Les réseaux 5G, que sont-ils et pourquoi doivent-ils nous importer ?

24 septembre 2019
Plusieurs experts ont attiré l'attention sur les nouveaux réseaux 5G, qui sont sur le point d'être mis en place dans le monde entier. Pour de nombreux chercheurs, cette technologie va causer une grave pollution électromagnétique qui aura des conséquences importantes sur la santé.

Depuis quelques temps déjà, on commence à parler des réseaux 5G. Il s’agit évidemment d’une technologie de cinquième génération qui, cependant, diffère grandement des précédentes. Bon nombre de médecins et de professionnels de la santé mettent en garde contre ses risques éventuels.

Les progrès technologiques sont totalement irréversibles. Une fois qu’une invention ou une découverte a été réalisée, il n’y a plus de retour en arrière possible. Encore moins lorsque cette avancée implique un investissement élevé de capitaux ou implique le pouvoir économique d’une manière ou d’une autre. Les réseaux 5G ne seront pas l’exception.

« La pollution ne devrait jamais être le prix de la prospérité. »

-Al Gore-

Toutefois, sur de nombreux fronts, il y a eu un appel à un grand débat collectif à ce sujet. De nombreux experts estiment que les réseaux 5G sont une technologie très polluante, qui peut avoir de graves effets sur l’homme et sur les écosystèmes dans leurs ensembles. Il est donc demandé de recevoir suffisamment d’informations sur le sujet.

Des buildings en réseaux 5G

Qu’est-ce que la technologie 5G ?

La technologie 5G est une technologie qui permet des connexions sans fil entre tous les types d’appareils. Elle atteint une vitesse de connexion élevée, qui n’a jamais été atteinte auparavant et a une grande capacité à tolérer des volumes de trafic élevés.

En d’autres termes, avec les réseaux 5G on travaille à pleine vitesse, avec un grand nombre d’appareils connectés simultanément. Cette technologie permettra également d’étendre considérablement « l’internet des objets« . C’est-à-dire, le fonctionnement de toutes sortes d’appareils à distance, uniquement avec un téléphone mobile.

Jusque-là, tout va bien. Le problème, c’est que les réseaux 5G vont nécessiter un changement dans les infrastructures. Ils nécessitent l’installation massive de milliers de petites antennes, dont les tailles vont du diamètre d’une pièce de monnaie à la taille d’un frisbee. C’est pourquoi elles seront partout, fonctionnant tout le temps et, selon certains, générant un nuage constant de radiations croissantes.

L’un des points les plus problématiques est que beaucoup de ces antennes devront être placées au ras du sol. Il y aura probablement une distance de moins de 100 mètres entre l’une et l’autre pour assurer une interconnexion efficace. De plus, selon la réglementation en vigueur, personne ne pourra savoir exactement où elles se trouvent.

L’effet des réseaux 5G sur la santé

Il n’y a toujours pas de conclusions définitives sur l’effet des ondes électromagnétiques sur la santé. Toutefois, il y a des soupçons importants à cet égard. Par exemple, en 2011, l’Organisation mondiale de la santé a classé les micro-ondes des téléphones cellulaires dans la catégorie « 2B ». Cela signifie : « possiblement cancérigènes ».

Il existe également plusieurs études indépendantes qui affirment que ces ondes produisent un stress oxydatif généralisé. Celui-ci prédispose à de multiples problèmes de santé.

Magda Havas, professeure de sciences de l’environnement aux universités de Toronto et de Trent, a indiqué qu’il existe des preuves que de telles ondes modifient le fonctionnement des cellules.

Il existe également la recherche Mobi-Kids, une étude qui a été menée auprès d’enfants et d’adolescents. Apparemment, l’électromagnétisme pourrait être responsable de l’augmentation des cas de tumeurs cérébrales dans cette population. Les résultats n’ont pas encore été entièrement publiés.

Les réseaux 5G dans le domaine de la téléphonie mobile

Réalité ou fiction ?

Un autre des aspects inquiétants de cette technologie est que les réseaux 5G ont un fort potentiel de surveillance des personnes. Leur stabilité, leur volume et leur rapidité permettent de suivre en détail toutes les actions d’une personne. Ils peuvent recueillir de l’information sur le nombre de fois que nous ouvrons le réfrigérateur ou que nous nous séchons les cheveux.

Il est également frappant de constater que principalement deux pays ont déclaré les réseaux 5G comme étant des réseaux d’Etat : la Chine et les Etats-Unis. Il semblerait qu’il existe une forte lutte pour le contrôle de cette nouvelle technologie.

Actuellement, ceux qui défendent l’idée que ces technologies sont inoffensives n’ont présenté aucune preuve à l’appui de cette affirmation. D’autre part, des documents officiels sont apparus qui mettent en garde contre les dommages possibles des champs électromagnétiques. L’un d’eux est celui publié par l’Académie européenne de médecine environnementale en 2016.

Au-delà de toute considération, ce dont nous avons tous besoin, c’est d’être largement informés sur le sujet. Ceux qui appellent à un large débat sur le sujet ont raison. Qu’il soit vrai ou faux que les réseaux 5G causent ou non des dommages, nous avons tous le droit de savoir.

Quoiqu’il en soit, il faut faire preuve de prudence en ce qui concerne l’accès des enfants à ces technologies. Pour cette raison, un appel est lancé d’ici, parce qu’il vaut la peine de cultiver des habitudes, des moments et des espaces pour se déconnecter.

 

Romero Fernández-Bravo, M. A. Impacto sobre la salud de las emisiones electromagnéticas: radares y tecnología 5G.