Le vertige de repartir de zéro, un début révolutionnaire

01 novembre, 2020
Chaque commencement est effrayant, mais souvenez-vous, vous ne partez pas de zéro, vous avez acquis de l'expérience. Maintenant, il vous suffit de découvrir quelles forces psychologiques vous devez appliquer au cours de ce voyage rempli de changements qui vous rapprocheront du bonheur. Nous en parlons ici.

Repartir de zéro nous donne le vertige. Les nerfs tourbillonnent dans l’estomac, dans l’esprit, ils accélèrent le cœur et même le sol sous nos pieds. Les peurs sont nombreuses, mais le besoin de nous donner de nouvelles possibilités infinies est fort. Combien de fois nous sommes-nous vus dans ces points de départ si déterminants et pénibles à la fois ?

Peut-être à de nombreuses reprises, peut-être jamais. La réalité est que le fait de quitter une grande partie des choses qui nous sont connues pour entamer une nouvelle étape n’est pas quelque chose de facile. Certains d’entre nous ne trouvent pas le courage de le faire.

Cependant, la plupart d’entre nous y ont pensé à un moment donné. Appuyer sur le bouton reset pour tout changer. Ce qui nous hante maintenant sera derrière nous et nous pourrons franchir de nouvelles portes, connaître de nouveaux airs et un nouveau moi.

Nous aimons l’idée, elle est séduisante. Toutefois, ce processus exige des forces psychologiques et des attitudes ouvertes, ainsi que quelque chose de décisif : être clair sur notre expérience afin de ne pas tomber dans les mêmes erreurs, de façonner une réalité plus conforme à nos valeurs et à nos besoins.

Pour s’engager à changer, il faut d’abord signer un accord avec soi-même. C’est une étape nécessaire. Approfondissons le sujet.

Repartir de zéro, le courage de lâcher prise.

Repartir de zéro : le courage de lâcher prise et de recommencer

À plus d’un moment de notre vie, nous percevons qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Parfois, c’est notre travail, trop exigeant, trop épuisant, qui nous fait perdre la tête dès le réveil. Parfois ce sont nos relations, notre partenaire, nos amis, notre famille… Certaines dynamiques finissent par nous apporter plus de souffrance que de bonheur et nous sentons qu’il faut s’en éloigner.

D’autre part, souvent, ce dont nous avons besoin, c’est de nous voir dans un autre scénario, avec d’autres points de vue, d’autres personnes et d’autres occupations. Le besoin de renouvellement de soi nécessite souvent de repartir de zéro . C’est un sentiment que nous pouvons ressentir plusieurs fois au cours de notre cycle de vie.

Cependant, comme nous l’avons souligné, nous ne trouvons pas tous ces forces psychologiques capables de nous pousser, de nous donner de la détermination lorsque les doutes nous font trembler. C’est pourquoi nous parlons ici des ressources qui peuvent nous aider à nous développer au cours de ces étapes.

Focalisation : se rappeler pourquoi vous le faites et ce que vous attendez

Il faut se concentrer, mobiliser notre attention, notre motivation, nos pensées et nos attitudes vers notre objectif. Il s’agit de promouvoir cette progression vers une nouvelle étape.

Pour y parvenir et surmonter l’aiguillon de ces peurs qui suscitent les doutes, nous devons nous rappeler pourquoi nous le faisons, quelle est la raison pour laquelle nous voulons repartir de zéro.

  • Il convient de préciser les raisons qui nous poussent vers ce saut vital : je veux progresser, je veux laisser derrière moi des situations qui m’ont rendu malheureux, j’espère grandir en tant que personne
  • Il est également bon de se rappeler ce que les neurosciences nous disent de ces changements vitaux : rester coincé dans des circonstances stressantes ou démotivées nuit à la santé neurologique.
    • Les schémas comportementaux et relationnels répétitifs empêchent le système nerveux de créer de nouvelles voies neurales. Nous finissons alors par perdre notre agilité cognitive.

La tempérance : ce n’est pas repartir de zéro, mais repartir de l’expérience

La personne qui agit avec tempérance gère bien ses peurs. Cela ne signifie pas qu’elle ne les ressent pas, car repartir de zéro suscite une certaine insécurité, voire une angoisse. Cependant, nous devons utiliser cette force psychologique qu’est la sérénité, car, en réalité, la ligne de départ n’est pas zéro, nous partons de l’expérience.

Qu’est-ce que cela signifie ? Cela implique, par exemple, que vous sachiez très bien ce que vous êtes prêt à réaliser et ce que vous ne tolérerez plus. Vous savez quelles sont vos limites, votre cœur sait ce qu’il a laissé derrière lui et ce qu’il s’attend à avoir devant lui : équilibre, liberté, réalisation de soi, calme et bonheur.

Alors, arrêtez d’avoir peur, car vous ne trébucherez plus sur la même pierre. Vous allez ouvrir la voie pour mieux déployer vos ailes.

Repartir de zéro requiert de la confiance en soi.

Confiance en soi : je sais ce que je veux, je sais ce que je mérite et je vais l’obtenir

Nous sommes d’éternels funambules à la recherche d’un équilibre dans la vie. Nous devons alors comprendre que si nous restons immobiles, nous allons très probablement nous effondrer.

Nous devons avancer avec un pied devant l’autre et le regard droit devant. Nous devons bouger parce que notre propre existence est un mouvement et que nous faisons partie de ce rythme, de ce flux éternel.

Repartir de zéro demande du courage. Mais c’est aussi possible pour ceux qui savent ce qu’ils veulent et qui s’y mettent. On y parvient en combinant la confiance en soi, en se rappelant notre potentiel, ces forces qui nous ont toujours aidés.

Il s’agit aussi de renforcer l’estime de soi, la motivation et cette détermination qui nous chuchote à chaque instant que le passé ne détermine pas l’avenir. Parce que c’est nous qui créons l’avenir. Et nous le créons en quittant ces zones de confort où rien n’évolue.

S’il n’y a pas d’encouragements, s’il n’y a pas d’amour, si ce qui nous entoure ne stimule pas l’esprit ou ne fait pas pomper le cœur, nous devons chercher d’autres directions. Une direction où nous aimons cette nouvelle version de nous-mêmes, celle qui est prête à donner le meilleur et à construire un nouveau bonheur. Réfléchissons-y.