La sagesse des personnes âgées

· 5 mai 2018

La sagesse des personnes âgées est infinie. Elles ont seulement besoin que nous soyons disposés à écouter avec le cœur leurs histoires de vie et sur la vie. Que nous soyons disposés à apprécier la sagesse que seules les années leur ont permis d’acquérir. Elles sont le meilleur exemple que « si le diable en sait plus long c’est qu’il est plus vieux », pour ne citer que ce proverbe. Les personnes âgées vous conseillent en fonction de leur propre expérience, de leurs réussites et de leurs échec. Elles en sont riches.

« Il n’existe pas de vie sans difficulté, ni de vie sans un instant de bonheur. »

La vie possède des nuances, tout n’est pas blanc ou noir. En réalité il existe peu de choses qui sont et  vous le réalisez lorsque vous écoutez leurs histoires. En prêtant attention vous découvrez comment les différentes expériences construisent toute une vie. Une vie dans laquelle des moments clés, des moments marquants, voire des moments inoubliables, sont ce qui forgera notre caractère et construira notre histoire de vie. Des moments liés à l’amour et à la famille, ou même quelque chose d’aussi inévitable que la mort. 

Travailler en tant qu’opérateur d’un service de téléassistance m’a permis de connaître de nombreuses histoires d’utilisateurs et de membres de la famille. J’ai eu la possibilité de les écouter, de les comprendre et de m’imprégner de leur affection et, bien sûr, de leur sagesse, la sagesse des personnes âgées.

sagesse des personnes âgées

Les conseils sur l’amour et l’importance de bien choisir votre compagnon de vie font partie de la sagesse des personnes âgées. Comme beaucoup le disent, notamment comme beaucoup de dames le disent : tôt ou tard les enfants quittent la maison, c’est la loi de la vie. Cette étape peut laisser un vide en provoquant des changements importants dans la dynamique familiale.

Certains parents peuvent souffrir du syndrome du nid videLorsque les enfants ne sont plus à la maison et que l’un des parents prend sa retraite, il dispose de plus de temps libre et une grande partie de ce temps est partagée avec le conjoint. Il est donc conseillé d’avoir une bonne relation, de bien se comprendre. Dans le cas contraire, la solitude pèsera malgré le fait d’être en couple.

Par ailleurs, discuter avec des personnes âgées vous aide à croire davantage en l’amour. Des couples qui passent plus de trente, quarante, cinquante ou jusqu’à soixante ans ensemble. Surmontant des difficultés de toutes sortes, comme une grande équipe. Veuves ou veufs qui, avec un grand chagrin, regrettent ardemment leur partenaire de vie. Ils s’en souviennent avec affection et gratitude. Ils se souviennent de petits et grands détails tels que : l’excellent père ou mère qu’il était, ses blagues, ses passe-temps, comment il aimait aller se promener ou jouer avec ses petits-enfants…

D’autres doivent séparer de leur vivant de leur partenaire, dans certains cas, de l’amour de leur vie. Lorsque l’un d’eux entre dans une résidence, l’autre reste seul à la maison. La grande majorité visite leur conjoint presque tous les jours. Peu importe la maladie dont celui-ci souffre, s’il peut parler ou se souvenir de lui.

Solitude

La solitude est le cadre de la tristesse ressentie par de nombreuses personnes âgées. Connaître la solitude fait aussi partie de leur sagesse. La solitude qu’elles éprouvent parfois parce qu’elles ne veulent pas gêner,  parce qu’elles se sont éloignées de leur famille ou parce qu’elles n’ont presque plus de famille ou d’amis.

Il existe des histoires de toutes sortes. Beaucoup d’enfants ne veulent rien savoir de leurs parents, à tort ou à raison, je ne suis pas là pour les juger. Mais je soupçonne que certaines personnes âgées, si elles pouvaient remonter dans le temps, feraient les choses différemment.

Lorsque nous sommes jeunes, nous ne pensons jamais qu’un jour nous serons vieux et que nos actions aujourd’hui peuvent avoir de graves conséquences pour le futur. Que ne pas bien traiter les autres, ne pas essayer de se mettre en relation avec les autres, peut nous isoler des êtres humains, de la société et même de nos proches.

