La tragédie d’un homme en avance sur son temps : Léonard de Vinci

· 13 octobre 2016

Il n’est pas chose aisée que de voir quelque chose on ne peut plus clairement, mais d’être le seul ; voilà le grand malheur dont souffrent ces rares esprits privilégiés qui semblent naître en avance sur leur temps. C’est justement ce que reflète le livre intitulé Léonard de Vinci.

Il est dur de voir quelque chose avec une telle clarté, ce qui résulte excessivement évident, mais vous êtes le seul capable de l’observer.

C’est un grand malheur dont souffrent ces rares esprits privilégiés qui paraissent naître en avance sur leur temps.

C’est ce que reflète l’oeuvre Léonard de Vinci ou la tragédie de l’imperfection, sortie de la bonne plume de Carlos Blanco, auteur qui reflète dans son oeuvre un regard féroce de Léonard de Vinci avec lui-même.

Carlos Blanco nous présente Léonard de Vinci, un homme qui souffre d’une terrible tragédie, puisqu’il est né avec un don, celui de connaître tout ce qui peut exister à sa portée, et bien plus encore.

Ainsi, ce désir infatigable de savoir l’ajoute à un devenir malheureux, même si sur le chemin il se montre comme un être capable de produire certaines des oeuvres les plus importantes de l’histoire de l’être humain.

« J’ai offensé Dieu et l’humanité car mon travail n’a pas eu la qualité qu’il aurait dû avoir.’

-Lénoard de Vinci-

carlos-blanco

Carlos Blanco, auteur de Léonard de Vinci ou la tragédie de l’imperfection

Avant d’entrer pleinement dans la passionnante vie de Léonard de Vinci, il serait intéressant d’en savoir un peu plus sur l’auteur de l’histoire, Carlos Blanco.

Carlos Blanco est docteur en théologie et en philosophie, mais également diplômé en sciences chimiques. De plus, il a déjà publié une dizaine de livres, parmi lesquels se démarquent Les esprits merveilleux qui ont changé l’humanité (2007) ou Conscience et mêmeté (2013).

Blanco sent la constante impulsion du besoin de connaissance, fait qui le mène à être un avide lecteur et chercheur, et il appartient même à l’Association Espagnole d’Égyptologie.

Carlos Blanco offre un cours au travers de l’Espit Merveilleux grâce auquel vous pourrez en savoir plus sur les complexes et vastes recoins de l’ensemble de neurones que forme notre merveilleux cerveau, appelé Le Pouvoir de l’Esprit, un voyage incroyable au cours duquel vous découvrirez le complexe monde de votre propre conscience, et après ça, rien ne sera jamais plus pareil.

Léonard de Vinci et la recherche de la perfection

Dans l’oeuvre de Carlos Blanco, on trouve un Léonard de Vinci méconnu par le grand public. L’auteur a essayé d’enter dans l’esprit du génie, geste vraiment complexe et ardu, pour offrir un récit passionnant sur le brillant devenir philosophico-poétique de l’artiste de la Renaissance.

C’est pourquoi il n’est pas surprenant de trouver dans le livre des passages de vrai plaisir face aux triomphes de de Vinci, homme culte et aux convictions élevées, face au malheur de voir un horizon que, même aujourd’hui, beaucoup ne sont pas encore capables d’entrevoir après 400 ans d’évolution depuis la vie du génie.

Blanco perce les vertus et les tragédies de Léonard de Vinci dans un audacieux jeu littéraire qui combine différents genres, rivalisant avec l’artiste lui-même, capable de créer de vrais bijoux dans tout champ, que ce soit en peinture, en écriture voire même en ingénierie.

Cependant, la recherche de la perfection a des clair-obscurs très pervers. Un homme à l’intelligence et l’imagination sans limites peut être vu intimidé par les propres frontières de la société et le monde dans lequel il a vécu.

Un être si nécessité de constant savoir, combien aurait-il pu arriver en naissance dans un monde futur dans quelques années ? Mais, combien incompris aurait été Léonard de Vinci en proclamant ses idées et ses inventions de nos jours ?

Lénorard de Vinci, un génie visionnaire

Cependant, Léonard de Vinci, malgré sa tragédie en faveur de la connaissance absolue, jamais se n’est soumise en son temps aux limites et aux restrictions de l’époque.

Avec les énormes frontières de l’ingénierie et de la technologie limitée, il a été capable de concevoir des machines qui ne pouvaient voir la lumière que grâce aux avancées apparues des centaines d’années plus tard.

Sans doute de Vinci a-t-il eu un génie et une capacité créatrice que peu d’hommes au fil de l’histoire de la civilisation ont eu à leur portée. Le pouvoir de voir au-delà de ce que son propre le lui permettait est d’un génie absolu.

« Vraiment, l’homme est le roi des animaux, car sa brutalité surpasse celle des autres. »

-Léonard de Vinci-

laminas-de-da-vinci

Qui ne connait pas aujourd’hui certaines des grandes créations de cet esprit génial ? Des oeuvres telles que « La Cène » ou « Mona Lisa » s’unissent à de vigoureuses théories sur les propriétés de l’eau, la nature de la lumière, les mystères du corps humain ou la tectonique des plaques.

Ayant vu combien Léonard de Vinci a pu créer avec la technologie rudimentaire de la Renaissance italienne, de quoi aurait été capable cet esprit génial et ingénieux s’il était né à notre époque ?

Probablement Léonard de Vinci pourrait revêtir des dizaines de théories scientifiques et mener l’humanité au-delà de nos frontières terrestres.

Léonard de Vinci, un homme et son génie

Cependant, Léonard de Vinci, quel que soit le jour de sa naissance, n’aurait jamais été complet, et aurait toujours souffert de la tragédie de la connaissance. Autant de choses apprendrez-vous, autant de réponses aux questions les plus complexes trouverez-vous, il y a une réalité innée, et apparaissent toujours de nouvelles questions sans solution à première vue.

C’est la grande tragédie que l’auteur Carlos Blanco signale dans son oeuvre.

Carlos Blanco a rendu un sincère et tendre hommage à un homme qui ne s’est jamais conformé, et a toujours trouvé l’excellence, Léonard de Vinci.

Avec chaque réponse qu’il a trouvé, il a formulé de nouvelles questions. Et c’était sa grande vertu, mais aussi son énorme tragédie.