Les jeux de construction et leur application en thérapie

1 novembre 2019
Au cours des dernières années, la thérapie psychologique a évolué vers des interventions expressives, telles que celles données dans le cadre des thérapies par le jeu, qui visent à ce que le patient explore ses propres ressources et en génère de nouvelles.

Les Lego et d’autres jeux de construction se sont fermement positionnés dans la thérapie psychologique pour adultes et dans de nombreux processus de coaching d’entreprise. Ce qui a commencé comme un jeu qui fascinait les enfants a fini par devenir un outil puissant pour travailler avec les adultes. Quand nous pensons avec nos mains, nous exerçons aussi notre intelligence émotionnelle – en mettant à l’épreuve notre tolérance à la frustration, par exemple – notre intelligence visuelle et notre intelligence kinesthésique.

Cela fournit beaucoup d’informations sur la personnalité, les émotions, la tolérance à la frustration et les aptitudes à la résolution des conflits d’une personne. Pour toutes ces raisons, on utilise souvent les jeux de construction en thérapie, aussi bien individuelle que collective. C’est une façon d’aider à développer l’intelligence émotionnelle, la créativité, l’empathie et d’autres compétences.

Les thérapies des jeux de construction

Le principale modèle d’intervention psychologique, basé sur la parole, a été le plus traditionnel jusqu’à présent. Au cours des dernières années, la thérapie psychologique a évolué vers des interventions expressives, telles que les thérapies par le jeu ou les art-thérapies. Ces types de thérapies visent à orienter les patients vers l’exploration de perspectives plus profondes. Les thérapies des jeux de construction sont très efficaces pour la découverte de contenus inconscients.

Le cas de la méthode de facilitation Lego, par exemple, consiste en un processus clinique hautement structuré et innovant. Il existe plusieurs modèles facilitateurs de Lego. Le Lego Serious Play (LSP), qui a d’abord été utilisé dans les entreprises. Le Six Bricks et le Play Box qui ont été utilisés pour le développement et l’apprentissage des enfants. En outre, les deux derniers ont été généralisés à diverses applications dans les domaines de l’éducation, du conseil familial et de la santé mentale.

Le livre The Cult of LEGO ( Baichtal & Meno, 2011) est particulièrement intéressant. Ce livre décrit la thérapie de développement social basée sur le Lego, au Centre pour la Santé neurologique du développement du New Jersey.

Les jeux de construction et l'enfant

Applications

Les psychologues Harn et Hsiao appliquent la thérapie LSP pour aider les survivants d’épisodes violents. Ils y parviennent en rétablissant leur confiance interpersonnelle. Ils ont également présenté un rapport sur l’application de la thérapie LSP dans le but de réduire le stress lié au travail.

Ce type de thérapie combine les constructions de Lego avec les questions du professionnel de la santé. De cette façon, le patient doit suivre la narration plutôt que de simplement partager des renseignements personnels. D’autre part, l’utilisation du modèle Six Bricks est devenue une méthode efficace pour promouvoir la capacité linguistique, la coopération et la médiation émotionnelle.

Les deux approches sont basées sur la création d’une émotion positive de construction et d’expansion. Elles conduisent au développement de nouvelles compétences et ressources et aident à l’élimination des émotions négatives. Selon la psychologue sociale Barbara Fredrickson, « jouer » est le mécanisme le plus rapide pour atteindre des émotions positives. Le jeu est un schéma que les individus utilisent pour construire.

La transition émotionnelle produite par la créativité et le plaisir aide les patients à restructurer leur histoire de vie et à percevoir leurs propres compétences et ressources. Les briques des jeux de construction peuvent bien symboliser les obstacles ou les limites de nos propres idées. Ainsi, en les utilisant pour construire, on favorise la conversion de la pensée. En ce sens, les tâches avec les Six Bricks sont simples, mais stimulantes.

Faire face à la dépression

Dans les thérapies conventionnelles, les patients souffrant de dépression sévère sont souvent limités dans leur expression orale. Cependant, à travers la thérapie des jeux de construction, il est plus facile d’extérioriser les émotions.

Si la thérapie est aussi une thérapie de groupe, elle donne au patient la possibilité d’établir des liens avec les autres membres de l’équipe dans une interaction sociale positive. Bref, cette méthode utilise la régulation émotionnelle et la restructuration cognitive.

« Pendant que les enfants construisent quelque chose, ils parlent constamment de ce qu’ils font, planifient les aventures qu’ils vont vivre. »

-D. Whitebread-

Les jeux de construction en thérapie

Les jeux de construction et la recherche

Ces jeux de construction sont prêtés à diverses études de recherche psychologique. En 2011, le psychologuqe cognitif David Whitebread a mené plusieurs études sur la relation entre ces jeux de construction et la parole et l’autorégulation.

D’autre part, une autre étude est en cours sous la direction de Miles Richardson de l’Université de Derby. Cette équipe étudie les habiletés des jeux de construction comme de bons facteurs de prédiction des habiletés mathématiques et spatiales.

Dans le document intitulé L’effet Ikea, l’équipe dirigée par Michael Norton s’est penchée sur la notion contre-intuitive de devoir s’efforcer d’accroître la volonté de payer pour cela. Les consommateurs accordent une valeur disproportionnellement élevée aux produits qu’ils ont contribué à créer ou fabriquer. De cette façon, une affection positive et un attachement émotionnel au produit construit se développent. Cela permet aux individus de se percevoir comme compétents.