La psychologie du travail : caractéristiques et applications

27 juin 2019
La psychologie d'entreprise étudie le comportement individuel et collectif sur le lieu de travail - découvrez quelles sont ses principales caractéristiques et fonctions !

Dans le monde de l’entreprise, il est important de connaître en détail l’environnement de travail et les facteurs en jeu. Il est donc essentiel d’être conscient à la fois des possibilités des équipes en présence et des problèmes qui peuvent survenir. Ces questions et d’autres sont traitées par la psychologie du travail. Il s’agit d’une branche de la psychologie axée sur l’étude du comportement humain sur le lieu de travail.

De plus, cette discipline est spécialisée dans tous les facteurs qui peuvent intervenir dans le développement des tâches de travail, que ce soit individuellement ou en groupe. Son objectif est de définir correctement tous les comportements possibles afin d’améliorer la performance des travailleurs. Allons plus loin.

psychologie du travail et travail en groupe

Les origines de la psychologie du travail

La première définition de la psychologie du travail est apparue sous le nom de psychologie industrielle. Ses applications se sont limitées aux travaux scientifiques en Europe à la fin du XVIe siècle. De fait, les débuts de ce courant d’étude se reflètent dans le livre Examen de los ingenios para las ciencias (Examen des esprits pour la science) publié par Juan Huarte San Juan en 1575. Il est considéré comme le premier traité de psychologie.

Plusieurs siècles plus tard, les conflits de la Seconde Guerre mondiale et la grande crise qui s’est propagée dans le monde entier ont suscité un nouvel intérêt pour la psychologie du travail. La principale raison a été la nécessité pour de nombreuses entreprises de se remettre des événements de cette guerre. En effet, leurs conséquences ont été à la fois économiques et organisationnelles.

Par exemple, dans le domaine des armées, les académies militaires ont rapidement eu besoin de recrues capables d’accomplir des tâches technologiquement avancées. Ainsi, toutes ces personnes se voyaient attribuer des postes spécifiques dans lesquels elles pourraient être utiles.

Cependant, à la fin de la guerre, tous ces anciens soldats ont dû retourner à d’autres types d’emplois. Leurs problèmes de réadaptation ont entraîné une détresse psychologique croissante et un taux de chômage élevé.

Afin de résoudre cette situation de crise du travail, les études menées au cours de ces années ont conduit à l’évolution du concept de psychologie industrielle. C’est le concept de psychologie du travail tel que nous le connaissons aujourd’hui qui a été retenu. En effet, ses études et ses applications se sont étendues à tous les domaines de l’environnement de travail. Et pas seulement à celui de l’industrie.

En particulier, les applications de la psychologie industrielle sont passées de l’analyse du comportement des travailleurs individuels à l’étude de leur comportement en groupe. Et c’est au sein d’une entreprise que ce type d’étude de groupe peut être réalisé.

Les différences entre la psychologie du travail et les ressources humaines

Le domaine de la psychologie du travail ne doit pas être confondu avec la gestion des ressources humaines dans une organisation. La première est une branche de la psychologie. Pour s’y consacrer, il est nécessaire d’avoir une formation adéquate dans ce domaine. Et bien que la psychologie du travail puisse inclure le travail lié aux ressources humaines, la réalité est qu’elle s’étend aussi nécessairement à des domaines tels que la motivation, le stress ou la culture.

Cependant, il n’est pas strictement nécessaire d’avoir une formation en psychologie pour travailler dans un service des ressources humaines. Les fonctions de ces postes ont trait, pour la plupart, à l’établissement et à l’analyse du budget, aux dépenses de personnel, aux contrats ou aux questions juridiques. Par conséquent, les connaissances nécessaires à ces fonctions sont plus proches de l’économie et du droit que de la psychologie elle-même.

psychologie du travail et entretien d'embauche

Les fonctions de la psychologie du travail

D’autre part, la psychologie du travail peut remplir de nombreuses fonctions au sein de l’organisation de l’entreprise. Ainsi, pour illustrer plus en détail ses différents rôles, voici ci-dessous certains des domaines qu’elle étudie :

  • Orientation du personnel : c’est peut-être le domaine qui a le plus de poids dans cette branche de la connaissance. Ses principaux objectifs sont : planifier les tâches des équipes de travail et définir clairement leurs buts.
  • Développement du personnel : une autre des tâches de la psychologie du travail se base sur la connaissance des besoins des travailleurs en matière de formation. De plus, cette branche doit mettre en pratique les meilleures solutions afin que le personnel de l’entreprise acquière toutes les connaissances nécessaires pour développer correctement son travail.
  • Marketing : il consiste à réaliser des enquêtes et des travaux de dynamique de groupe. De plus, la psychologie s’occupe aussi des études sur l’image du produit et le niveau d’acceptation de la part des consommateurs potentiels.
  • Direction et management : enfin, la psychologie du travail s’occupe des tâches de direction et de gestion des politiques de l’entreprise. Cela comprend notamment la gestion du personnel et la définition des responsabilités de chaque poste. De plus, et surtout, elle doit aider à bien gérer les équipes de travail.

 

  • Robbina, S.P. (1996): Comportamiento Organizacional. Teoría y Práctica. Editorial Prentice – Hall, Hispanoamericana. S.A. 7ma Edición, México.
  • Rodriguez Fernández, A. (1995): Los Recursos Humanos en las Administraciones Públicas. Editorial Tecnos, Madrid.