Laisser derrière soi une enfance difficile

· 6 octobre 2015

Une enfance difficile, ce n’est en aucun cas un bon point de départ dans la vie.

Un enfant dépend totalement des adultes qui l’entourent, et attend d’eux qu’ils le protègent et l’aident à grandir. Cependant, parfois, les adultes font exactement le contraire.

Au début, vous êtes simplement une innocente victime des erreurs des autres ; autrement dit, vous payez pour des erreurs que vous n’avez pas commises.

Même si vous porterez toujours en vous la trace de ces maltraitances et de ces manques, une fois adulte, vous pouvez décider de ne plus être une victime.

Si vous abordez la situation avec courage et maturité, vous pouvez alors arriver à vous sentir accompli et heureux.

Vos blessures peuvent guérir, et le passé douloureux peut devenir une force vous motivant à être meilleur.

Dans la première partie de cet article, nous vous avons expliqué que pour surmonter une enfance malheureuse, vous pouvez ré-élaborer votre histoire. Lisez maintenant la suite de cet article, et vous découvrirez de nouvelles solutions.

shutterstock_134834573

Arrêtez de mettre la faute sur les autres

En rejetant la faute sur les autres, on peut se sentir formidablement bien. Un tel comportement nous permet de nous placer au-dessus des autres, mais aussi de n’assumer aucune responsabilité. Cependant, sur le long terme, cela ne fait que perpétuer ce cycle de mal-être engendré par une enfance malheureuse.

Souvenez-vous que personne ne pourra jamais réparer le mal que l’on a pu vous faire quand vous étiez enfant. 

Le fait de rejeter la faute sur les autres ne changera rien. Rien ne sert d’adopter une telle attitude, car elle ne pourra vous satisfaire que temporairement.

Si vous voulez surmonter les traces négatives d’une enfance difficile, arrêtez de rejeter la faute sur les autres. Ils ont eux-mêmes leurs propres poids à porter, et vous n’êtes pas le super héros qui pourra tout remettre en ordre. Cela n’arrive que dans les mélodrames.

Apprenez à vous défendre

Les expériences traumatiques de l’enfance laissent derrière elles un cumul de colère, dispersé dans différentes zones de la vie. Vous pouvez devenir grognon et explosif pour de petites choses, ou à l’inverse, être incapable d’exprimer vos sentiments agressifs.

le fait de donner des coups de pieds dans le passé n’est pas aussi simple que certains peuvent le croire. Dans tous les cas, c’est une capacité dont il est nécessaire de disposer si on veut poser des limites aux comportements abusifs.

Si vous avez une réaction démesurée face à une maltraitance, vous parviendrez sûrement à mettre fin à l’agression de l’autre, mais seulement temporairement. En réalité, vous ne ferez que semer les épisodes de conflit et de maltraitance.

Si vous restez paralysé face aux abus car vous ne savez pas comment réagir ni comment y répondre, alors les épisodes de violence se succéderont aussi.

Se défendre efficacement, c’est empêcher que l’autre décide comment vous devez vous comporter.

Si vous parvenez à contrôler vos émotions, vous pourrez plus facilement occuper la position dominante lors d’une dispute, et donner une leçon à quiconque cherchera à vous maltraiter.

Toutes les études menées sur le sujet indiquent que si on est capable de contrôler sa colère, on est alors plus à même de réussir dans la vie.

Travaillez dur et obtenez votre indépendance financière

Aussi étrange que cela puisse paraître, si vous vous forcez à faire des choses qui ne vous plaisent pas forcément, vous pourrez surmonter plus facilement vos traumatismes de l’enfance.

A partir du moment où vous décidez de le faire, c’est comme si vous vous disiez à vous-même : crois en toi et en ta capacité de faire les choses.

Ce n’est pas grave si les autres ne vous aiment pas ; vous vous aimerez vous-même. En faisant des choses qui vous coûtent, vous saurez vous félicitez et vous rendre compte de la personne que vous êtes, de ce que vous valez, et de votre capacité à vous sacrifier au nom de votre estime de vous-même.

shutterstock_222192055

Mettez de l’argent de côté, ne le dépensez pas bêtement. Economisez un peu tous les mois, et essayez de devenir indépendant financièrement.

Si l’initiative vient de vous, alors vous y arriverez. Des millions de personnes dans le monde n’y croyaient pas, jusqu’au jour où elles ont essayé et qu’elles s’y sont mises avec acharnement et sans relâche.

Si vous arrivez à atteindre cette indépendance ainsi qu’une certaine aisance financière, vous jouirez alors d’un meilleur contrôle sur votre vie.

N’oubliez pas que l’aide d’un professionnel peut se révéler être un soutien précieux, pouvant vous aider à laisser derrière vous cette enfance malheureuse, qui s’est tant de fois mise en travers de votre chemin pour vous replonger dans vos peurs, vos indécisions, et votre mauvaise humeur.