La timidité : vers le chemin de la guérison

30 avril 2015 dans Emotions 0 Partagés

La timidité n’est pas quelque chose qui disparait du jour au lendemain, car il faut du temps et surtout beaucoup d’entrainement.

C’est pour cette raison que le plus judicieux serait de commencer à combattre sa timidité dès à présent. Une amélioration n’est possible qu’avec de l’entrainement et en se confrontant à ce qui la provoque.

Quelques conseils pour se lancer

1. Faites une liste de ces situations dans lesquelles votre timidité ressort le plus, avec en haut, les situations qui vous gênent le plus. Vous devrez ensuite commencer par travailler sur les situations du bas, celles qui vous effraient le moins. Une fois celles-ci surmontées, vous pourrez remonter la liste petit à petit.

Comment savoir si je suis capable de vaincre mes peurs seul ou si j’ai besoin de l’aide d’un professionnel ? Vous le découvrirez dès que vous vous lancerez.

Si votre nervosité et vos pensées négatives prennent le dessus et vous empêchent t’affronter vos peurs, c’est que vous avez besoin d’aide.

Ce sont ces confrontations qui vous feront évoluer. Cependant, si cela a des répercussions sur votre santé ou que, pour une raison quelconque, vous n’osez pas, la guérison est impossible.

C’est sur ce point que le professionnel devra travailler, pour vous aider à affronter vos peurs et pour vous donner les outils nécessaires ainsi que des techniques de relaxation qui vous permettront d’atteindre votre but.

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces affirmations, vous avez sûrement besoin de l’aide d’un professionnel :
– Vous refusez de faire face aux situations qui vous effraient car vous pensez qu’il n’existe aucune solution à votre mal-être,
– Votre nervosité influe sur votre santé,
– Vous avez baissé les bras,
– Vous vous efforcez de travailler sur votre timidité mais le temps passe et vous n’observez aucune évolution.

Rappelez vous que si vous n’agissez pas, ce n’est pas le simple temps qui passe qui vous permettra d’obtenir du changement.

Les changements ne sont possibles que grâce à toutes les expériences que nous vivons et qui nous façonnent. Si vous ne vous confrontez pas à ces expériences, vous ne pourrez pas avancer.

2. Entraînez-vous lorsque vous êtes seul. 
Prenez un magazine et lisez-le à voix haute, d’un ton sûr. Quand vous serez prêt, vous poivrez même jouer le jeu et vous filmer comme si vous étiez face à votre public.

Ces exercices permettent à votre esprit de s’entraîner et de s’habituer petit à petit à cette attitude confiante. Ainsi, le jour où vous devrez l’appliquer en société, vous aurez déjà eu un entraînement !

3. Aidez-vous de pensées positives pour vous lancer : pensez à trois choses positives sur vous. Vous pourrez alors y repenser dans les moments où vous devrez faire face à des situations gênantes.

Par exemple, vous pouvez vous donner du courage en vous répétant: 

– Même si j’ai peur, je peux le faire ! Je crois en moi !

– J’ai de belles qualités, j’aime la personne que je suis et je m’accepte tel que je suis, peu importe ce qui se passera aujourd’hui.

– Tout va bien car je sais que je suis une personne qui en vaut la peine. Allez, courage ! Tout va bien se passer !

4. L’amour et l’estime de soi. Il est prouvé que l’amour soigne et aide aux changements. Les personnes qui sont entourées d’amour et qui se sentent acceptées ont une meilleure estime de soi et leur timidité est plus facilement surmontée.

Si même après vous être confronté pendant des années à ces situations gênantes, vous n’observez aucune amélioration, il se peut que vous ne visez pas le vrai fond du problème.

La timidité n’est pas la même chez tout le monde, chaque cas est unique. Pour certains, la timidité peut entraîner une mauvaise estime de soi, un complexe d’infériorité, tandis que pour d’autres elle représente un désir de perfectionnisme, etc.

Sentiments d’infériorité

Le sentiment d’infériorité est une caractéristique typique chez les personnes timides. Il s’agit d’une pensée irrationnelle puisque personne ne peut être mieux ou moins bien qu’un autre.

Même si parfois ce sentiment est très fort, il est faux ! Certaines personnes savent juste mieux mettre en avant leurs qualités en public, alors que d’autres en sont incapables à cause de ce sentiment d’infériorité ou tout simplement par timidité. Encore pire, il se peut que ces personnes n’aient même pas encore conscience de leurs points forts…

Chacun d’entre nous a de belles qualités, peut-être ne les avez vous tout simplement pas encore découvertes ! Alors à partir d’aujourd’hui, traitez vous comme vous le méritez, appréciez la personne que vous êtes.

Travailler sur sa timidité est un travail de persévérance et de courage. Ne jamais baisser les bras, même si tout ne se passe pas toujours comme on le souhaiterait.

« Le succès ce n’est pas de réussir. C’est d’être capable de ne jamais baisser les bras »

Photographie publiée avec l’aimable autorisation de Fávián Kristóf y Alba Soler

A découvrir aussi