L'amour liquide ou la fragilité des liens

L'amour liquide nous parle d'une réalité très courante dans les relations personnelles actuelles et qui a trait à la fragilité des liens.
L'amour liquide ou la fragilité des liens

Dernière mise à jour : 12 juin, 2022

Vous avez peut-être déjà entendu parler de l’amour liquide, un concept intéressant énoncé par le sociologue Zygmunt Bauman. Cette image poétique mais affligeante contient une réalité qui semble assez fréquente de nos jours : la fragilité des liens.

Une idée associée à l’essence qui semble se vivre dans cette société où, apparemment, l’éphémère se valorise exagérément, ou le consumérisme ponctuel satisfait un besoin momentané et que l’on jette immédiatement ensuite. Bien qu’il faille également préciser un point intéressant.

Nous ne parlons pas seulement des relations interpersonnelles, mais aussi de la relation que nous établissons avec nous-mêmes. De ce que Bauman lui-même appelle “la liquidité de l’amour-propre”

Savez-vous, par exemple, que pour aimer une autre personne de manière mature, il faut commencer par s’aimer soi-même ? C’est vrai. C’est un problème constant dans notre société. Ce manque d’estime de soi et d’amour propre soi nous amène à perdre les autres du fait de ne pas commencer par soi-même. Pour “consolider l’amour propre”.

amour liquide

Parlons-en aujourd’hui. Approfondissons ce concept intéressant d’amour liquide. Un type d’amour qui est de plus en plus présent dans notre société et dont nous devons être conscients.

Amour liquide et individualité

Etablir un lien fort et engagé n’est parfois pas une chose facile pour de nombreuses personnes. Derrière cela se trouve un sentiment de responsabilité et de dépassement personnel qu’elles ne sont peut-être pas prêtes à assumer. Il est même possible qu’il y ait un facteur de peur et même d’immaturité personnelle, où il n’est pas possible de concevoir une relation authentique, solide, stable avec un projet d’avenir.

Bauman lui-même nous explique que de nombreuses relations sont  aujourd’hui  des “connexions” plutôt que des “relations “. On ne parle plus seulement de la primauté des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, qui nous unissent à diverses personnes lorsque nous le souhaitons.

Ce concept va un peu plus loin. L’individualisme ne cherche qu’à satisfaire des besoins ponctuels avec un début et une fin. D’où l’idée d’amour liquide, d’émotions qu’on ne peut retenir et qui glissent fugitivement des mains jusqu’à disparaître.

C’est quelque chose qui sonne sans aucun doute désolant. Nous vivons dans un monde dynamique où le réel se mêle parfois au virtuel, une modernité liquide où beaucoup de choses semblent nous échapper.

Nous établissons des relations instables parce que notre société semble prôner des relations humaines plus souples. Et non, on ne parle pas que des relations, pensons aussi à l’éducation des plus jeunes.

Nous leur offrons de nombreux jouets, des technologies, nous instaurons un jeu de chantage où, pour un examen réussi, nous les récompensons par un nouveau cadeau. Nous les entrainons presque inconsciemment dans une société de consommation avec peu de valeurs, créant des individus qui deviennent à leur tour des tyrans, qui ne reconnaissent pas où sont les limites et qui, d’une manière ou d’une autre, finissent aussi par devenir liquides…

Leurs amitiés naissent sur les réseaux sociaux, et pour mettre fin à l’une d’entre elles qui ne nous intéresse plus, il suffit d’utiliser le bouton “bloquer ou signaler” cette personne

amour liquide

L’importance de l’amour de soi pour combattre l’amour liquide

Les personnes ne sont pas des biens de consommation. Nous n’avons pas non plus d’obsolescence programmée comme tout appareil électroménager. Nous pensons, ressentons et aimons. Mais nous devons toujours commencer par nous-mêmes, nous considérer comme des personnes dignes d’être aimées.

L’amour liquide nous laisse toujours le cœur vide, chose que personne ne veut. Le consommateur reste toujours affamé et profondément insatisfait. À quoi cela nous sert-il ? A quoi bon vivre avec tant d’incertitude ?

Parfois, derrière l’amour liquide se cache une insécurité personnelle. Ne pas se voir capable de maintenir un lien suffisamment fort pour prospérer, pour construire un avenir avec une autre personne.

L’insécurité est le reflet d’une estime de soi mal développée. Là où seule la satisfaction spécifique est recherchée pour fuir ensuite. Tout compromis peut montrer notre manque de compétence, notre immaturité. Mais pourquoi ne pas essayer ?

Rien n’est sûr dans cette vie rien et tous la traversons au milieu du brouillard. Si nous commençons à nous faire confiance nous avancerons progressivement avec plus de sécurité, en misant sur la stabilité. Pour l’engagement authentique envers nous-même et ceux qui nous entourent.

Bauman nous dit que pour être heureux, il faut tenir compte de deux valeurs essentielles : la liberté et la sécurité. La sécurité sans liberté est esclavage, mais la liberté sans sécurité est un chaos total. Nous avons tous besoin des deux dimensions pour trouver un équilibre dans nos vies.

Qu’en pensez-vous?

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
L’intégrité affective dans le couple : en quoi consiste-t-elle ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’intégrité affective dans le couple : en quoi consiste-t-elle ?

L'intégrité affective dans le couple décrit une série de pratiques que nous devrions tous connaître pour construire des liens plus heureux.


Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.