Les enfants ont besoin de libérer leurs émotions pour grandir émotionnellement

· 25 octobre 2017

« Ne pleure pas », « les grands enfants sont forts » ou « sois courageux » sont des expressions très courantes utilisées par les adultes pour soulager la souffrance et le mécontentement des enfants. Le fait est que, même si sur le moment cela semblent fonctionner avec certains enfants en tant que des mesures à court terme, ceci contribuent, à long terme, à ce que les enfants n’expriment pas ce qu’ils ressentent, et ce silence peut avoir de sérieuses implications pour leur développement psychologique et social. Les enfants ont besoin de libérer leurs émotions.

Ignorer ou nier les émotions des enfants est un comportement dangereux. Par conséquent, éviter cela s’avère une bonne idée si nous voulons que leur santé émotionnelle et leurs relations évoluent positivement. Ce n’est pas parce qu’ils sont petits que leurs pensées et leurs émotions ne sont pas importantes. Bien au contraire.

En réalité, leur monde est aussi important que le nôtre, de même que leurs perceptions et leurs sentiments, que nous devons soutenir pour qu’ils apprennent à se connaître peu à peu. Laissez-nous plonger dans cette belle mission qui consiste à enseigner aux enfants à comprendre et libérer leurs émotions .

Le danger de réprimer les émotions des enfants

Chez les enfants, la colère, la tristesse ou la contrariété sont des réponses naturelles pouvant avoir une origine différente : allant de l’incompréhension de ce qui arrive à la frustration de ne pas avoir pu réaliser ce qu’ils souhaitaient, ou d’une simple crise de colère. D’une manière ou d’une autre, toutes ces émotions portent un message – au-delà du mal-être – qui se doit d’être compris et libéré.

Rejeter les émotions négatives des enfants, c’est leur apprendre à se noyer dans leur malaise.

Maintenant, si au lieu de traduire les larmes, les cris ou le malaise de nos enfants pour approfondir ce qui leur arrive, nous nous consacrons à rejeter leurs émotions ou à ne pas leur donner de l’importance, nous contribuerons à ce qu’ils ne les manifestent plus. Par ailleurs, nous rejetterons également leur identité et exigerons comportement – idéal pour nous – basé sur la peur et le déni de leurs émotions.

enfant ayant besoin de libérer ses émotions

Si nous réprimons les émotions de nos enfants, ils deviendront des adultes incapables de gérer le langage émotionnel, tant avec eux-mêmes qu’avec les autres, limitant ainsi leur bien-être. Le développement de l’intelligence émotionnelle sera également entravé parce que, comme le dit le psychologue Daniel Goleman, la connaissance de soi et de ses propres sentiments est la pierre angulaire de l’intelligence émotionnelle : le fondement sur lequel repose la croissance personnelle.

Le soulagement émotionnel chez les enfants

Nous avons peu de pratique dans l’éducation des enfants pour qu’ils identifient, libèrent et expriment leurs émotions, en particulier avec celles qui sont considérés comme négatives telles que la contrariété, la colère ou la tristesse. Nous pensons même que s’ils expriment ce type d’émotions, ils sont grossiers, mal élevés ou agressifs. Le fait est que si nous ne leur apprenons pas à se connecter avec leur monde émotionnel, ils ne parviendront jamais à se comprendre eux-même et à gérer ce qu’ils ressentent.

Ainsi, si nous voulons éduquer des enfants émotionnellement intelligents et contribuer positivement à leur santé émotionnelle, nous devons commencer par leur permettre de libérer leurs émotions. Sinon, le mal-être les envahira progressivement jusqu’à ce qu’il s’exprime d’une autre manière, les convertissant en prisonniers de leurs émotions.

Evacuer une colère ou un sentiment de tristesse soulage, guérit et aide à continuer et à se comprendre. C’est pourquoi cela est tant nécessaire. Par ailleurs, si les enfants apprennent à libérer leurs émotions dès le plus jeune âge, ils deviendront des adultes en bonne santé émotionnellement. Investir dans l’éducation émotionnelle des enfants correspond à investir dans l’avenir des adultes, ne l’oublions pas.

Il est important de transmettre aux enfants que toutes les émotions sont nécessaires.

Comment aider les enfants à libérer leurs émotions ?

Il existe de nombreuses façons pour que les enfants expriment ce qu’ils ressentent et canalisent leurs émotions négatives, allant des pleurs jusqu’au processus d’identification de leurs sentiments, pas à pas.

