Les effets des benzodiazépines en direct

· 16 septembre 2018

Il est 22h30 et je viens de prendre un alprazolam de 0,50mg. Ce n’est pas une dose très puissante mais je ne suis pas habitué à ce type de médicaments et l’effet est plus intense. L’alprazolam appartient à la famille de benzodiazépines et est indiqué pour traiter les troubles d’anxiété et de panique.

Ce que je viens d’ingérer n’a absolument rien d’étrange quand on sait que la société moderne est surmédicalisée. Mais je veux noter les effets immédiats que cause ce médicament sur le plan mental, émotionnel et comportemental. Car les effets des benzodiazépines sont multiples et dépendent de chaque personne.

Les benzodiazépines réduisent l’excitation anormale du cerveau. J’en ai donc profité pour en prendre un car je me sens un peu agité dernièrement. J’écrirai tout ce que je ressens lorsque je considérerai que les effets sont à leur zénith. J’ai pris le médicament en le mettant sous la langue et en le laissant se dissoudre lentement. Mais j’ai fini par boire de l’eau parce qu’il était très amer.

Les effets des benzodiazépines varient en fonction de la dose, du contexte de consommation et des caractéristiques de chaque personne.

Les effets des benzodiazépines au niveau mental et émotionnel

Il est 22h50. Les effets des benzodiazépines se font déjà ressentir. Je me sens un peu plus calme. Un calme qui, peu à peu, se traduit en sommeil. Je pourrais me coucher et m’endormir sur le coup. Je pourrais aussi sortir dans la rue marcher un peu mais mes réflexes ne seraient sans doute pas aussi bons. Et impossible de conduire. Je pourrais aller travailler mais ce serait étrange. J’ai la sensation d’être dans un film. J’observe ce qui se passe autour de moi mais j’ai l’impression d’être hors de tout.

Le bruit me dérange. J’ai dû baisser le son de la télé et demander à ma famille de parler moins fort. Je suis devenu plus sensible aux stimulus externes. Même si je suis plus calme, tout ce qui m’entoure me gêne énormément: les bruits, les lumières…

Mes processus mentaux s’effectuent plus lentement. Je ne pourrais pas réaliser de tâches très complexes ou maintenir une conversation qui exige un grand niveau d’attention. Mais je peux quand même agir avec une certaine normalité.

effets des benzodiazépines

Les effets des benzodiazépines sur le plan comportemental

Je me lève pour aller à la salle de bains et j’avance tout doucement. Je me lave lentement les mains. J’observe chaque mouvement avec attention. Je retourne au salon et je m’assieds sur le canapé. J’ai le regard fixé sur l’écran et un point aléatoire autour de moi. Mes mouvements sont lents.

J’ai un peu faim. Lorsqu’on me parle, je dois faire un effort surhumain pour être attentif. Je tape sur mon clavier à une vitesse normale mais je fais plus d’erreurs. En général, ma coordination psychomotrice s’est ralentie considérablement et je serais incapable de réaliser des tâches supposant un effort physique ou mental. Comme je l’ai mentionné un peu plus haut, je ne pourrais pas conduire. Ni étudier ou lire quelque chose de très complexe.

Comment agissent les benzodiazépines ?

Selon les recherches menées jusqu’à aujourd’hui, je suis en train de faire l’expérience d’une réduction de la transmission des impulsions nerveuses. Ma surexcitation cérébrale est donc en train de diminuer. Un effet tranquillisant a lieu dans mon système nerveux. Etant donné qu’il y a aussi des effets hypnotiques, j’ai envie de dormir et je sais que je me réveillerai moins la nuit.

Selon ces mêmes recherches, la benzodiazépine que je viens de prendre renforce l’effet du neurotransmetteur GABA (acide gamma-aminobutyrique), inhibant les neurones avec lesquels il entre en contact afin de diminuer la vitesse de transmission. C’est pour cela que je suis plongé dans un état de calme.

Je l’ai pris de façon ponctuelle mais, au sujet de la durée au cours de laquelle nous devons prendre ce médicament, la professeure de pharmacologie de l’Université d’Alcalá, Cecilio Álamo González, affirme « quils sont bien tolérés et sûrs s’ils sont pris sur de courtes périodes: deux à quatre semaines dans le cadre d’une prescription en tant que narcotiques et deux à trois mois s’ils sont pris comme anxiolytiques. Ils peuvent causer des problèmes s’ils sont consommés plus longtemps. »

homme anxieux à cause des effets des benzodiazépines

Conclusions

Mes préoccupations sont toujours là. Elles n’ont pas disparu. Mon activité mental a diminué mais les problèmes ne sont pas partis. Lorsque les effets se seront estompés, je devrai à nouveau faire face à mes démons. Je continue à penser à ce qui me préoccupe, à ce qui m’empêche de dormir. Avec la somnolence, je ne réagis pas aussi intensément sur le plan émotionnel mais les conflits sont toujours bien présents en moi.

Laisser les médicaments résoudre nos conflits internes n’est qu’une solution partielle. Les effets des benzodiazépines peuvent nous aider à calmer notre surexcitation, à vivre plus tranquillement au quotidien ou à faire baisser notre niveau d’anxiété, c’est vrai. Mais si nous ne résolvons pas nos conflits mentaux, nous n’atteindrons jamais la paix intérieure que nous désirons tant.