La mauvaise humeur : un virus hautement contagieux

· 17 avril 2015

Plusieurs études récentes ont démontré que la mauvaise humeur peut se transmettre comme s’il s’agissait d’une maladie contagieuse.

Une équipe dirigée par le docteur Nicholas Christakis, un sociologue de la faculté de médecine d’Harvard, a conduit des recherches sur un groupe de 5 124 personnes. Ils ont découvert qu’il est plus facile de transmettre une humeur à un groupe du même sexe.

En outre, leur étude a révélé qu’avoir un ami content augmente la probabilité de se sentir plus heureux. Encore plus surprenant, la bonne humeur transmise d’une personne à l’autre peut être transmise à une troisième personne, puis à une quatrième.

Nous allons prendre quatre personnes imaginaires pour démontrer cet effet. Si Aude est votre amie, et qu’elle a une attitude positive, il est 15 % plus probable que vous vous sentiez bien également. Maintenant, vous passez du temps avec Lucie, elle a à son tour 10 % plus de chances de se sentir heureuse. Ensuite Lucie va prendre un café avec Élodie, les chances pour que cette dernière se sente joyeuse augmentent de 6 %.

Cet exemple nous permet de voir concrètement que la bonne humeur est contagieuse, comme le décrivait le Dr. Christakis : « elle est semblable aux petites auréoles qui se forment dans l’eau après avoir jeté une pierre dans le lac ». 

Le médecin Alex Lickerman a écrit un article à ce sujet intitulé How To Manage Your Partner’s Bad Moods (Comment gérer la mauvaise humeur de votre conjoint). 

De plus, les étudiants en médecine apprennent à l’université que s’ils se sentent déprimés quand ils sont en consultation avec un patient, ils ont de grandes chances de le faire déprimer également.

Comment la mauvaise humeur se transmet-elle ?

La mauvaise humeur nous affecte à travers un processus qui se découpe en trois phases. Le professeur en psychologie de l’université de Monmouth, Gary W. Lewandowski Jr, a expliqué ce processus en trois étapes dans son article intitulé Is a bad mood contagious? (La mauvaise humeur est-elle contagieuse ?).

Premièrement, il se produit ce que l’on appelle « l’imitation inconsciente ». Au cours de cette phase, une personne copie les gestes de l’autre sans s’en rendre compte, comme par exemple bâiller, se gratter ou soupirer.

Ainsi, les personnes peuvent faire l’expérience d’une phase de rétro-alimentation. Par exemple, si vous voyez quelqu’un froncer les sourcils, vous froncerez probablement les sourcils sans même y penser.

Maintenant, vous vous sentez mal parce que vous froncez les sourcils (deuxième étape). Enfin, pendant la troisième étape, vous partagez les mêmes expériences que l’autre jusqu’à ce que vos émotions et vos conduites se synchronisent.

Certaines personnes sont particulièrement enclines à transmettre leurs humeurs. En effet, elles peuvent changer l’humeur de toutes les personnes au bureau, ou contaminer toute une réunion sociale.

Certains psychologues affirment que cela est dû au fait que ces personnes ont des visages très expressifs, et font des gestes qui attirent l’attention.

Que faire face à un « grognon contagieux » ?

Lorsque quelqu’un de comporte mal avec vous, cela vous met de mauvaise humeur ou gâche votre journée. En général, vous chercherez à raconter ce qui s’est passé à une tierce personne. Cependant, sans vous en rendre compte, vous êtes alors en train de faire passer cette chaîne de la mauvaise humeur.

Le psychologue Dr. Alan Godwin a suggéré qu’au lieu de réagir de la même façon lorsque quelqu’un nous parle mal, il est préférable de répondre par une phrase soigneusement choisie au préalable. 

Par exemple, peu importe ce que vous dit M. Grincheux, vous pouvez lui répondre : « Vous avez vu à quel point il fait beau aujourd’hui ? »

Le Dr. Godwin explique également que nous devons être préparés à ce que notre optimisme ne soit pas reflété, c’est pourquoi nous devons toujours avoir avec nous un « imperméable émotionnel ».

En d’autres termes, pour vous protéger de la mauvaise humeur des autres, vous devez fournir un effort conscient pour vous séparer psychologiquement du message négatif de la personne et vous rappeler que ce sont ses émotions, pas les vôtres.

En conclusion, n’oubliez jamais que votre humeur est contagieuse. Ainsi, si vous allez propager une vague d’humeur sur le monde, ne vaut-il pas mieux qu’il s’agisse d’une vague de bonne humeur?!

Image avec l’aimable autorisation de Rafael Edwards