 » Ne pas savoir être seul fait tellement mal…de même que ne pas savoir être accompagné. »
sagesse des personnes âgées

Nous avons tous besoin des autres, après tout, les êtres humains sont des animaux sociaux. Avoir des hobbies ou savoir les trouver à tout âge est important, c’est un excellent remède contre la solitudeCertains de ces passe-temps seront de profiter en compagnie et d’autres, au contraire, seul. Mais quoi qu’il en soit, ils aident à socialiser. A l’instar du cas d’une utilisatrice de 85 ans à qui ses petits-enfants lui ont offert une tablette avec laquelle elle joue à différents jeux tels que le fameux Candy Crush. Grâce à ce nouveau passe-temps, elle passe des heures à se divertir, en même temps qu’elle forme son esprit et favorise également le lien affectif avec ses petits-enfants.

Famille

Valoriser l’importance de la famille fait partie de la sagesse des personnes âgées. La famille est très importante pour ceux en ont et pour ceux qui n’ont pas cette chance. Les enfants sont importants. Mais de nombreux neveux prennent soin de leurs oncles et de leurs tantes comme s’il s’agissait de leurs propres parents. Ils se mettent en quatre pour eux et cela devient évident lorsque nous parlons avec eux.

  • Avec un utilisateur qui récitait plusieurs poèmes que son père avait inventés. Il n’en avait pas écrit sur papier, mais la mémoire de son père restait vivante chaque fois qu’il récitait ses poèmes. De superbes poèmes,pleins de vie et de sagesse populaire.
  • Avec une autre utilisatrice qui se souvenait affectueusement de son père, qui leur avait appris, à son frère et elle, à lire et écrire la nuit. Même aujourd’hui, à 80 ans, elle se souvient parfaitement du titre du premier livre qu’il a lu à sept ans, Le canard aventurier.
sagesse des personnes âgées

Mort

Apprendre à accepter la mort comme partie de la vie est un pilier fondamental dans la sagesse des personnes âgées. Elles acceptent que la proximité de la mort, sans cesser de vivre. Elles profitent encore plus de dont elles disposent et mettant en relief les aspects qui ont cessé d’être minime pour devenir importants.

Cependant, il est plus difficile d’accepter d’autres types de pertes. La détérioration des facultés physiques et mentales ou la perte de leurs proches, tels que les amis et la famille.

La sagesse des personnes âgées

Remercier fait partie de la sagesse des personnes âgées. Elles remercient la vie qu’elles ont eu. Elles comprennent que leur voyage a été long et que le fait que leur cœur batte est en soi un cadeauIls ne nient pas ou ne regrettent pas les difficultés, elles comprennent qu’elles sont ce qu’elles sont grâce à ces dernières, que c’est une fascinante dialectique entre la chance et la volonté qui les a amenés là où elles se trouvent. Elles ne tournent pas le dos à l’illusion. Nous pouvons la voir lorsqu’elles jouent aux cartes après avoir mangé ou lors des moments qu’elles partagent avec leurs petits-enfants.

Elles nous rappellent que le travail nous humanise, constituant le socle sur lequel nous développons un grand nombre de nos compétences. Mais que nous nous équivoquons lorsque nous en faisons le centre de nos vies. Les personnes âgées regrettent souvent les moments où elles sont tombées dans ce piège et non ceux dans lesquelles elles ont succombé à des propositions pour partager du temps en famille ou entre amis.

Le travail offre également un sentiment d’utilité. Il me vient ici à l’esprit le cas d’une personne qui, à plus de 80 ans, s’est inscrit à des cours de peinture sans avoir jamais peint auparavant. Elle offre aujourd’hui des tableux à toute la famille. Ceci lui apporte ce sentiment inestimable d’être capable et utile malgré et grâce aux années.

« Et à la fin, ce ne sont pas les années de ta vie qui comptent. C’est la vie dans tes années. »

-Abraham Lincoln-

sagesse des personnes âgées

Beaucoup de personnes âgées aiment lire. Leur environnement familial favorise leur intérêt pour la culture, malgré les difficultés. Elles lisent le journal ou des livres de toutes sortes, des romans les plus classiques aux essais les plus récents. Elles recherchent les contenus qu’elles aiment et les formats qui sont les mieux adaptés à leurs capacités physiques, notamment à leur degré de vision.

Que pouvons-nous apprendre si nous écoutons attentivement les personnes âgées ? Elles ont beaucoup à nous apprendre de la vie, tant du fait de leur expérience que de la manière dont elles y font face aujourd’hui. Les personnes âgées conservent, pour ceux qui veulent les entendre, des histoires pleines de force et de courage, de sourires et de larmes, de soleil et de pluie… Leurs histoires sont remplies d’anecdotes de toutes sortes, de moments heureux et moins heureux, de moments tristes même. Et le meilleur de tout, elles sont disposées à les partager.

La sagesse des personnes âgées est infinie…