinement qui on est que l’on peut à notre tour reconnaître les besoins de l’autre. L’humilité, c’est la subtilité de l’empathie la plus sage qui soit ; c’est savoir regarder le monde en ayant l’esprit ouvert, afin d’en capter chaque nuance, chaque émotion.


Le fait d’être ouvert et reconnaissant avec les autres est l’une des valeurs de l’être humain les plus basiques.

On a tous besoins d’être reconnus en tant que personnes et que l’on prenne conscience de nos efforts, de nos vertus, et de nos besoin.

Si des parents ne reconnaissent pas leurs enfants, alors ces derniers manquent cruellement de sécurité et auront du mal à avancer sereinement.

Ils n’auront aucune idée de ce que peuvent être la confiance ou le soutien, et la dépendance qu’ils développeront envers leurs parents sera aussi peu stable que complète.

Qu’en est-il des relations de couple ?

Le fait d’avoir à ses côtés une personne humble, capable de reconnaître ses propres erreurs, de toujours faire preuve de sincérité, de ne jamais être égoïste et de savoir remarquer ces petites choses qui font que l’amour grandit chaque jour un peu plus au sein du couple, est sans doute le bien le plus précieux auquel on puisse aspirer.

Le courage de savoir pardonner


Pardonner, ce n’est pas être fragile. Ce n’est pas s’incliner face à quelqu’un qui nous a fait du mal. Seules les personnes les plus courageuses et humbles pratiquent le pardon sous sa forme la plus sage : elles pardonnent afin de se libérer de la souffrance et  d’avancer avec plus de force.


La-humildad-que-nace-del-corazón-3

Quand avez-vous pardonné quelque chose pour la dernière fois ? Pardonner n’est pas quelque chose de simple, et il n’est pas toujours possible de le faire.

Comment pardonner à quelqu’un qui nous a fait du mal volontairement ?

Le pardon est souvent un excellent outil clinique dans les thérapies individuelles et de couple.

C’est la première étape vers la libération émotionnelle, c’est le désir d’abandonner le ressentiment, les émotions négatives et la torture intérieure.


Le fait de pardonner libère, et c’est un des plus beaux actes symbolisant l’humilité venant du coeur.


Toute haine, tout ressentiment ou toute colère nous rend esclave de la souffrance, alors…pourquoi ne pas nous libérer ? Pourquoi ne pas pardonner ?

Etre humble de coeur est un exercice sain à pratiquer chaque jour, pouvant nous apporter de grands bénéfices.

C’est apprendre à mener une vie simple en découvrant la valeur de ce qui est important, à savoir l’amour, l’amitié ou le bonheur quotidien.

C’est savoir reconnaître et savoir pardonner. C’est regarder le monde avec espoir, et avoir l’âme satinée d’harmonie.

A découvrir aussi