Le pardon entre mère et fille : un moyen d'atténuer la souffrance

La relation entre les mères et les filles n'est pas toujours facile, tout comme les liens parents-enfants. Cependant, il est très courant dans les scénarios thérapeutiques de détecter plus d'une plaie non cicatrisée dans ce type de liens. Les récits de souffrances et de situations problématiques que de nombreuses femmes racontent en référence à leurs figures maternelles ou à leurs filles sont fréquents.
Le pardon entre mère et fille : un moyen d'atténuer la souffrance
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par Psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 23 décembre, 2022

Souvent, le sentiment d’estime de soi d’une jeune femme découle directement de la façon dont elle pense que sa mère la voit. La façon dont elle se perçoit, la vision qu’elle a de sa valeur, de ses forces, de son efficacité et même de son schéma corporel se nourrit de la référence offerte par son parent. C’est une réalité très particulière que nous ne pouvons ignorer.

De même, de nombreuses mères sont frustrées par certains comportements de leurs filles. Parce que tous les enfants ne sont pas identiques et certains montrent parfois des manières d’être beaucoup plus problématiques et difficiles.

Nous ne pouvons pas non plus ignorer le fait que le trouble de la personnalité limite (TPL) est plus fréquent chez les femmes et que cela cause de graves problèmes au niveau familial. À tout moment, ces liens peuvent se rompre complètement, laissant place à la distance et au ressentiment combinés à une souffrance silencieuse. Car cette blessure prévaut et dans certains cas, il convient de la cicatriser.

Nous faisons tous des erreurs et par le passé nous avons pu montrer une version de nous-même que nous avons déjà abandonnée, que nous avons déjà guérie. Pour cette raison, lorsqu’il s’agit de réparer certains liens, il est également important de se remettre en question, de prendre conscience de ce que l’on a bien fait ou de ce que l’on a mal fait.

scène pour symboliser le pardon entre mère et fille
Réparer une relation brisée peut nous procurer un grand soulagement et un bien-être.

Le pardon entre mère et fille : pourquoi l’offrir ?

Il y a des mères qui ne savaient pas être mères à leur époque et des filles qui se sont comportées comme des ennemies de leurs figures maternelles. Il y a des liens qui, pour diverses raisons, peuvent être turbulents, laissant la marque d’un traumatisme et d’une douleur quasi permanente. L’Université du Michigan souligne dans une étude que ce type de liens relationnels attire de plus en plus l’attention de la science et de la recherche.

Les mères et les filles ont souvent l’impression qu’elles « devraient » s’entendre parce que la culture populaire leur a inculqué cela. Qu’il existe entre ces deux figures une forte complicité, un soutien mutuel et une affection enrichissante. Cependant, la réalité trace dans certains cas un autre scénario, celui dans lequel les problèmes d’attachement, les disputes et les différences sont une dynamique fréquente.

Ce que les experts et les patients eux-mêmes exigent souvent lorsqu’ils viennent en thérapie, c’est qu’il y ait des professionnels spécialisés dans ce type de réalité. Quoi qu’il en soit, ce qui leur est généralement recommandé à plus d’une occasion, c’est le besoin de réconciliation. Cependant, pourquoi le pardon entre mère et fille devrait-il avoir lieu ? Nous l’analysons.

La personne que nous étions hier est différente de celle que nous sommes aujourd’hui.

Notre mère n’était peut-être pas prête à être mère. Il est possible qu’en tant que filles, nous ayons pris conscience que la façon dont nous nous sommes comportées dans le passé n’était pas correcte. L’être humain change, mûrit et réfléchit à ses propres erreurs. S’il est vrai qu’on se positionne souvent dans l’idée que certaines personnes ne changent jamais, ce n’est pas toujours vrai.

On peut mettre de côté certains comportements nuisibles et regretter ce qui a été dit ou fait. De ce qui a été fait ou de ce qui n’a jamais été fait. Aussi, comme on le dit souvent, pour être père ou mère, il faut d’abord soigner ses propres blessures. Mais parfois, ce processus se fait plus tard et par conséquent, il est toujours approprié de donner une nouvelle opportunité lorsque les deux parties sont prêtes.

Des erreurs que nous regrettons

Incompréhensions, décisions imprudentes, attitudes incorrectes, actes nuisibles qui ont fait souffrir… Le pardon entre mère et fille peut s’effectuer tant qu’il y a repentance. Et en effet, dans de nombreux cas, il y en a. Parce que le temps donne souvent une perspective, il invite à la conscience de soi et aussi à comprendre notre responsabilité dans la rupture de ce lien important.

