La belle histoire de l’éléphant enchaîné

· 9 septembre 2018

L’histoire de l’éléphant enchaîné nous raconte qu’un enfant très joueur, curieux et amusant vivait dans un petit village. Ses parents avaient une ferme et il considérait tous les animaux comme ses amis. Les poules, les canards, les cochons et les vaches étaient ses compagnons de jeu. Il leur avait donné un nom et leur parlait comme s’ils pouvaient le comprendre.

Un jour, un gigantesque cirque vint s’installer à côté du village. L’enfant de l’histoire de l’éléphant enchaîné n’en avait encore jamais vu. Ses camarades ne parlaient que de cet événement. À la sortie de l’école, tous allaient regarder comment le chapiteau était dressé et comment les gens du cirques préparaient tout pour la première représentation.

L’enfant demanda à ses parents de l’emmener au cirque. Il mourait d’envie d’observer les jongleurs, les clowns et, bien sûr, les dompteurs. Il avait noté la présence d’animaux mystérieux et colossaux. Un tigre, un lion, un éléphant et plusieurs zèbres. Un véritable trésor pour le petit garçon.

« Lorsque l’attachement ne s’appuie plus que sur l’habitude et lorsque les buts qui donnaient un sens et une transcendance n’apparaissent plus, il est temps d’aller de l’avant ».

-Sergio Sinay-

Un soir de cirque

Les parents de l’enfant acceptèrent de l’emmener. Le petit était surexcité. Il en fut presque incapable de dormir car il savait qu’il allait enfin voir ce spectacle si attendu qui l’intriguait. Le dimanche matin, il se leva dès les premières lueurs de l’aube. Il se prépara à toute vitesse. Mais les heures ne passaient pas. Enfin, le moment tant espéré arriva.

l'histoire de l'éléphant enchaîné

Les parents achetèrent du pop-corn et des bonbons au petit. Il les savourait mais profitait encore plus du spectacle qui lui semblait surnaturel. Il adora les trapézistes et, bien sûr, les numéros avec les animaux. Le lion était tellement docile qu’il saluait le public. Les zèbres étaient si agiles qu’ils couraient en cercle sans perdre le rythme. Et l’éléphant était si sympathique qu’il se levait sur ses deux pattes arrière et s’amusait avec les clowns.

L’enfant fut tellement fasciné qu’il voulut, à la fin de la représentation, aller voir les artistes et les merveilleux animaux. Et c’est ce qu’il fit. Il se promena avec ses parents et vit que les fauves étaient dans des cages. L’éléphant, cependant, était dehors. Le petit garçon s’approcha de lui et vit qu’il était attaché à un piquet avec une énorme chaîne. L’animal ne bougeait pas. Il restait juste là, tranquillement.

L’intrigue de l’histoire de l’éléphant enchaîné

L’histoire de l’éléphant enchaîné raconte que l’enfant rentra chez lui, pensif. Il n’avait pas du tout aimé voir les animaux enfermés dans leurs cages. Cependant, c’était l’éléphant qui l’avait le plus marqué. Il était libre mais, en même temps, attaché. Même s’il s’agissait d’une grosse chaîne, il était évident que l’éléphant pouvait s’en défaire quand il le voulait. Après tout, c’était un animal gigantesque.

Le petit garçon demanda à ses parents pourquoi l’éléphant était attaché avec des chaînes. Ceux-ci lui répondirent « pour ne pas qu’il s’enfuie ». Pour ne pas qu’il s’enfuie? Il pouvait s’enfuir quand il le voulait! Une chaîne et un piquet n’étaient pas des obstacles pour lui. Alors, « pourquoi ne fuit-il pas? », demanda l’enfant. Ses parents haussèrent les épaules et ne répondirent rien.

L’enfant resta plongé dans ses pensées et, le jour suivant, posa la même question à sa professeur de sciences naturelles. Celle-ci lui offrit une réponse claire: « Il ne s’enfuit pas parce qu’il a été dressé ». Et elle lui expliqua ce qu’était le dressage.

Les raisons pour ne pas s’enfuir

Le petit garçon de l’histoire de l’éléphant enchaîné comprit alors que même si l’animal était grand, il avait aussi été petit à un moment de sa vie. Et c’est précisément lors de cette période de sa vie qu’on lui avait fixé une chaîne à la patte, une chaîne rattachée à un piquet. L’enfant imagina le bébé éléphant lutter pour se libérer de ce lien, sans y parvenir.

l'histoire de l'éléphant enchaîné

Il comprit que l’éléphant ne s’était pas rendu compte de deux choses: qu’il avait grandi et que c’était désormais un formidable animal. Dans son esprit, il ne gardait que le souvenir de cette lutte féroce contre une chaîne et un piquet qui ne cédaient pas. Désormais, il n’essayait même plus de s’en défaire alors qu’il pourrait facilement y parvenir. Le souvenir de cette impossibilité du passé était plus fort que la possibilité réelle du présent.

L’histoire de l’éléphant enchaîné ressemble beaucoup à celle d’un grand nombre de personnes qui restent fixées sur une mauvaise expérience du passé. Elles ne redonnent jamais une chance à ce qui a échoué car le souvenir d’un mal passé est plus fort que les possibilités réelles d’un présent qui pourrait tout changer.