L’étrange village de jumeaux

· 20 janvier 2019
Connaissez-vous ce village surprenant ? En avez-vous déjà entendu parler ?

La naissance de jumeaux n’est pas un fait très commun. Après tout, cela n’arrive à peu près qu’une fois sur 250 naissances. Cependant, dans un village du Brésil qui porte le nom de Cândido Godói, dans l’état de Rio Grande do Sul, on retrouve le plus grande nombre proportionnel de jumeaux dans le monde. 

En entrant dans ce village de jumeaux, on peut lire un panneau de bienvenue qui dit : « Cândido Godói, Terre de Jumeaux ». Elle est mondialement connue comme la capitale des jumeaux car une femme sur dix a donné naissance à deux bébés.

Le village de jumeaux, Cândido Godói

Ce village de jumeaux se trouve dans une région isolée au sud du Brésil et recense environ 6500 habitants. Il se situe dans l’état de Rio Grande do Sul, contigu à l’Argentine.

Il y a actuellement 90 jumeaux dans ce village, et plus spécifiquement 44 dans la localité de Linhao São Pedro. Ce n’est pas une nouveauté car si l’on regarde les statistiques historiques, on voit qu’elles sont tout aussi surprenantes. Entre 1959 et 2014, à Cândido Godói, 35% des naissances étaient des naissances de jumeaux.

Tout cela veut dire que, dans cette municipalité, une femme sur dix donne naissance à des jumeauxPar conséquent, elle compte le plus grand nombre proportionnel de jumeaux dans le monde entier. Mais un autre fait attire l’attention sur ce village brésilien et ses jumeaux : la majorité de ces enfants sont blonds aux yeux bleus.

Les habitants de Cândido Godói sont conscients de la particularité de leur village : ils ont leur propre fête des jumeaux qui se célèbre chaque année en réunissant tous les jumeaux de la région.

Cependant, ils ne savent pas comment expliquer ce qu’il se passe. Certains considèrent que ce peut être le résultat d’un mauvais usage de l’énergie nucléaire ou à cause de la composition de l’eau, voire de « l’intervention des aliens ». Actuellement, nous faisons face à deux hypothèses assez crédibles : l’une est l’intervention d’un célèbre médecin nazi dans le village, et l’autre est une théorie génétique, appelée l’effet fondateur.

Cândido Godói le village de jumeaux

Hypothèse 1 : l’intervention du médecin nazi

Cette hypothèse suit les recherches de l’historien et journaliste argentin Jorge Camarasa. Ce travail a été repris dans un livre qui s’intitule L’Ange de la Mort en Amérique du Sud. Il y décrit les expériences réalisées par le médecin nazi Josef Mengele dans les années 60. Et plus particulièrement celles qui ont eu lieu au Brésil après son exil en Amérique Latine à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce médecin nazi travaillait dans le camp de concentration d’AuschwitzIl se servait des Juifs comme cobayes pour ses expériences atroces. Son but était de démontrer la supposée supériorité de la race aryenne. Le nom d’Ange de la Mort lui a été donné à cause de ses actes de cruauté.

L’une des plus grandes obsessions de Mengele était les jumeaux. Il voulait découvrir le secret des grossesses multiples dans le but de faire augmenter la population aryenne.

En arrivant à Cândido Godói, il décida de transformer cette petite municipalité isolée en laboratoire humain. À partir de son arrivée en 1961, le nombre de naissances de jumeaux a augmenté. Certaines personnes se souviennent de lui. Elles affirment que certaines femmes enceintes ont été traitées par le médecin avec d’étranges injections et potions.

Hypothèse 2 : l’effet fondateur

Une étude génétique exhaustive de la population de Cândido Godói démontrerait que la raison de l’existence du village de jumeaux n’est pas l’intervention du médecin nazi. La majorité des descendants du village appartiennent à un groupe de personnes assez réduit. Ce qui fait que presque tous les habitants ont un lien de parenté et partagent par conséquent de nombreux traits génétiques.

Ce phénomène génétique est connu sous le nom d’effet fondateur. Il se caractérise par la formation d’une nouvelle population à partir d’un nombre réduit d’individus. C’est une chose peu commune au sein de l’espèce humaine. Cependant, des cas se sont présentés tout au long de l’histoire de l’humanité, que ce soit de façon volontaire ou imposée.

jumeaux

Beaucoup des habitants de Cândido Godói partagent un même gène, le TP53. On le retrouve chez 43 femmes qui ont conçu des jumeaux. Ce gène est associé à la fertilité et facilite la grossesse de jumeaux. Il n’est cependant pas totalement déterminant. Il prédispose juste certaines femmes à avoir des grossesses multiples.

Par ailleurs, les études ont révélé que le grand nombre de jumeaux à Cândido Godói précédait l’arrivée de Mengele. Il est donc possible que la particularité de ce village ait été un facteur différentiel influant sur la décision de s’y installer du médecin nazi.

Par conséquent, l’existence de l’étrange village de jumeaux ne pourrait pas s’expliquer par la supposée intervention de Mengele mais par l’origine biologique et génétique de la population.