Les lois bouddhistes pour purifier le karma

Nettoyer le karma signifie éliminer de nos vies les modèles, les visions et les actions qui nous incitent à contracter des dettes avec le destin. Fondamentalement, on récole ce que l'on sème, le positif comme le négatif.
 

Le concept de karma est l’un des plus beaux aspects du bouddhisme. Que nous soyons d’accord ou non avec cette philosophie, elle constitue certainement une orientation intéressante dans la vie. Certaines personnes ne savent pas que les bouddhistes parlent aussi des moyens de purifier le karma. Il s’agit là encore de nobles enseignements. Découvrez avec nous les lois bouddhistes !

Pour le bouddhisme, la compensation du karma consiste à assumer des attitudes et à prendre des mesures pour compenser les erreurs ou les fautes du passé. En d’autres termes, pour rattraper ces dettes symboliques que nous traînons depuis un certains temps et dont nous ne nous sommes pas encore acquittés.

Selon cette philosophie, le karma se manifeste comme une sorte de hasard négatif. Cependant, ce n’est pas vraiment le fruit du hasard, mais plutôt l’effet de nos actions précédentes. L’effet de la compensation du karma est principalement celui de se débarrasser de ce hasard apparent qui apporte avec lui des situations ou des expériences difficiles. Le karma est régie par 12 lois qui sont les suivantes.

« L’histoire se répète jusqu’à ce que nous tirions les leçons nécessaires pour changer notre chemin. »

-Auteur inconnu-

 

La loi essentielle des bouddhistes, ou la manière de purifier le karma

La loi essentielle du karma dit, en quelques mots, que chacun récolte ce qu’il a semé. Mais que se passe-t-il lorsque vous savez que ce que vous avez semé n’est pas très positif ? Vous devez alors simplement essayer de réparer les dommages que vous avez causés. De cette façon, vous réussirez à effacer le karma, même si ce n’est qu’en partie.

Les lois bouddhistes

Les lois bouddhistes :la créativité

Chacun crée sa vision du monde et cela détermine les expériences qu’il vit. Par conséquent, cela guide la façon dont vous créez votre vision, de manière constructive.

Choisissez de voir le bien afin que cela oriente vos expériences vers le bien également.

L’humilité, une autre des lois bouddhistes

Rien ne vous appartient. En effet, ni les objets ni les biens que vous acquérez à titre temporaire ne vous appartiennent. Et encore moins les personnes ou les êtres vivants ! Tout cela vous est seulement prêté.

Comprendre cela et agir en conséquence, vous permet de savoir comment faire face aux pertes ou aux séparations inévitables.

 

La loi de la responsabilité

La loi de la responsabilité nous appelle à ne pas blâmer quoi que ce soit ou qui que ce soit pour les événements négatifs qui nous arrivent. Si quelque chose de mal vous arrive, assumez vos responsabilités.

Évaluez vos erreurs, au lieu de chercher des coupables. Plus vous serez responsable, moins il y aura de force karmique dans votre vie.

La loi de la connexion

La loi de la connexion nous dit qu’il y a un lien entre tout ce qui existe. Pour effacer le karma, nous devons être conscients que chacune de nos paroles et de nos actions aura un impact sur l’autre et sur nous-mêmes.

Pensez-y lorsque vous êtes tenté de dire que vous êtes critique à l’égard de questions qui ne vous concernent pas vraiment ou sur lesquelles vous n’avez pas suffisamment d’informations.

Les lois bouddhistes : la croissance

Tout changement est une forme de croissance. En même temps, tout est en constante évolution. Assumons donc chacune de ces transformations comme un bien qui entre dans notre vie pour nous permettre d’évoluer. Moins vous résisterez aux changements, moins il y aura de karma dans votre vie.

 

La loi de l’ici et maintenant

Nous entrons en syntonie positive avec le karma lorsque nous comprenons que tout objectif est atteint lorsque l’anticipation du futur ne prend pas le pas sur notre action dans le présent.

Il est préférable de se concentrer sur le présent et de faire le bon pas ici et maintenant. Et ce, de la meilleure façon possible. Essayez de ne pas abandonner ou dévaloriser les petites réalisations de chaque jour.

La loi de la générosité

Vous recevez ce que vous donnez. Il ne s’agit pas d’une question quantitative, mais qualitative. D’autre part, le fait de donner beaucoup ne détermine pas que vous recevrez la même chose ou plus, au delà de ce que vous avez donné.

En d’autres termes, le retour de ce qui est offert ou partagé s’instaure dans la même mesure de la satisfaction de l’avoir fait. C’est cette variable qui, dans de nombreux cas, finit par ajuster et renforcer la générosité des échanges.

La loi du présent est importante pour le karma chez les bouddhistes

La loi du présent nous invite à valoriser le moment présent comme le plus important. Il faut donc vivre chaque instant de la meilleure façon possible.

 

Le plus précieux est ce qui se trouve devant vous, en ce moment même. Bien que cela puisse paraître difficile à admettre, tout le reste n’est qu’illusion.

Une femme apaisée vivant selon les lois bouddhistes

 

La loi du changement

La loi du changement stipule que lorsque les mêmes actions et décisions sont prises que par le passé, la réalité ne change pas.

Si vous voulez changer, vous devez au contraire modifier les actions et les décisions que vous prenez à propos de quelque chose. Si vous voulez aller ailleurs, ne reprenez pas le même chemin.

La loi de la patience pour améliorer le karma des bouddhistes

La loi de la patience nous apprend que toute réalité suit des processus et que ces processus nécessitent des temps spécifiques pour évoluer.

Pour purifier le karma, il est donc nécessaire que nous apprenions à respecter ces temps, sans essayer de les accélérer. La patience implique d’avoir une certaine foi. En effet, avec le temps, les processus engagés seront bel et bien menés à terme.

Les lois bouddhistes : l’inspiration

Cette dernière loi, la loi de l’inspiration, nous invite à nous engager pleinement dans ce que nous aimons et ce que nous souhaitons réaliser. Le corps, l’esprit et l’âme doivent être intégrés et concentrés sur ce que nous recherchons. Il ne faut donc pas ménager ses efforts et continuer à exploiter au maximum ce qui est disponible.

 

En conclusion

Finalement, l’approche du bouddhisme se base sur l’idée qu’en respectant les lois du karma, une libération se produit. Personne n’échappe aux erreurs. Cependant, tant que nous parviendrons à revenir sur le chemin de l’évolution, l’impact de ces erreurs sera atténué et elles deviendront même plus tard une source de croissance. La compensation du karma est donc liée au retour à notre propre centre.

 

  • Steiner, R. (2007). Las manifestaciones del Karma. Editorial Kier.