L’échelle de bonheur subjectif : qu’est-ce que c’est ?

2 février 2020
Le bien-être est un aspect très personnel qui est influencé par différents facteurs. L'échelle du bonheur subjectif nous donne une mesure de cette perception individuelle.

Le bonheur est le désir ultime de tous les êtres humains. Toutefois, en raison de son ambiguïté, il est difficile d’en établir une définition concrète et de concevoir des outils pour l’évaluer efficacement. L’échelle de bonheur subjectif répond à cet objectif avec une grande fiabilité et par une procédure simple.

Depuis les débuts de la psychologie, l’intérêt général s’est concentré sur le domaine pathologique et négatif du comportement humain. Heureusement, ces derniers temps, on accorde plus d’attention à l’étude des forces et des capacités, dont l’exposant maximal est représenté par le bonheur en tant que construction.

Une femme heureuse sur l'échelle de bonheur subjectif

Qu’est-ce que le bonheur ?

Le bonheur peut être défini comme un état de plénitude, de satisfaction, de joie et de plaisir et est positivement lié à divers aspects physiques, psychologiques et sociaux de la vie des gens.

Ainsi, les individus heureux semblent jouir d’une meilleure santé physique et d’un système immunitaire plus fort. En outre, ils obtiennent des taux de réussite plus élevés dans divers domaines de la vie, tels que le travail, la vie économique, conjugale ou sociale.

On pourrait penser que cette relation est unidirectionnelle : la réussite conduit à un plus haut degré de bonheur. Cependant, il a été démontré que le phénomène fonctionne dans les deux sens.

Les gens heureux prennent de meilleures décisions et interprètent la réalité de manière plus adaptée. Ils réagissent de manière plus fonctionnelle aux expériences quotidiennes et se remettent plus rapidement d’un échec. En d’autres termes, leur façon particulière de penser et d’agir les conduit au succès.

Un autre aspect important à prendre en compte est le fait que le bonheur consiste en quelque chose de différent pour chaque personne. D’autres instruments conçus pour l’évaluer ont tenté de mesurer des aspects spécifiques, négligeant peut-être la réalité la plus pertinente : le bonheur est subjectif.

C’est pourquoi l’échelle subjective du bonheur donne une vision plus précise, puisqu’elle prend en compte la perception de l’individu.

Le bonheur ne consiste pas en une réalisation systématique, il y a ceux qui, « ayant tout » pour atteindre la plénitude, ne se sentent pas ainsi. D’autre part, il y a des gens qui sont capables de trouver le bonheur même dans les moments difficiles.

L’échelle du bonheur subjectif

Partant de ce principe, l’échelle dont nous parlons aujourd’hui tente de mesurer la perception subjective du bien-être de chaque personne. Pour ce faire, elle utilise une structure simple de quatre questions, auxquelles il faut répondre sur une échelle de 1 à 7 comme suit :

  • Dans quelle mesure vous considérez-vous heureux en général ? Choisissez une réponse entre 1 (très malheureux) et 7 (très heureux)
  • Par rapport à la plupart de vos pairs, dans quelle mesure vous considérez-vous heureux ? Donnez une valeur de 1 (le moins heureux) à 7 (le plus heureux)
  • Certaines personnes sont très heureuses en général. Elles profitent de la vie quoi qu’il arrive et en tirent le meilleur parti. Cette caractérisation vous décrit-elle bien ? Répondez en indiquant une position entre 1 (très peu) et 7 (beaucoup)
  • En général, certaines personnes ne sont pas très heureuses. Bien qu’elles ne soient pas déprimés, elles ne semblent jamais être aussi heureuses qu’elles pourraient l’être. Répondez en choisissant une valeur entre 1 (beaucoup) et 7 (pas du tout)

Pour calculer votre score, il suffit d’additionner vos quatre réponses et de diviser le nombre obtenu par quatre. Le nombre obtenu indique votre niveau actuel de bonheur subjectif. Le score moyen de la population générale varie en fonction du sexe, de l’âge et d’autres caractéristiques personnelles. Toutefois, il se situe généralement entre 4,5 et 5,5.

Une femme épanouie et heureuse

Utilité de l’échelle de bonheur subjectif

Cet instrument d’évaluation a été testé dans des populations d’âge, de sexe et de culture différents, et s’est révélé être, dans tous les cas, une mesure fiable du bonheur subjectif. La fiabilité et la validité de l’échelle en font un outil simple et utile pour déterminer le niveau de bien-être perçu.

En outre, les scores obtenus sur cette échelle semblent être en corrélation avec d’autres concepts importants, tels que l’optimisme et l’extraversion. Les personnes présentant ces caractéristiques sont plus susceptibles d’obtenir des scores plus élevés en matière de bonheur. Par conséquent, si vos scores sur cette échelle sont faibles, essayez de changer votre approche : le bonheur est subjectif.

 

  • Vera-Villarroel, P., Celis-Atenas, K., & Córdova-Rubio, N. (2011). Evaluación de la felicidad: análisis psicométrico de la escala de felicidad subjetiva en población chilena. Terapia psicológica29(1), 127-133.
  • Torres, L. H., & González, T. M. P. (2017). Felicidad subjetiva, sentido del humor y personalidad en la docencia. International Journal of Developmental and Educational Psychology3(1), 401-410.