Si vous levez les yeux de votre nombril, vous verrez que vous n’êtes pas au centre de l’univers

· 3 mars 2017

Nous connaissons tou-te-s ce type de gens qui pensent qu’ils sont les seuls habitants du monde. Quoi qu’il se passe, ces personnes vivent des choses qui sont pire que vous, ont plus souffert et ont une vie plus difficile. C’est à elles que nous souhaitons dire aujourd’hui : si vous levez les yeux de votre nombril, vous verrez que vous n’êtes pas au centre de l’univers.

Elles manquent d’équilibre émotionnel, sont des parasites pour les autres et utilisent la peine comme seule arme de séduction. Elles n’ont pas qu’un seul visage, mais se déguisent avec celui qui leur convient pour réussir à être au centre du monde.

Ce sont des enfants qui essaient d’attirer l’attention et pour cela, elles n’hésitent pas à utiliser les sentiments des autres. Elles utilisent les extrêmes des émotions des autres pour supplanter leur douleur, selon des subterfuges qui se cachent derrière des histoires inventées.

Ces histoires qui sont souvent des exagérations d’une réalité qu’elles ont pu connaître, mais qui est ensuite passée par le prisme de leur nombril, n’ont souvent rien à voir avec les histoires originales. Avec ces récits, elles essaient de conquérir les autres en faisant appel à la peine qu’elles peuvent susciter.

7-manieres-didentifier-un-maitre-de-la-manipulation

Le « moi je » ou l’art de ne regarder que son propre nombril

Le « moi je » ou l’art de ne regarder que son propre nombril consiste à passer sa vie à parler de soi. Oui, ce « moi je » caractérisé par le « et moi c’est pire », le « je ne sais qu’à moi il arrive des choses pires » ou « je suis la personne la plus malchanceuse du monde ».

Ces personnes se plaignent ne ne pas être écoutées, que personne ne les comprend, mais ce sont elles qui cessent de s’écouter pour parler de leurs peines. Souvent ce comportement est inconscient car c’est la seule manière qu’elles ont de ne pas se sentir seules.

Dans ces cas, il s’agit de personnes à la faible estime d’elles-mêmes qui ne savent pas communiquer leurs sentiments correctement. De plus, elles manquent souvent de habilités sociales qui leur permettent de communiquer mieux et surtout, de comprendre l’autre et de se mettre à sa place.

Dans d’autres cas, l’art de se regarder le nombril est faite de manière complètement délibérée. Le manque d’empathie est alors montré au grand jour. Ce sont des personnes égoïstes et nocives. Et c’est via cet égoïsme qu’elles se transforment en manipulateur-trice-s émotionnel-le-s.

empathie

Caractéristiques des égoïstes émotionnels

Ces manipulateurs émotionnels qui sont égoïstes consciemment essaient d’obtenir quelque chose des autres en faisant appel à la peine. Ils ont les caractéristiques identifiables suivantes :

  • L’insatisfaction permanente : la vie qu’iels vivent ne leur plaît pas et iels s’en inventent une parallèle. Avec cette réalité, iels essaient d’attirer l’attention de celleux qui les entourent en racontant des histoires dramatiques.
  • Iels trouvent du plaisir dans la lamentation : iels ont tendance à trouver du plaisir dans le fait de se plaindre, car ainsi iels assument mieux leur rôle de « pauvre victime » et réussissent à attirer l’attention des autres. Mais cela n’arrive qu’au début car avec le temps, iels ont tendance à se retrouver seul-e-s. Comme on dit, le peu attire, mais le beaucoup épuise.
  • Le chantage émotionnel : car si vous aimez vraiment une personne, vous ne la laissez pas souffrir seule. Aussi simple que cela. Et c’est leur credo de demander de l’attention via la peine et le chantage. Il s’agit tout simplement de faire croire à l’autre qu’iel est une mauvaise personne s’iel n’obéit pas aux demandes.
  • L’égocentrisme profond : dérivé du manque d’empathie. Ces personnes déduisent qu’elles méritent plus que les autres et quand cela ne se passe pas ainsi, elles se plaignent. Quand on ne les écoute pas et qu’on ne leur donne pas ce qu’elles méritent, elles se plaignent. En définitive, elles sont importantes et le reste est là pour les servir.
femme-coeur-dans-les-mains

Comment faire face (et non pas se confronter) à ces personnes ?

Il est très difficile de faire face à ce type de personnes et d’éviter le chantage et la confrontation. Une cohabitation tranquille avec ces manipulateur-trice-s émotionnel-le-s est compliquée car elles vampirisent toutes vos ressources et vous font vous sentir coupable. 

La première chose que vous devez savoir, c’est que leurs plaintes ou leurs histoires sont utiles pour obtenir ce qu’elles veulent. Au début, la plainte peut provenir d’une raison raisonnable comme par exemple une perte ou une expérience très négative.

À ce moment-là, la personne se plaint et trouve l’appui de celleux qui l’entourent. Elle démontre qu’elle est une victime (qui souffre) et on lui apporte sûrement plus d’attention. Cette attention remplace les carences émotionnelles qu’elle subit. La plainte et l’égoïsme deviennent alors une manière de communiquer.

C’est pour cela que c’est une habilité qui peut se corriger comme n’importe quel autre apprentissage. Mais cela demande une réelle remise en question et une admission de la part de l’égoïste qui parle uniquement  de ses sentiments et qui inventé des histoires pour obtenir l’attention des autres.

Ce que vous pouvez faire, en tant que connaisseur-se et victime de cette personne égoïste, c’est essayer de lui faire prendre conscience de son problème pour qu’elle, si elle le veut, puisse demander de l’aide. Pour cela, utilisez des stratégies de communication comme « la technique du sandwich ».

femme-et-ballons

La technique du sandwich consiste à faire une critique en s’assurant qu’elle soit bien reçue. On commence par pointer du doigt une qualité positive à la personne, puis on mentionne ce qu’elle pourrait améliorer, et on termine par des mots positifs.

Dans ce cas, cela pourrait être : « Je comprends que ce qu’il t’arrive te fait du mal même si tu es une personne très forte, mais je parlais de ce qui m’inquiétais moi et j’aimerais que tu m’écoutes tout comme je t’écoute, car tu m’aides beaucoup”.

Ainsi, vous pourrez exprimer votre mal être et ne pas permettre à ce vampire émotionnel de vous absorber dans son cercle de l’égoïsme. Car, même si vous avez envie de lui dire de lever le nez de son nombril, pour qu’il voie qu’il n’est pas au centre de l’univers, ce n’est pas la meilleure méthode. Si vous voulez être bien traité-e, traitez bien, quelle que soit la personne qui se trouve en face de vous.