Le fait qu’une personne vous manque ne signifie pas que vous avez envie qu’elle revienne

· 13 novembre 2017

Une personne peut vous manquer. Vous pouvez aussi ressentir de la nostalgie en pensant à tout ce que vous avez vécu avec un être que vous avez aimé, ou bien souhaiter que ces souvenirs se répètent, vouloir ressentir à nouveau ces émotions et vous poser plusieurs questions : pourquoi tout cela a-t-il pris fin ? Est-ce que les choses auraient pu se passer d’une autre façon ? Que serait-il arrivé si…? Malgré tout, cette nostalgie ne doit pas forcément signifier que vous souhaitez le retour de la personne responsable de ce sentiment.

Ce sentiment de manque peut être compliqué, et il peut aussi être accompagné d’une pointe de douleur : nous nous souvenons surtout avec nostalgie d’une grande partie de ce que nous trouvons dans ce voyage mental vers le passé. Cependant, il y a eu une raison à cette fin et garder vos distances vous aide à ne pas être tenté-e de revenir. Parce qu’au fond, vous ne le voulez pas.

Ce sera soit la personne qui nous manquera, soit l’histoire que nous avons vécue avec elle. Cela change beaucoup le sens du souvenir. Parfois, nous ne souhaitons pas que la personne revienne mais seulement que l’histoire se répète, et cela ne doit pas forcément se produire avec la même personne. L’histoire et les sensations dont nous avons fait l’expérience peuvent se répéter partiellement, peut-être avec un-e autre compagnon/compagne de voyage.

homme qui pense à quelqu'un qui lui manque

Certaines personnes entrent dans nos vies pour une durée limitée, elles nous donnent de bonnes et de mauvaises choses et le bout de chemin que nous effectuons avec elles se termine ensuite. Quand une personne nous manque, nous devons nous rappeler que l’histoire a deux côtés, elle restera présente dans notre cœur et c’est grâce à cela que nous pourrons continuer à apprécier la douce saveur de ces moments spéciaux.

Quelqu’un qui est parti ne revient jamais vraiment

C’est là que prend tout son sens la différence entre la nostalgie de la personne ou la nostalgie des souvenirs. Quand les histoires se finissent, elles se finissent, et même si nous voulons revivre la même chose avec la même personne, tout sera différent car les gens évoluent, grandissent, se développent et l’on ne peut jamais revenir au même point.

Recommencer avec quelqu’un que vous connaissez déjà, avec qui vous avez déjà un bout de passé en commun ou avec qui vous essayez de répéter des moments déjà vécus à une autre époque va impliquer de commencer à partir d’un point différent. Cela peut donc vouloir dire que vous ne revivrez pas ou ne ressentirez pas les mêmes choses.

femme qui se souvient de quelqu'un

Laissons à leur place les souvenirs que nous avons stockés, savourons le bon goût qu’ils nous ont laissé, autorisons-nous à les sentir une nouvelle fois quand nous fermons les yeux, quand ceux-ci se remplissent parfois de larmes en pensant que la personne n’est plus là, mais soyons heureux-ses du fait qu’ils se soient produits et qu’ils restent ancrés en nous, d’une façon ou d’une autre.

Nous sommes chacun de nos souvenirs et c’est pour cela que nous devons les vivre de cette manière ; quand vous ressentez de la nostalgie, autorisez-vous à la ressentir, mais si c’est pour qu’elle vous fasse du mal, laissez-la de côté, n’essayez pas de répéter ou de forcer quelque chose qui n’existe plus. Quelqu’un peut vous manquer, oui, mais cela ne veut peut-être pas dire que vous souhaitez son retour.

Ressentir de la nostalgie signifie remplir vos moments de souvenirs

Ressentir de la nostalgie, c’est cela, c’est être plein de souvenirs, de moments, d’aventures, d’histoires, c’est être plein de vie mais c’est aussi être plein de vie passée. Rester bloqué-e à cet endroit ne serait pas une bonne chose. Nous avons notre passé, notre nostalgie mais, devant nous, nous avons encore beaucoup de choses à vivre qui rempliront notre mémoire.

femme qui se souvient

Mettons un point final si c’est notre décision et sortons de cette nostalgie, arrêtons de nous remplir de passé et ouvrons les yeux à tout ce qui nous attend ; les personnes qui ont été là seront toujours là, gravées dans notre mémoire et dans nos émotions, mais les personnes qui attendent de pouvoir commencer à parcourir un bout de chemin avec nous espèrent juste que nous leur ouvrions nos bras.

Être courageux-se implique aussi d’avoir confiance à nouveau, de continuer à ressentir cette nostalgie mais d’oser vivre des expériences et de connaître de nouvelles personnes, de donner leur chance à d’autres pour qu’iels comblent les vides que nous ressentons aujourd’hui à cause de cette nostalgie, mais surtout à des personnes qui nous comblent tout court et continuent à nous apporter des choses. Des personnes qui n’effacent pas les souvenirs de notre mémoire mais qui nous laissent de l’espace pour créer de nouvelles histoires.