L’important est d’être conscien-et qu’il s’agit là d’une nécessité pour eux et que nous ne pouvons pas répondre par la contrariété, la critique, le manque de contrôle ou les menaces. Si nous ne sommes pas leur soutien et leur guide dans une situation de mal-être, ils ne seront pas en mesure de se prendre en charge eux-mêmes, surtout lors des premières années. Ainsi, un enfant a besoin d’un environnement de calme autour de lui et non de personnes qui nourrissent sa colère.

Notre attitude envers lui doit partir de l’affection, de l’écoute et de l’empathie pour l’aider à identifier ce qu’il ressent, quelles sont les causes qui ont produit ces sentiments et comment il peut faire pour libérer ses émotions. En outre, nous favoriserons progressivement sa capacité de régulation émotionnelle.

Pour qu’ils apprennent à distinguer quelle émotion ils ressentent, nous pouvons leur enseigner l’expression faciale, les mouvements corporels et le ton de la voix qui correspondent à chaque émotion.

mère aidant sa fille à libérer ses émotions

Une chose à éviter lorsque les enfants sont en colère ou sont dépassés par leurs émotions débordent, est d’essayer de les raisonner immédiatement. Nous pouvons suggérer qu’ils expriment ce qu’ils ressentent pour débloquer le mal-être, mais attendre quelques minutes aidera souvent à ce qu’ils retrouvent leur calme.

C’est à partir de ce moment que le dialogue sera beaucoup plus fluide et que nous pourrons les encourager à exprimer tout ce qu’ils pensent et ont besoin de libérer pour se soulager. De plus, il est important que nous leur fassions comprendre que, lorsqu’ils s’expriment, ils profitent de l’occasion pour mieux réfléchir et agir de façon plus appropriée. La règle à suivre sera de ne pas offenser ou blesser les autres.

La technique du feu de signalisation

Une technique largement utilisée pour que les enfants apprennent à réguler et à libérer leurs émotions est la technique du feu de signalisation. L’objectif est que les enfants associent les couleurs d’un feu de signalisation à leurs émotions et comportements. Pour cela, nous pouvons dessiner un feu de signalisation et expliquer quelque chose comme ceci :

  • Couleur rouge. Cette couleur serait associée à l’arrêt. Donc, lorsqu’ils ressentent beaucoup de rage, deviennent nerveux ou veulent crier et se battre, ils devraient se rappeler que le feu rouge s’allume et qu’ils doivent s’arrêter. C’est comme s’ils étaient le conducteur d’une voiture qui rencontre le feu rouge. Le message que nous pouvons transmettre est : Stop ! Calme-toi et réfléchis.
  • Couleur orange. Cette couleur signale le moment de s’arrêter pour penser afin de vérifier quel est le problème et qu’est-ce qu’ils ressentent. Nous pouvons leur dire que lorsque le feu de signalisation est orange, les conducteurs s’arrêtent, réfléchissent, recherchent des solutions et se préparent à repartir. Dans ce cas, nous dirions : Pense aux solutions et à leurs conséquences.
  • Couleur verte. Cette couleur indique de continuer, en d’autres termes de choisir la meilleure solution et de la mettre en oeuvre. Le message qui les aide dans ces hypothèse serait : en avant et met en oeuvre la meilleure solution.

Une autre technique qui aide habituellement à soulager leur mal-être est de leur demander de dessiner leur colère, afin qu’ils puissent ensuite lui dire tout ce dont ils ont besoin et finalement le briser (une manière symbolique d’y mettre fin, une fois qu’ils ont entendu son message). Ils peuvent aussi compter jusqu’à 10, s’éloigner de l’endroit ou respirer profondément. Ensuite, nous réfléchirons avec eux aux raisons qui les ont amenés à ressentir cette émotion, à la façon dont ils peuvent la canaliser et aux moyens qui existent pour résoudre ce qui s’est passé. Tout ceci favorisera leur conscience, leur régulation et leur responsabilité émotionnelle.

enfant libérant ses émotions

Comme nous avons pu le constater, les enfants peuvent exprimer et libérer leurs émotions négatives, mais ne savent souvent pas comment le faire. L’important est que nous les aidions à les exprimer sur la base d’une éducation émotionnelle et positive, basée sur la compréhension et l’affection.