Je continuerai à te voir... mais avec d'autres yeux, sous d'autres formes

24 avril, 2020
Nous sommes éphémères dans le temps mais éternels dans l'âme parce que nous ne sortons pas de la vie de ceux que nous aimons.

Même si tu n’es plus là, je continuerai à te voir, tu seras encore présent dans mes décisions. Je te sentirai dans mon rire et tu vivras dans ma manière d’être qui s’est forgée avec la tienne. Jamais un “Nous ne sommes rien” fut aussi injuste. Nous sommes éphémères dans le temps et éternels dans l’âme. D’une certaine manière, nous ne nous partons pas de la vie de ceux que nous aimons.

Affronter une perte est l’une des plus tâches les plus difficiles au cours de notre vie. Le vide émotionnel que le manque d’une personne laisse dans notre vie sera toujours présent. Néanmoins, la personne décédée ne disparaît jamais complètement mais demeurera et vivra sous d’autres formes dans notre existence.

Nous ne naissons pas pour dire adieu. On ne dit adieu que quand on oublie. Nous ne pouvons pas dire adieu à ceux à qui nous penserons tous les jours. Notre perception change quand nous vivons la mort d’un être cher. Bien qu’on ne puisse plus profiter de sa compagnie comme avant, nous savons qu’il demeure dans chaque personne qu’il a marquée avec son empreinte, y compris nous-même.

Je continuerai à te voir même si tu n'es plus là

Je continuerai à te voir

Nous pourrions penser que nous ne sommes pas des êtres humains dans un voyage spirituel, mais des êtres spirituels dans un voyage humain. La mort ne nous vole pas nos êtres chers. Au contraire, elle les conserve et les immortalise dans le souvenir. C’est en revanche la vie qui nous les souvent et définitivement. C’est pourquoi je continuerai à te voir.

Face à une perte, ce qui était établi change. Nous nous trouvons face à des situations nouvelles et avec différents points de vue. L’un des plus grands changements réside dans le fait d’accepter ce qui est parti, et, d’une certaine manière, ce qu’il nous reste. C’est souvent dans les cieux les plus sombres que nous voyons les étoiles les plus brillantes.

Il y a des souvenirs qui ne s’effaceront jamais et des personnes qu’on n’oubliera jamais

“Laisse-moi seulement être faible et pleurer aujourd’hui, demain je redeviendrai fort”. Cette phrase résume le vide que nous laisse le manque d’une personne qui nous a accompagné pendant une vie entière. La nostalgie nous rappelle souvent tristement qu’il y avait un moment où tout était parfait et nous n’avons pas su nous en rendre compte. Mais même dans cette tristesse, nous abritons également la joie que ce qui est passé, passera.

Les souvenirs que nous ne nions jamais et les personnes que nous n’oublions jamais sont les murailles avec lesquelles nous construisons notre forteresse. Cette forteresse est la base sur laquelle nous trouverons un nouveau chemin pour trouver la personne qui n’existe plus physiquement mais qui nous accompagnera toujours. C’est pourquoi je continuerai à te voir.

Je continuerai à te voir même si ta perte est une épreuve

Cette espérance n’est pas la même chose que l’optimisme. Ce n’est pas la conviction que quelque chose ira bien, mais plutôt la certitude que quelque chose a du sens, peu importe comment ça se passe. Et, dans le cas des êtres humains, nous savons déjà quel est le résultat final. Cela ne nous exempte pas d’avoir la certitude que tout a un sens.

Cela survient, surtout, dans le cas des vies qui ne resteront pas dans l’Histoire pour des réussites extraordinaires. Mais on s’en rappellera grâce à leur exemple de bonté, de compassion et d’humilité.