La peur ne disparaîtra jamais avec le temps

26 août 2018 dans Emotions 0 Partagés
femme avec ailes

L’affirmation « la peur ne va jamais disparaître » peut faire battre notre cœur plus vite et nous faire ressentir un certain degré d’anxiété. C’est naturel et compréhensible. La société dans laquelle nous avons grandi nous a appris à fuir la peur et non pas à l’affronter. Elle nous a surtout éduqués pour l’empêcher, même quand nous ignorons si elle va se manifester ou non.

Cette émotion que nous avons l’habitude de cataloguer comme « mauvaise » est toujours en nous. Même si nous souhaitons et essayons de l’éviter, il est impossible de s’en passer. Elle a une fonction vitale pour notre survie. Grâce à la peur, nous restons alertes lorsqu’il s’agit d’affronter un problème.

Il y a plusieurs millénaires, ceci était d’une grande aide si nous faisions face à un danger réel. Or, actuellement, nous avons des vies très tranquilles et nos peurs ont changé. Elles ne sont plus adaptatives. En d’autres termes, elles n’apparaissent que rarement dans une situation où nous courons réellement un risque.

Notre vie court-elle un danger réel quand nous devons faire un discours public ? Allons-nous mourir si notre conjoint nous quitte ? Les peurs qui surgissent lors de ces situations sont désadaptatives. Ce ne sont pas des craintes réelles. Nous ne sommes pas en danger. Par conséquent, cette émotion cesse de nous aider et commence à nous limiter.

Nos peurs ont changé mais une chose reste valide. Elles nous poussent toujours à l’action, nous motivent à ne pas rester inactifs et à changer de cap. Malgré tout, aujourd’hui, nous laissons la peur nous paralyser. Ceci, des siècles plus tôt, nous aurait directement conduits à la mort.

Les changements nous permettent de grandir

La peur ne va jamais disparaître car il y aura toujours des changements dans nos vies, que nous les ayons cherchés ou non. Par exemple, quand nous essayerons de monter notre propre entreprise, nous aurons peur d’échouer, de ne pas obtenir de résultats, de voir les autres rire de nos erreurs. Or, c’est une bonne chose car quoiqu’il arrive, nous progresserons et évoluerons.

Le grand problème arrive quand nous nous réfugions derrière la peur et que nous ne voulons pas l’affronter. Nous nous maintenons dans notre zone de confort, sans prendre de risques, sans oser faire des choses qui ne nous apportent pas de sécurité. Or, avec le temps, nous stagnerons et manquerons cruellement de buts. Nous imaginons ce qui pourrait se produire mais, en réalité, nous ignorons si cela se produira. Avec cette pensée dans la tête, nous restons immobiles, préoccupés, sans rien faire, et voyons les heures, les jours et les années passer.

la peur

La zone de confort, reconnaissons-le, nous apporte une grande sécurité. On s’y sent bien. Mais elle est aussi handicapante ; s’il s’agissait d’un jardin, rien n’y pousserait. Alors, pourquoi est-elle si tentante ? Parce qu’elle a le pouvoir de nous faire nous sentir bien et mal à la fois. Nous nous sentons sûrs de nous et tranquilles quand nous y sommes. Or, au même moment, nous sentons que nous ne tirons pas profit de notre temps et que nous laissons passer beaucoup d’opportunités.

Les personnes qui ont peur des changements envient généralement celles qui prennent des risques et sortent constamment de leur zone de confort. Au fond d’elles, une petite voix leur crie « fais quelque chose! » ou « toi aussi tu as des rêves et des passions, réalise-les ! ». Pendant un instant, elles peuvent y rêver et songer à agir. Mais elles continuent à ne rien faire.

Utiliser la peur en notre faveur

Même si nous essayons de fuir, la peur ne va jamais disparaître. Il y aura toujours une situation pour nous surprendre et pour briser notre routine. Notre zone de confort en sera donc affectée et cela sera une opportunité pour prendre une décision. Etant donné que la peur ne disparaîtra jamais, pourquoi ne pas l’utiliser en notre faveur ?

Lorsque vous êtes bloqué par vos peurs, dites-vous que tout ce que vous voulez est juste derrière elles. Allez-vous vraiment renoncer à vos rêves ?
Partager

Pour y parvenir, nous allons vous donner deux conseils. Même s’ils semblent simples à mettre en pratique, dans les moments importants, nous ne les suivons pas. Malgré tout, si nous voulons mettre un terme à ces peurs si limitantes, utiliser ces conseils au moment où elles apparaissent peut nous donner un résultat différent.

  • Si la peur vous limite, ne réfléchissez pas : agissez. Quand cette émotion vous limite, par exemple, pour parler en public, vous devez cessez de ruminer. Votre esprit est très puissant. Bloquez ces pensées et agissez. Une fois que vous le ferez, vous verrez comment la peur disparaît.
  • Utilisez la peur comme une source de dépassement. Si quelque chose vous fait peur, utilisez cette émotion pour vous motiver à réaliser votre objectif. Si vous avez peur de montrer votre entreprise, servez-vous de cette peur pour essayer de vous former davantage et partir à la recherche d’opportunités qui vous feront vous sentir plus sûr-e de vous. Par exemple, en parlant à des personnes qui pourraient vous aider, en trouvant des partenaires…

se libérer de la peur

La peur ne disparaîtra jamais alors il vaut mieux la considérer comme une alliée. Même dans les moments les plus difficiles, cette émotion peut nous être utile pour changer de cap et nous rendre compte que d’autres options existent. Souvenons-nous : si nous avançons et grandissons, la peur sera toujours présente. Mais nous devons pouvoir commencer à l’utiliser pour continuer à aller de l’avant au lieu de nous arrêter.

A découvrir aussi