La solitude est une amie !

11 mars 2016 dans Emotions 1105 Partagés

Il est difficile d’éloigner cette croyance selon laquelle être seul ou se sentir seul est quelque chose de dramatique.

Nous sommes sociaux de nature, et nous aimons nous sentir accompagnés et ressentir que nous sommes importants aux yeux de quelqu’un.

Depuis la nuit des temps, nous avons appris que tout était plus facile dès lors que nous étions acceptés dans un groupe social, en collaborant et en surmontant les menaces tous ensemble.

“Pourquoi, en général, fuit-on la solitude ? Parce que peu d’entre nous se trouvent en bonne compagnie avec eux-mêmes.”
-Carlo Dossi-

Pourquoi avons-nous aussi peur d’être seul ?

Nous avons peur d’être seuls car nous avons cette charge informative sur nos épaules depuis des millions d’années, même si les dangers du passé ne sont plus présents.

De plus, la société, l’éducation et la culture ont contribué à renforcer certaines croyances irrationnelles sur la solitude.

Qui n’a jamais entendu des phrases telles que : « tu comptes rester célibataire toute ta vie ? » ou « seul à 40 ans, il doit y avoir quelque chose qui cloche ! » ?

Il est essentiel que nous comprenions que le problème central réside dans ce que nous nous disons à nous-mêmes.

En d’autres termes, le problème, ce n’est pas la solitude en soi, mais ce que vous vous dîtes sur cette solitude, la façon dont vous la percevez, dont vous l’interprétez et le sens que vous lui attribuez.

Hombre solo disfrutando anochecer

Si nous sommes capables de penser de façon rationnelle, nous comprendrons que la solitude n’est même pas réelle.

De nos jours, nous vivons dans des lieux remplis de monde et nous sommes incroyablement connectés les uns et les autres grâce aux réseaux sociaux.

Il se peut que cela ne vous suffise pas, et que vous vous sentiez seul car vous êtes célibataire ou que vous vivez complètement seul.

Cependant, le problème n’est pas celui que vous croyez, c’est votre façon d’aborder les choses, et le dialogue que vous tenez avec vous-même sur la situation.

C’est cela qui vous rendra anxieux et déprimé, ou qui vous fera ressentir ce grand vide intérieur.

“Notre grand tourment dans la vie provient du fait que nous soyons seuls et que tous nos actes et nos efforts tentent de fuir cette solitude.”
Partager

Évidemment, si je me répète cent fois par jour qu’être seule est une chose horrible, que personne ne m’aime ou que je finirai mes jours seule, mes émotions seront très intenses et je me sentirai très mal à cause de ces idées et ces pensées qui ne correspondent même pas à la réalité.

Vous êtes votre meilleure compagnie

Les personnes qui ont si peur de la solitude pensent qu’elles ne sont pas capables de se débrouiller seules dans ce monde.

En effet, elles ont besoin de quelqu’un à leur côté pour pouvoir être heureuses. Cependant, la réalité nous démontre que personne n’a besoin de quelqu’un d’autre pour quoique ce soit.

C’est ce manque de sécurité et de confiance en soi qui les fait se sentir angoissées. Bien souvent, certaines personnes restent pendant des années auprès d’une personne qui leur fait plus de mal que de bien, simplement parce qu’elles ressentent cette peur immense d’être seules.

Elles préfèrent alors accepter cette situation plutôt que de se retrouver face à elles-mêmes.

Cependant, il s’agit d’une grave erreur, car apprendre à être seul est indispensable pour pouvoir grandir et mûrir psychologiquement.

Savoir être seuls, c’est se rendre compte qu’en réalité, vous êtes votre meilleure compagnie. Grâce à cela, vous vous connecterez avec votre être, vous aurez confiance en vos possibilités et vous remarquerez que vous êtes capable d’avancer seul dans la vie.

Mujer sola en la playa con un corazón en la mano

Comment gérer cette solitude ?

Portez de l’attention à votre dialogue interne

La première chose à faire est d’analyser votre dialogue interne : que signifie pour moi la solitude ?

Si vous vous dîtes que la solitude est une chose terrible, qu’il est dangereux d’être seul et que vous ne pourrez jamais vous débrouiller seul dans la vie, il y a un problème.

Vous devez changer ces idées irrationnelles pour en adopter d’autres plus rationnelles et plus réalistes.

Osez débattre avec vous-même, cherchez des preuves pour et contre ces pensées, analysez ces peurs et déterminez si vous avez les ressources nécessaires pour les affronter, et si celles-ci sont réellement terribles.

Cette analyse vous surprendra et vous verrez que cette peur ne se base sur aucun fondement.

Passez du temps avec vous-même

Obligez-vous à passer du temps seul. Pour pouvoir changer, nous ne devons pas seulement agir au niveau mental ou cognitif, mais également au niveau de nos actes.

Planifiez des week-ends entièrement seul, avec vous comme seule compagnie, et si vous le souhaitez, avec un livre ou un film, mais pas de réseaux sociaux !

Allez au ciné, à la plage, à la montagne, seul. Faîtes un voyage sans aucune autre compagnie que vous-même.

Lorsque vous vous serez exercé suffisamment, vous verrez que vous aurez survécu, que ces peurs n’étaient pas réelles, que vous avez pu vous découvrir à l’intérieur et que vous vous connaissez mieux aujourd’hui.

Rapprochez-vous des autres

Gérez votre temps pour également vous entourer d’autres personnes. La solitude n’est pas bonne si vous la transformez en un mode de vie permanent. Ouvrez-vous au monde et rencontrez des personnes sans préjugés.

Souvent, nous sommes seuls car nous ne le cherchons un peu. Nous imposons un « mais » à toutes les personnes que nous croisons dans notre vie, car nous ne comprenons pas que les personnes ne sont pas parfaites et que personne ne nous complètera à 100%.

Ainsi, une autre étape est de se rendre compte qu’il y a des millions de personnes autour de nous qui souhaitent nous connaître et que vous voudriez connaître. Cependant, pour cela, vous devrez vous ouvrir aux autres.

Savoir être seul est fondamental pour nous connaître et nous lier aux autres, ne l’oubliez pas. Notre bonne compagnie est le soutien de notre bien-être.

A découvrir aussi