Les 5 meilleures phrases d’Anthony de Mello

· 22 avril 2018

Les phrases d’Anthony de Mello révèlent un penseur œcuménique, qui su saisir avec une grande clarté les aspects essentiels de la spiritualité contemporaine. Il était lui-même une synthèse de diverses cultures et croyances.

Il est né à Bombay (Inde) mais, contrairement à la plupart de ses compatriotes, était catholique. Il devint prêtre, dans l’ordre des jésuites. Puis il partit vivre aux Etats-Unis, où il devint célèbre grâce à ses prédications et ses livres.

« L’amour parfait est modelé en dehors de toute peur. Là où il y a de l’amour, il n’y a pas de demandes, il n’y a pas d’attentes, il n’y a pas de dépendance. Je n’exige pas que tu me rendes heureux ; mon malheur ne réside pas en toi. Si tu me quittes, je ne me sentirais pas désolé pour moi ; j’apprécie vraiment ta compagnie, mais je ne m’y accroche pas. »

-Anthony de Mello-

La plupart des phrases d’Anthony de Mello ne peuvent pas être intégrées dans une croyance spécifique. Il prit des éléments des religions orientales et les mélangea à un message à la fois catholique et social. Bien que sa façon de penser ait été controversée par certains, des millions de personnes à travers le monde ont bénéficié de ses enseignements. Voici quelques unes de ses phrases les plus mémorables.

1. L’une des phrases les plus mémorables d’Anthony de Mello

Celle-ci est, incontestablement, l’une des phrases les plus souvent cités d’Anthony de Mello : « Le bonheur ne peut pas dépendre des événements. C’est ta réaction aux événements qui te fait souffrir« .

femme entourée d'oiseaux dans la nature

Comme nous pouvons le constater, il existe une forte influence des philosophies orientales dans cette affirmation. Elle nous rappelle que les réalités ne sont pas l’origine du bonheur ou de la souffrance. Cela ne dépend que du monde interne. Par conséquent, l’essentiel se trouve dans la réponse aux événements, non dans les événements eux-mêmes.

2. Les autres sont un miroir

Une autre phrase d’Anthony de Mello signale la chose suivante : « Vous voyez les individus et les choses non pas comme elles sont, mais comme vous êtes« . Il réitère ici que tout dépend du mode de perception de chaque individu, de comment se dernier construit son monde.

Cette phrase nous rappelle quelque chose à propos de ce dont parle la psychanalyse : le mécanisme de projectionC’est notre regard qui donne forme à ce que nous voyons.

3. Ceci est l’illumination

L’illumination est l’un des concepts qui se répète encore et toujours dans les phrases d’Anthony de Mello. Il lui donne un sens similaire à celui du bouddhisme. Il s’agit d’un éveil de la conscience profonde qui nous permet d’entrer en contact avec la réalité d’une manière plus authentique.

main

À cet égard, Anthony de Mello dit : « L’illumination est : la coopération absolue avec l’inévitable« . Il s’agit d’une belle manière d’exprimer que la lucidité vient de l’acceptation des choses telles qu’elles sont. Non seulement nous devons les accepter, mais également « coopérer » avec elles. Il s’agit de laisser aller les choses et se joindre à leur dynamique.

4. Le contact avec la nature

La phrase suivante est une réflexion sur la vie actuelle dans les villes. Anthony de Mello souligne : « Lorsque vous êtes trop loin de la nature, votre esprit s’assèche et meurt, parce qu’il a été violemment séparé de ses racines« .

Ceci est très intéressant dans la mesure où  l’une des principales sources de stress dans les villes est précisément ce manque de contact avec la nature. De sorte que de nombreuses thérapies contemporaines s’orientent à entrer en contact avec d’autres êtres vivants pour guérir.

5. Les drogues contemporaines

Voici l’une des phrases d’Anthony de Mello qui dépeint plusieurs maux contemporains. Il dit ceci : « L’approbation, le succès, l’éloge, la valorisation, sont les drogues auxquelles la société nous a rendu dépendants, et ne pas en disposer en permanence génère une souffrance terrible ».

personnes pantins

La lucidité dans cette déclaration est surprenante. Rappelons qu’Anthony de Mello est mort en 1987, de sorte qu’il n’a pas connu la massification des nouvelles technologies. Cependant, il prévoyait déjà à travers la phrase précédente le nouveau mode des relations humaines. Il met également en garde contre ces nouvelles formes de dépendance qui ne mènent qu’à la souffrance.

Anthony de Mello est bien plus que l’auteur de plusieurs best-sellersLa clarté et la bonté avec lesquelles il transmit ses enseignements firent de lui l’un des grands guides du monde actuel. Il était inspiré par une foi profonde dans l’amour en tant que source de tout, et par la conviction que nous pouvons également changer le monde à travers les mots.