L'outil oublié contre le stress

Pour lutter contre le stress qui nous entoure au quotidien, il suffit de prendre quelques minutes pour laisser son corps et son esprit se reposer.
L'outil oublié contre le stress

Dernière mise à jour : 12 avril, 2022

Le stress fait de plus en plus partie de notre quotidien. Nous courons d’une activité à l’autre, la tête pleine d’obligations et de tâches en suspens. Nous nous concentrons tellement sur la productivité que nous ne nous accordons pas de repos. Et c’est justement l’outil oublié contre le stress.

Prendre quelques minutes pour cesser toute activité ne fait pas une grande différence objective. Il est toujours possible (ou, du moins, il devrait l’être) de prendre 15 minutes de notre temps pour déconnecter. Sur un plan subjectif, cela apporte de grands avantages. Savoir que nous avons la possibilité de nous reposer et nous permettre de le faire a une grande influence sur le plan mental.

Le stress est une attitude

Nous avons tendance à penser que le stress provient du grand nombre de tâches que nous devons accomplir chaque jour. C’est sans doute un facteur contributif. Néanmoins, une grande partie de ce sentiment subjectif vient de notre attitude. Nous connaissons tous quelqu’un qui semble vivre à toute vitesse, quelles que soient ses obligations.

Cette personne est toujours pressée, pense sans cesse aux tâches qu’elle doit faire et cherche de nouvelles activités à ajouter à sa liste. Même si, en effet, elle a du travail à faire (à la fois professionnel, familial et social), une grande partie de la pression vient du fait qu’elle ne déconnecte jamais. Le corps ne se repose jamais, et l’esprit non plus.

D’un autre côté, il y a des gens qui, bien qu’ils accomplissent tout autant de tâches, le font avec une attitude détendue. Ces individus ne travaillent pas nécessairement plus lentement que les précédents, et ne sont pas moins productifs. Ce qui fonctionne à un rythme différent (plus sain), c’est leur esprit. Ce sont des gens qui s’autorisent à déconnecter, à prendre quelques minutes pour se reposer. Ils sont capables de profiter du moment présent au lieu d’anticiper, dans l’urgence, ce qu’ils auront à faire demain.

Les dangers de vivre avec le stress

En vivant de cette façon, nous ne nous rendons aucun service. Cette attitude ne nous fera pas mieux utiliser notre temps ni être plus efficace. Au contraire, lorsque le niveau d’anxiété est excessif, il commence à interférer avec nos capacités. On commence à être moins performants, mais pas que : notre santé peut également être sérieusement affectée.

Les situations de stress soutenu sont étroitement liées aux problèmes coronariens, à l’hypertension et à l’augmentation du cholestérol. Elles génèrent également diverses somatisations telles que des maux de ventre ou des maux de tête. Un surpoids (dû à une alimentation émotionnelle) et des troubles du sommeil peuvent aussi apparaître.

Notre corps est préparé à faire face à un haut niveau de tension au moment opportun. Avant cela, il met en marche les mécanismes nécessaires pour nous permettre d’agir. Cependant, lorsque cette situation perdure dans le temps, les effets sur notre corps sont dévastateurs.

De plus, lorsque nous sommes en mode alerte, nous nous concentrons sur la survie et non sur une prise en charge volontaire de nous-mêmes. C’est pourquoi nous commençons à négliger nos habitudes et à prendre de moins en moins soin de nous.

L’outil oublié contre le stress

Parmi les nombreux outils existants pour lutter contre le stress, le repos est l’un des plus simples, des plus efficaces et des plus oubliés. Son pouvoir ne vient pas seulement de l’action physique de stopper notre agitation quotidienne : il vient aussi de sa faculté à ralentir notre esprit.

C’est un exercice très facile à appliquer. Toutes les deux heures environ, faites simplement une pause dans vos activités et concentrez votre attention sur le présent. Vous n’avez pas besoin de plus de cinq ou dix minutes. Videz simplement votre esprit de ce que vous étiez en train de faire et de ce que vous ferez ensuite et concentrez-vous sur vos sensations. Vous pouvez faire une petite marche pour mobiliser votre corps ou simplement vous asseoir et vous concentrer sur votre respiration.

L’idée principale est que vous vous souveniez de vivre, d’apprécier, de ressentir et de sortir de la boucle mentale des obligations et des responsabilités pendant un moment. Ceci est particulièrement important en milieu de journée, au moment des repas. Prenez le temps de manger calmement et en pleine conscience.

Profitez-en pour discuter tranquillement, lire ou regarder une série… Peu importe la façon dont vous utilisez cet espace de temps, vous êtes libre. Cela constitue une halte en cours de route, une coupure dans la journée, qui permet de sortir de l’inertie et de revenir vers soi.

Si vous vous identifiez actuellement comme une personne qui vit dans un stress constant, l’idée de repos vous paraîtra probablement absurde. Vous trouverez mille excuses et justifications mentales pour ne pas vous le permettre. Or, plus cela vous semble impossible ou inutile, plus cela signifie que vous avez besoin de cet outil oublié contre le stress.

Cela pourrait vous intéresser ...
De quel type de stress souffrez-vous ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
De quel type de stress souffrez-vous ?

Dans notre vie, nous connaissons beaucoup de situations stressantes, mais savez-vous de quel type de stress vous êtes atteint ?



  • Eagleston, J. R., Chesney, M. A., & Rosenman, R. H. (1988). Factores psicosociales de riesgo en las enfermedades coronarias: el patrón de comportamiento tipo A como ejemplo. Revista latinoamericana de psicología20(1), 81-89.
  • Fernández-Castro, J., Doval, E., EDO, S., & Santiago, M. (1994). Efectos del estrés docente sobre los hábitos de salud. Ansiedad y estrés, 127-133.