J’ai plus « eu besoin » que j’ai « aimé »

· 14 juillet 2016

Avez-vous eu besoin ou avez-vous aimé ? Parfois, nous découvrons que nous avons eu besoin de cette personne à laquelle nous assurions tant d’amour.

Avons-nous vécu, alors, dans le mensonge ? Avons-nous menti à l’autre personne, aussi bien qu’à nous-même ?

Aujourd’hui, nous allons apporter des réponses à ces questions et nous verrons où se trouve la limite entre le besoin et l’amour.

Ou.. peut-être que cette limite n’existe pas ? Le besoin et l’amour ont-il quelque chose à voir ?

Peut-être que ce n’était pas de l’amour, peut-être que c’était le besoin de ressentir quelque chose de différent, quelque chose qui marque la vie pendant un moment.

Amour ou besoin ?

L’amour est un sentiment qui n’a rien à voir avec des concepts aussi vieux jeu que la possession. Aujourd’hui, nous savons que l’amour est un sentiment si fort qu’il dépasse toute barrière existante.

Nous pouvons aimer une personne qui n’est pas forcément avec nous car, comme nous l’avons dit, l’amour ne signifie ni avoir ni posséder.

Mais quand nous cohabitons avec l’amour de notre vie, peut-être que nous découvrons que nous avons plus besoin de lui que nous l’aimons.

Pensez à cela : Pourquoi avez-vous besoin de votre conjoint ? Dans quels aspects de votre vie est-il indispensable?

Vous vous rendrez sûrement compte que vous avez besoin de lui pour la plupart des choses de votre vie.

Couple-sous-leau

 

Par exemple peut-être que vous avez besoin de votre conjoint pour qu’il s’occupe de vos enfants, qu’il fasse les courses, qu’il vienne vous chercher au travail, qu’il prépare le repas…

Sans s’en rendre compte, le besoin prend parfois un rôle bien plus important que l’amour.

L’amour n’est pas aveugle, ce qui est aveugle, c’est le besoin de se sentir aimé(e) et d’être avec quelqu’un qui nous tienne compagnie…

Et ce besoin aveugle nous pousse à construire des choses avec quelqu’un avec que nous ne devrions pas être.

C’est alors que vous devez vous demander si vous aimez toujours votre conjoint, car peut-être que le moment est arrivé où vous n’avez que besoin de lui.

Savez-vous ce qui arrivera quand vous n’aurez plus besoin de lui ? La relation commencera alors à se craqueler et se brisera.

J’ai eu besoin, mais j’ai aussi aimé

Derrière ce besoin, nous devons voir s’il existe des problèmes plus profonds, comme celui de la dépendance émotionnelle.

Il s’agit d’un problème qu’aujourd’hui peu de personnes voient, mais qui est présent et qui mine le couple et la personne en elle-même, petit à petit.

Nous ne pouvons pas maintenir une relation de couple saine si nous avons seulement besoin de cette personne.

Nous ne l’aimons pas ou nous croyons l’aimer. Nous devons apprendre à être seul et non pas en couple uniquement pour éviter ce vide que nous sentons lorsque nous ne sommes pas accompagné.

Couple

Imaginez que votre conjoint souhaite sortir avec ses amis, mais comme vous avez besoin de lui, vous vous énervez et vous lui signifiez que vous n’aimez pas ce choix.

Si vous y réfléchissez, vous êtes en train de mettre votre besoin avant lui. Vous êtes égoïste, vous ne pensez qu’à vous-même.

La meilleure manière d’être heureux avec quelqu’un, c’est d’apprendre à être heureux seul. Ainsi, la compagnie est une question de choix et non pas de besoin.

Mais, si vous n’avez aucun problème psychologique qui vous incite à rechercher un conjoint, vous pouvez passer à autre chose.

Dans toute relation, il y a une partie de besoin dont il faut être conscient, mais il ne faut jamais que ce besoin dépasse l’amour.

Au moment où le besoin dépasse l’amour, il est important de revoir les termes de la relation, et de voir où nous nous trompons…

Parfois, nous pensons qu’avoir besoin, c’est de l’amour alors que c’est faux.

L’amour dans toute son essence

L’amour est quelque chose de si difficile à définir qu’il est parfois terni par le besoin.

Un besoin qui est toujours égoïste, un besoin qui ne fait que considérer notre propre bien-être, et qui ne se concentre sur nous-même.

Nous ne sommes pas toujours conscient que l’amour, c’est la liberté. L’amour ne connaît pas les étiquettes, ni les barrières, l’amour est pur et vole de ses propres ailes.

Essayer de le réprimer, essayer de l’attraper dans ses griffes, c’est une grave erreur. Il est normal d’avoir besoin de son conjoint, mais peut-être que ce besoin n’a rien à voir avec l’amour.

Lâcher prise face à une situation ou à une personne, ce n’est pas l’ignorer, mais l’accepter sans vouloir la contrôler. Lâcher prise doit être un acte d’amour, pas de peur.

Demandez autant de fois que vous le pouvez : « ai-je eu besoin plutôt qu’ai-je aimé ? ». Si oui, il est important de faire un pas en arrière et de commencer à modifier certaines attitudes qui vous mènent à ce comportement.

Le besoin est une zone assez confortable et agréable, mais c’est un endroit plein d’égoïsme.

Femme-couronne-de-fleurs

Nous devons apprendre à équilibrer l’amour et le besoin pour être plus heureux dans nos relations, tout en pensant à l’autre.

Nous avons tous un jour aimé que l’on ait besoin de nous, mais nous préférons que l’on nous aime.