Les types de harcèlement les plus courants au travail (et dont vous souffrez peut-être)

Le harcèlement au travail se conjugue sous différentes formes et scénarios. Ainsi, si nous voulons agir efficacement, il est important de connaître ces formes et scénarios.
Les types de harcèlement les plus courants au travail (et dont vous souffrez peut-être)

Dernière mise à jour : 30 juin, 2021

Peu de choses peuvent être plus dommageables pour la santé mentale que de souffrir d’une situation de harcèlement qui se maintient au fil du temps. Des études disent que ces expériences se traduisent par un TSPT. Les types existants de harcèlement au travail peuvent être très subtils au début, mais peu à peu ils gagnent en force jusqu’à ce qu’ils affectent l’équilibre psychologique.

Par exemple, vous avez peut-être expérimenté le fait de ne pas être présent dans le groupe WhatsApp de votre entreprise, qu’ils ne comptent pas sur vous pour des dîners ou des activités en dehors du propre travail. Vous pouvez également percevoir que vos collègues commencent à vous déléguer des tâches qu’ils ne veulent pas. Tout cela peut aider à former le scénario du harcèlement.

Nous parlons de situations qui commencent généralement par un petit détail. Cependant, petit à petit, cette petite gêne augmente et devient chronique. Ce qui est problématique dans de nombreux cas, c’est que l’on finit par quitter son emploi pour ne plus vivre ces situations (Piñuel et Cantero 2002).

Vivre un harcèlement au travail.

Les différents types de harcèlement au travail que vous devriez connaître

Nous pouvons définir le harcèlement au travail comme une intimidation répétée et prolongée par les patrons à l’égard d’un employé de l’organisation. Le mobbing effectué par les pairs est appelé abus horizontal.

Dans le cas où cela serait effectué par des subordonnés, nous serions confrontés à un harcèlement vertical ascendant. Enfin, une forme très courante de harcèlement au travail est le bossing, c’est-à-dire celui exercé depuis la direction.

Maintenant nous savons qui peuvent être les inducteurs, mais il est aussi  essentiel de savoir quels sont les types de harcèlement au travail. Nous disons cela parce qu’il est fort possible qu’à l’heure actuelle de nombreuses personnes vivent des expériences épuisantes sur leur lieu de travail sans savoir clairement qu’elles sont dans une situation de harcèlement moral. Voyons cela en détail.

1. Une discrimination qui vous empêche d’avancer

L’un des types de harcèlement au travail les plus récurrents est celui qui dresse des murs et des clôtures qui font obstacle à votre projection professionnelle. Un exemple de cela est le fait de voir vos collègues recevoir des propositions ou des opportunités que vous n’obtenez pas.

Pour une raison que personne ne partage explicitement avec vous, votre masse salariale reste gelée, tandis que vous veillez à l’amélioration de la qualité de travail dans votre environnement. Cela peut être une situation de harcèlement.

2. Vous êtes inutile (sous-évaluation)

Vous êtes fan de certaines séries ou films ? Dans un contexte de harcèlement, vos collègues ou patrons sous-estimeront toujours tout ce qui vous passionne. Non seulement ils mépriseront ce qui vous définit, comment vous vous habillez ou ce que vous pensez, mais votre travail sera rarement apprécié, peu importe vos efforts.

3. Vous n’êtes personne ou vous n’existez pas (isolement du travail)

Nous parlions au début du fait qu’un travailleur soit soudainement éliminé du groupe WhatsApp de l’entreprise. Il s’agit généralement d’un exemple d’isolement du travail, mais il existe d’autres dynamiques :

  • Vous constatez que vos collègues vous évitent
  • Ils comptent rarement sur vous dans l’équipe de travail.
  • Pendant les pauses, personne n’échange de mots ou de commentaires avec vous.
  • Vous n’êtes pas informés des rendez-vous, réunions, événements liés au travail quotidien.

4. Les types de harcèlement au travail : l’excès ou l’absence de tâches

C’est sans aucun doute l’un des types d’intimidation les plus courants. Elle consiste à percevoir à quel point on nous confie soudain un volume de tâches plus important.

Cependant, l’inverse est aussi souvent le cas. Parfois, il est courant de constater que l’on nous délègue des tâches qui peuvent être dégradantes pour notre catégorie d’emploi. À titre d’exemple, on peut être chercheur dans un laboratoire et avoir soudainement à faire de la logistique, de la collecte d’échantillons ou des travaux de nettoyage.

5. Insultes, manque de respect, boycott du travail

Le type de harcèlement moral le plus évident est celui dans lequel l’intimidation est claire, directe et douloureuse. Nous parlons, par exemple, d’insultes, de bousculades désinvoltes dans le hall, de moqueries et de boycott.

Parfois, nous pouvons même voir comment plusieurs collègues s’unissent pour rendre la vie misérable à un autre par pur plaisir, jalousie ou discrimination. Ce harcèlement augmente le risque du trouble de stress post-traumatique, comme nous l’ont expliqué diverses études (Mikkelsen, EG et Einarsen, S, 2002).

Harcèlement au travail : culpabilité.

6. La culpabilité, l’un des types de harcèlement au travail

S’il y a un incident, un problème ou si une certaine erreur est commise, c’est de votre faute. Face à ces dynamiques, il faut être clair :  une façon de miner l’équilibre psychologique d’une personne est de l’épuiser mentalement. Pour ce faire, blâmer ce travailleur pour tout ce qui se passe (et ce qui ne se passe pas) est généralement une technique efficace.

7. Potins et rumeurs diffamatoires

Parmi les types de harcèlement au travail les plus blessants, figure celui qui repose sur la propagation de rumeurs infondées. Rien n’a autant de pouvoir dans un environnement de travail que les ragots. Ils servent à unir le groupe et à humilier une victime. Peu importe que cette rumeur soit complètement fausse et infondée, l’important est qu’elle blesse et invalide.

À ce jour, le mobbing ou le harcèlement psychologique au travail continue d’être trop fréquent. Ces dynamiques, ces scénarios contaminés de négativité, d’abus et de boycott, ne laissent pas seulement des victimes dans leur sillage. Tout cela affecte la productivité et, surtout, la santé physique et psychologique des personnes.

Arrêtons la culture du harcèlement. N’y participons pas. Si vous en souffrez, n’hésitez pas à saisir la justice et à demander de l’aide.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 indicateurs physiques du mensonge
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
3 indicateurs physiques du mensonge