Logo image
Logo image

La migraine menstruelle, une réalité très fréquente et silencieuse

5 minutes
On estime que près de 2 5% des femmes souffrent de migraines pendant leurs menstruations. Ce sont des situations très handicapantes qui, selon les experts, nécessitent plus d'attention.
La migraine menstruelle, une réalité très fréquente et silencieuse
Écrit par Equipo Editorial
Dernière mise à jour : 23 avril, 2023

La migraine menstruelle est un phénomène physiopathologique très handicapant qui peut s’accompagner de vomissements et de vertiges. En moyenne, elle apparaît quelques jours avant les menstruations elles-mêmes et est toujours présente environ 48 heures après leur début. Avec cela, de nombreuses femmes peuvent se retrouver à passer presque une semaine à se sentir très limitées.

Compte tenu du caractère douloureux de cette expérience, il est courant d’aller consulter. Cependant, les médecins généralistes prescrivent souvent des médicaments qui n’ont pas toujours l’effet escompté. Dans ces cas, ce sont les gynécologues et les neurologues qui sont les mieux à même de proposer le meilleur traitement dans ces circonstances.

En général, ce type de migraine est beaucoup plus problématique que les symptômes associés aux règles. Cela signifie qu’une approche multidisciplinaire est nécessaire pour offrir une réponse plus précise.

Il est courant d’avoir mal à la tête pendant le syndrome prémenstruel. Cependant, il y a des femmes qui subissent, tous les mois, l’impact de crises de migraine intenses.

Some figure

Qu’est-ce que la migraine menstruelle ?

Comme nous le savons bien, la migraine est directement associée à une stimulation anormale du système trigémino-vasculaire (STV). Il s’agit d’un problème neurologique qui survient avec une inflammation de certains nerfs cérébraux qui provoque un mal de tête lancinant, ainsi qu’une photophobie ou des vomissements. Mais si nous sommes essentiellement face à un problème vasculaire, qu’est-ce que cela a à voir avec les menstruations ?

En réalité, cela a beaucoup à voir. Pour commencer, les migraines sont une condition qui apparaît davantage chez les femmes. Les menstruations et les changements hormonaux vécus au cours de ces semaines sont un élément déclencheur de ce problème. Ainsi, des études récentes telles que celles publiées dans The Lancet nous disent que davantage de recherches sont nécessaires pour comprendre cette condition médicale et parvenir à des traitements plus efficaces.

Même maintenant, les mécanismes qui orchestrent la migraine menstruelle elle-même ne sont pas clairs. Cependant, nous avons affaire à un type de physiopathologie qui affecte un secteur très large de la population et, par conséquent, des traitements plus efficaces sont nécessaires.

Quels sont les symptômes?

Il est important, dans un premier temps, de différencier les migraines menstruelles des céphalées de tension qui peuvent également apparaître avant et pendant les règles. Ces dernières, par exemple, provoquent des douleurs des deux côtés de la tête et on ressent alors essentiellement un sentiment de compression, comme si on portait un casque.

Selon des experts de la Clinique Cleveland, les cadres de migraine menstruelle se caractérisent par :

  • La migraine menstruelle n’apparaît que d’un côté de la tête et la douleur est lancinante.
  • Elle apparaît quelques jours avant les menstruations et a tendance à ne s’atténuer que quelques jours après le début des règles.
  • La douleur ne disparaît pas avec les antalgiques et s’intensifie avec les aliments et les boissons comme le café, le chocolat, le vin, le fromage, la charcuterie, les pâtisseries industrielles…
  • Sensation de chaleur extrême ou de froid soudain.
  • Fatigue.
  • Épisodes de diarrhée.
  • Il est courant d’avoir des étourdissements et des vomissements.
  • Sensibilité accrue à la lumière et aussi aux sons.
  • La migraine menstruelle peut apparaître avec ou sans aura. C’est-à-dire que la migraine avec aura se caractérise par le fait que, avant que le mal de tête n’apparaisse comme tel, la femme éprouve déjà certains symptômes tels que des problèmes de vision, des fourmillements, etc.