Il y a des circonstances qui pourraient favoriser ces situations problématiques

La maternité est ancrée dans un environnement socioculturel multigénérationnel spécifique. Il existe différentes variables qui peuvent affecter le fait qu’une mère n’a pas établi un traitement, une attention ou des soins adéquats pour sa fille. Celles-ci peuvent aller de relations abusives, au manque de moyens financiers pour subvenir correctement aux besoins des enfants, à la présence d’un trouble mental, etc.

De leur côté, les filles ont également pu faire face à des circonstances défavorables qui ont nui à leur relation avec leur mère. Les mauvaises compagnies, les dépendances et, bien sûr, tout problème psychologique peuvent causer de grands défis dans l’environnement familial.

Il y aura des cas où le lien mère-fille ne pourra pas être guéri. Cependant, il conviendra toujours d’analyser les circonstances qui nous ont amenés à rompre ce lien pour évaluer si nous pouvons le réparer. Le présent n’est pas le passé, les gens peuvent changer et guérir cet espace auparavant habité par des blessures et des vides.

Fille en colère contre sa mère agissant sur la façon d'aborder le pardon entre mère et fille
Lorsqu’une distance se crée entre la mère et la fille, il est courant de porter une colère et un ressentiment non résolus.

Comment travailler le pardon ?

Il est bon que les relations avec nos parents les plus proches guérissent pour créer de nouvelles sources de soutien et aussi un lien sain pour les générations à venir.

Le lien mère-fille a une grande valeur et le fait qu’il soit enrichissant nous offre une base quotidienne pour nous soutenir. Faire un effort pour réparer, reconstruire et guérir ce lien peut nous être bénéfique. Voyons quelles sont ces étapes pour y parvenir.

Résoudre le ressentiment

Être pris au piège dans la boue du ressentiment psychologique fait de nous des victimes perpétuelles. Ce mélange de dépit, de déception et de colère nous laisse captifs de la douleur. Le pardon entre mère et fille nécessite d’aborder cette dimension, et les mécanismes pour y parvenir sont les suivants :

  • Expression émotionnelle. Il faut s’ouvrir émotionnellement et décrire comment nous ne nous sentons pas maintenant et dans le passé face à ces circonstances qui nous ont séparés.
  • Reconnaissons que la souffrance était réciproque et donnons forme au repentir. Regretter les mauvaises paroles et les mauvais actes est un acte de courage et de guérison.

Changer les mentalités : le passé n’est pas le présent

Le passé nous fait mal parce que c’est cet espace où nos blessures avec notre mère ou notre fille ont pris naissance. Les souvenirs pèsent parce qu’ils s’accompagnent de douleur. Cependant, une fois que nous nous ouvrons émotionnellement, il est temps de se concentrer sur l’ici et maintenant. Il est temps de donner de nouvelles opportunités en étant conscient que nos anciennes versions n’existent plus.

Maintenant, nous nous retrouvons comme deux femmes plus mûres, conscientes des blessures d’hier, mais désireuses de créer de nouveaux liens.

Soyez prêt à pardonner et à demander pardon

Tous les moments ne sont pas les bons pour procéder au pardon entre mère et fille. Trouver le moi qui pardonne en nous peut être un voyage difficile. Cette étape demande du temps et surtout de s’être guéri en premier lieu. Ce n’est que lorsque nous hébergeons suffisamment de sécurité, d’amour-propre et le désir de réparer ce lien que nous pouvons franchir cette étape décisive.

Il faut être prêt à offrir le pardon, ainsi qu’à le demander sincèrement, en mettant de côté les reproches, les attaques et les mots qui remontent à des moments d’hier.

Désir de réparation pour tracer une relation saine

Le pardon tombe dans l’oreille d’un sourd s’il s’agit de revenir aux mêmes schémas qu’hier. Nos personnalités peuvent être antagonistes, mais il est toujours possible de construire un espace intermédiaire dans lequel se retrouver dans le respect, en sachant comment chacun de nous est. Cela ne peut être réalisé que s’il existe un véritable désir de réparation, et un véritable effort pour construire des ponts, pour être meilleur, est démontré.

Pardonner et demander pardon soulage, c’est comme respirer dans un caisson hyperbare. Si nous avons un lien compliqué avec notre mère ou notre fille, essayons de panser cette blessure. La vie prendra plus de sens et de perspective.

Cela pourrait vous intéresser ...
Des émotions qui affaiblissent votre système immunitaire, selon la science
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Des émotions qui affaiblissent votre système immunitaire, selon la science

Certaines émotions affaiblissent votre système immunitaire. Nous vous expliquons lesquelles et comment vous pouvez mieux les gérer.



  • Shrier, Diane & Tompsett, Margaret & Shrier, Lydia. (2004). Adult Mother-Daughter Relationships: A Review of the Theoretical and Research Literature. The journal of the American Academy of Psychoanalysis and Dynamic Psychiatry. 32. 91-115. 10.1521/jaap.32.1.91.28332.


Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.