Le TDAH chez l’adulte ?

31 mai 2019
Le TDAH n'est pas un trouble exclusif de l'enfance. Le TDAH chez l'adulte est une réalité. Découvrez comment ce trouble affecte la population adulte.

Au début, on pensait que le trouble d’hyperactivité avec déficit d’attention (TDAH) était un trouble de l’enfance ; cependant, le TDAH chez l’adulte existe aussi. De même, on pensait que les principaux symptômes d’hyperactivité, d’impulsivité et de difficultés d’attention se dissipaient pendant l’adolescence. Or, c’est faux.

Des études prospectives portant sur les résultats à long terme du TDAH chez les enfants suggèrent que le TDAH pourrait persister jusqu’à l’âge adulte. C’est plus, il est possible que 2% des adultes répondent aux critères de diagnostic du Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM-IV TR).

Le TDAH ne concerne pas que les enfants

Il a été démontré que près des deux tiers des jeunes adultes retiennent au moins un symptôme invalidant du TDAH (Weiss, 1993). L’expression des symptômes à l’âge adulte semble changer à mesure que le trouble progresse.

Différentes recherches du Maudsley Hospital de Londres indiquent que l’impulsivité et l’hyperactivité semblent diminuer avec l’âge. Cependant, les problèmes d’attention persistent dans la moitié des cas à l’âge adulte.

TDAH chez l’adulte

Influence génétique

De même, il a été déterminé que le TDAH a une forte composante génétique. Il y a une composante d’héritabilité de 60 à 90%. Cela signifie que les jumeaux identiques présentent une plus grande concordance de symptômes inattentifs et hyperactifs que les jumeaux non identiques.

Le risque qu’un père atteint du TDAH ait un enfant atteint de ce trouble est de 57%. Mais tout n’est pas seulement héritage dans le TDAH ; il semble qu’il y ait une relation entre les gènes et les risques environnementaux. Ces facteurs de risque comprennent les problèmes à la maison, la consommation d’alcool et de tabac, les traumatismes crâniens, etc.

Principaux symptômes du TDAH chez l’adulte

L’inattention (manque d’attention), l’impulsivité et l’hyperactivité sont les principaux symptômes du TDAH. À l’âge adulte, ces symptômes sont intimement associés à la désorganisation, à une mauvaise gestion du temps et à des compétences insuffisantes en matière de résolution de problèmes. Voyons certains de ces symptômes ci-dessous :

Problèmes d’attention du TDAH chez l’adulte

Les problèmes d’attention sont souvent la principale angoisse du TDAH chez l’adulte. Ces personnes ont des difficultés à se concentrer sur une tâche et à changer de centre d’attention lorsque cela est nécessaire. Le TDAH a souvent 4 facettes de l’attention (sélective, divisée, changeante et soutenue).

Ces problèmes d’attention peuvent entraîner de nombreux problèmes de fonctionnement quotidien. Par exemple, nous pouvons souligner les difficultés a écouter, une incapacité à terminer ce que nous avons commencé et une tendance à être facilement distrait.

Pour les adultes atteints de TDAH, le problème le plus handicapant est peut-être la difficulté à maintenir l’attention. Ces adultes ont du mal à s’impliquer dans des activités longues, ennuyeuses, répétitives ou fastidieuses. Par contre, ils peuvent se concentrer sans difficulté lorsque les activités sont motivantes ou impliquent une gratification immédiate.

Problèmes de gestion du temps du TDAH chez l’adulte

Les adultes avec TDAH gèrent mal leur temps en raison de leurs difficultés d’attention. En outre, leurs compétences pour s’organiser sont déficientes. Ces problèmes sont plus marqués chez les adultes atteints du TDAH que chez les jeunes atteints du trouble.

La capacité à organiser et à hiérarchiser est un défi pour les personnes qui ont tendance à voler comme des papillons d’une tâche à l’autre. Cela devient plus évident quand une activité est triviale ou quand elles sont attirées par une tâche qui semble être plus importante que celle qu’elles doivent alors mener à bien.

Par conséquent, les personnes atteintes de TDAH répondent bien à une structure imposée, notamment en termes d’organisation des horaires. C’est pourquoi il est essentiel pour elles de travaillent sur les moyens de respecter un plan, d’établir des priorités et d’éviter la procrastination.

TDAH chez l’adulte

Problèmes d’impulsivité et d’hyperactivité du TDAH chez l’adulte

L’impulsivité dans le TDAH est liée à une faible tolérance à la frustration. Cette caractéristique est stable et durable chez les adultes et les enfants atteints de TDAH. Les personnes atteintes de TDAH semblent préférer les récompenses à court terme et sont incapables de retarder la gratification. Cela peut entraîner des problèmes d’attente.

Ce que nous venons d’expliquer est la raison pour laquelle les personnes atteintes de TDAH peuvent sembler exigeantes ou égocentriques. De plus, les personnes atteintes de TDAH ont des difficultés à prendre en compte les conséquences de leur comportement avant d’agir et les conséquences de leur impulsivité peuvent s’aggraver à l’âge adulte.

Un mauvais contrôle des pulsions et une « mauvaise humeur » peuvent conduire à un comportement antisocial, violent ou agressif ou aux deux. Cela peut également entraîner, par exemple, des amendes pour excès de vitesse, violence routière, accidents de la route et actes délictueux. Comme on peut le voir, le TDAH chez l’adulte existe et ses conséquences peuvent être, dans de nombreux cas, plus graves que dans l’enfance.