Les migraines menstruelles peuvent durer quelques heures ou, dans les cas les plus graves, des jours. Dans ces dernières situations, la femme est très limitée lorsqu’il s’agit de pouvoir mener une vie bien remplie.

Quels sont les déclencheurs de ce type de migraine ?

Comme nous l’avons expliqué précédemment en parlant de l’étude The Lancet, la vérité est que les déclencheurs de la migraine menstruelle ne sont toujours pas connus avec précision. À ce jour, les hypothèses suivantes sont toujours envisagées :

  • Ce type de mal de tête est associé à une diminution des hormones féminines, telles que les œstrogènes et la progestérone.
  • Quelques jours avant les menstruations et juste pendant les premiers jours de leur apparition, ces hormones chutent drastiquement.
  • De plus, il y a quelque chose d’évident. Les femmes qui souffrent déjà de migraines ont des épisodes plus aigus pendant leurs règles.
  • D’autre part, des facteurs tels que le stress ou une mauvaise alimentation peuvent également aggraver ce phénomène.
  • La migraine a toujours un historique familial.
Some figure

Comment cette condition se traite-t-elle ?

L’American Migraine Foundation présente les principales options de traitement de ces migraines :

Tout d’abord, dans les cas les plus légers, vous pouvez opter pour des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). D’autre part, il est également fréquent de recourir aux triptans, agonistes sélectifs des récepteurs de la sérotonine. Ce sont des médicaments qui sont utilisés dans les migraines aiguës. Des versions injectables peuvent également être utilisées pour accélérer leur action.

Cependant, comme nous l’avons déjà indiqué, ces approches ne donnent pas toujours le résultat escompté. Le plus habituel est de recourir à des stratégies contraceptives et ainsi de réguler tout l’aspect hormonal. D’autre part, il est important de s’occuper de l’alimentation et des situations de stress. Tous les aliments qui contiennent des amines comme les fromages, la charcuterie, le chocolat, ainsi que les additifs alimentaires, ont tendance à augmenter l’inflammation.

Réflexions finales

Les femmes, par tendance biologique, sont plus sujettes aux migraines, d’autant plus lorsqu’elles sont causées par des facteurs hormonaux. Selon les données du Centre national de la migraine du Royaume-Uni, entre 50 et 60 % des femmes remarquent un lien entre leur cycle menstruel et l’apparition de ces maux de tête.

Le traitement pour ces cas a généralement des résultats positifs, mais si vous pensez être dans une situation similaire, la meilleure chose à faire est de consulter votre médecin pour trouver la bonne façon de traiter et de prévenir les migraines menstruelles.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Ashina, M., Møller, H. J., Phu D. T., Melo-Carrillo, A., Burstein, R., & Moskowitz, M. A. (2019). Migraine and the trigeminovascular system—40 years and counting. The Lancet, Neurology, 18(8), 795-804. https://www.thelancet.com/journals/laneur/article/PIIS1474-4422(19)30185-1/fulltext
  • Grota, V. M., & MacGregor, E. A. G.(2021). Menstrual migraine: a distinct disorder needing greater recognition. The Lancet, Neurology, 20(4), 304-315. https://www.thelancet.com/journals/laneur/article/PIIS1474-4422(20)30482-8/fulltext?rss=yes 
  • Hormone headaches. (2021, septiembre 23). National Health Service. Consultado el 19 de abril de 2023. Disponible en: https://www.nhs.uk/conditions/hormone-headaches/
  • Menstrual migraine. (2022, mayo 31). National Migraine Centre. Consultado el 19 de abril de 2023. Disponible en: https://www.nationalmigrainecentre.org.uk/understanding-migraine/factsheets-and-resources/menstrual-migraine/
  • Menstrual migraine treatment and prevention. (2021, noviembre 05). American Migraine Foundation. Consultado el 19 de abril de 2023. Disponible en: https://americanmigrainefoundation.org/resource-library/menstrual-migraine-treatment-and-prevention/
  • Menstrual migraines: Treatment, pain relief & symptoms. (2021, marzo 03). Cleveland Clinic. Consultado el 19 de abril de 2023. Disponible en: https://my.clevelandclinic.org/health/diseases/8260-menstrual-migraines-hormone-headaches

Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.