Jumeaux et faux jumeaux : différences biologiques et psychologiques

· 22 juillet 2018

La différence entre les jumeaux et les faux jumeaux peut générer une grande confusion chez ceux qui ne sont pas bien familiarisés avec le sujet. Certains pensent même que ces termes sont synonymes. Or, il n’y a rien de plus faux.

Nous allons résoudre ce petit problème en démentant quelques mythes et en précisant la différence entre des jumeaux et des faux jumeaux. Nous les définirons selon cet ordre.

Les frères jumeaux, aussi connus sous le nom de jumeaux monozygotes, univitellins ou identiques, sont ceux qui proviennent d’un seul spermatozoïde ayant fécondé un seul ovule. Ce zygote (l’ovule avec le spermatozoïde) se divise en deux en formant deux embryons possédant la même charge génétique. Deux bébés identiques vont donc naître en même temps.

Les faux jumeaux, aussi connus sous le terme de jumeaux dizygotes, bivitellins ou fraternels, sont ceux qui résultent de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes différents. De cette façon, deux bébés qui peuvent être identiques ou très différents naissent en même temps.

Différences physiques entre jumeaux et faux jumeaux

L’un des grands casse-têtes chez ceux qui veulent différencier les jumeaux et les faux jumeaux concerne les différences ou les ressemblances physiques entre les frères/sœursLa majorité du temps, les jumeaux sont « identiques ». En d’autres termes, il n’y a pratiquement pas de différences entre eux. Pourquoi ? Parce qu’ils partagent la totalité de la charge génétique. S’ils ont des différences physiques, c’est uniquement dû à des facteurs externes comme des cicatrices ou des coiffures différentes.

Les faux jumeaux se ressemblent autant que deux frères/sœurs habituel-les. Ils peuvent avoir des différences de taille, de ton de peau, etc. Dans certains cas, les faux jumeaux peuvent se ressembler très fortement car ils partagent environ 50% de la charge génétique. Cependant, ils ne sont jamais identiques.

Par ailleurs, il existe une règle d’or. Il s’agit forcément de faux jumeaux s’ils ont un sexe différent (fille et garçon). Les frères jumeaux/sœurs jumelles sont toujours du même sexe.

faux jumeaux

Les jumeaux ont-ils les mêmes empreintes digitales et le même type de sang?

Dans le cas du sangles jumeaux ont le même car ils partagent la même charge génétique. En revanche, le type de sang des faux jumeaux peut être différent.

En outre, les jumeaux partagent beaucoup de caractéristiques mais les empreintes digitales n’en font pas partie. Les jumeaux identiques n’ont pas les mêmes empreintes car celles-ci ne sont pas uniquement déterminées par la génétique. Le tracé des lignes des doigts est formé par les forces intra-utérines au cours de la période de gestation.

Les jumeaux ne sont donc pas à 100% identiques. Il existe beaucoup de différences, même si beaucoup sont imperceptibles à première vue.

Différences psychologiques entre jumeaux et faux jumeaux

Les jumeaux, tout comme les faux jumeaux, partagent un lien très spécial et particulier. Ils ont une plus grande connexion que les frères/sœurs qui sont nés à des moments différents. Les jumeaux et faux jumeaux sont nés ensemble, ils ont été élevés ensemble: leurs liens sont donc inégalables.

Quant à leurs personnalités, cela dépendra de l’éducation reçue. Les jumeaux ont normalement des personnalités complémentaires, voire même dépendantes. C’est comme s’ils répartissaient tout entre eux. L’un aura de plus grandes habiletés motrices et l’autre, de plus grandes habiletés sociales.

jumelles

Les faux jumeaux auront des personnalités distinctes ou semblables en fonction de leurs ressemblances physiques. Il faut aussi prendre en compte l’éducation et la relation particulière qui existe entre eux. Les faux jumeaux ont tendance à avoir une personnalité qui ressemble à celle d’autres « frères/sœurs habituels ».

Les jumeaux et faux jumeaux peuvent même inventer un langage spécial pour parler entre eux (cela peut aussi avoir lieu chez des frères normaux, mais c’est moins fréquent). Ce langage spécial est connu sous le nom de cryptophasie. C’est pour cette raison qu’ils parlent un peu plus tard que le reste des enfants.

Ainsi, les jumeaux et les faux jumeaux peuvent partager certaines manies, certains goûts et certaines formes de comportement social. En définitive, ils ont beaucoup de caractéristiques en commun. Surtout au niveau de l’aspect psychologique.

Il est donc important de bien faire la différence entre les deux termes. Les caractéristique sont identiques ou différentes chez l’un et chez l’autre. Tout comme la probabilité de partager une maladie déterminée.