Les émotions positives sont la meilleure arme contre l'adversité

Les émotions positives nous aident à mettre en place des schémas de pensée flexibles et réceptifs et nous conduisent vers le bonheur.
Les émotions positives sont la meilleure arme contre l'adversité

Dernière mise à jour : 17 mars, 2022

Nous apprenons aux enfants à lire, écrire, s’habiller ou faire du vélo, etc. Mais qu’en est-il de leurs émotions ? Éduquer aux émotions positives peut devenir la clé du bonheur. Les émotions positives aident à rendre les gens plus résilients face à l’adversité. Les personnes qui plient mais ne cassent pas face à l’adversité sont celles qui sont capables d’éprouver des émotions positives même dans des situations stressantes.

De nombreux problèmes de santé mentale ont une origine émotionnelle, les émotions incomprises et refoulées endommagent notre corps et notre esprit. Les émotions sont toujours « éduquées » ; la différence étant qu’elles peuvent s’éduquer toutes seules, pour le meilleur ou pour le pire, ou bien vous pouvez consciemment les influencer, en nous aidant à comprendre, transformer et réguler nos émotions.

La capacité de faire une pause et de ne pas agir en fonction de la première impulsion est devenue un apprentissage crucial dans la vie quotidienne.

Éduquer les émotions

Éduquer aux émotions, c’est éduquer à la vie. L’intelligence émotionnelle consiste à posséder une série de compétences pour reconnaître ses propres émotions et celles des autres, mais aussi pour être capable de les gérer correctement.

Petite fille assise sur le sol

Il y a quelques années, l’éducation émotionnelle consistait à apprendre à réprimer certaines émotions et à ne pas les laisser resurgir en public. Cependant, et heureusement, nous commençons petit à petit à découvrir l’intelligence émotionnelle, à lui donner l’importance qu’elle mérite. Cela inclut l’expression appropriée des émotions et non leur répression.

La façon idéale de réduire les niveaux futurs de violence et d’accroître l’altruisme est de passer par un apprentissage social et émotionnel précoce. Si un enfant est capable d’identifier quels sont ses sentiments et ceux de ses camarades de classe, il saura y réagir de manière appropriée. Cela lui servira de base pour améliorer ses compétences sociales : savoir quoi faire à quel moment.

L’intégration de l’enfant avec des problèmes de sociabilité passe par là, pour qu’il comprenne ce que ressentent les autres et que les autres comprennent ce qu’ils ressent. De plus, savoir exprimer ses émotions lui permettra de ne pas être un enfant sans voix et d’être un enfant qui demande de l’aide s’il se sent en danger ou menacé.

« N’oublions pas que les petites émotions sont les capitaines de nos vies et que nous leur obéissons sans nous en rendre compte »

-Vincent Van Gogh-

Comment les émotions positives nous aident-elles ?

Les émotions positives facilitent la mise en place de schémas de pensée réceptifs, flexibles et intégrateurs, favorisant l’apparition de situations et de comportements nouveaux. Il est tout à fait possible que cette façon de penser ait précédé les plus grandes découvertes et réalisations de l’histoire humaine.

Il est difficile d’imaginer Michel-Ange énervé en peignant la Chapelle Sixtine, Newton en colère sous son pommier, Edison, Marie Curie, déprimés dans leurs laboratoires. Au contraire, il est facile de les imaginer en train de penser à des possibilités et des alternatives, combinant des éléments auparavant impossibles, absorbés par leur tâche, excités en contemplant leur progression vers un objectif souhaité et plein de sens pour eux.

Dans le même ordre d’idées, il a été prouvé que les diagnostics de maladie du foie étaient plus précis lorsque les médecins se sentaient bien (Fredrickson, 2003). Par « plus précis », ils se référaient au fait que les médecins prenaient moins de temps pour intégrer les informations du cas, qu’ils étaient moins susceptibles de se fier à leurs pensées initiales et, par conséquent, à poser des diagnostics prématurés.

Les émotions positives nous aident non seulement à nous sentir mieux dans notre peau, mais aussi à améliorer nos aptitudes et compétences personnelles. Vivre des émotions positives chaque jour nous aide à ressentir de plus en plus un état de bonheur global.

visage de fille heureuse

« Les émotions sont comme des chevaux sauvages. Ce ne sont pas des explications qui nous aident à avancer mais notre volonté d’avancer. »

-Paulo Coelho-

Cela pourrait vous intéresser ...

Le pouvoir des grandes oubliées : les émotions positives
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Le pouvoir des grandes oubliées : les émotions positives