J’ai le blues, que faire ?

14 avril 2018 dans Emotions 0 Partagés

Nous nous sentons tous mal de temps à autres. Il existe des moments, des jours, des semaines ou même des mois où nos forces semblent disparaître et nos illusions s’éteindre. Des moments où une seule phrase n’a de place dans nos esprits : « J’ai le blues ». Il semble que nous ayons perdu notre chemin et qu’une vague de réticence très désagréable se soit emparée de nous.

Il est normal de se sentir mal de temps en temps. La vie est une aventure continue de bons jours, de mauvais jours et bien évidemment, de jours normaux. Mais que pouvons-nous faire pour résoudre cela ? Comment faire disparaître cette sensation ? Savoir comment gérer les moments de tristesse nous apportera cette lumière dont nous avons tellement besoin dans nos journées nuageuses. Voyons ci-dessous quelles stratégies mettre en place pour lutter contre cette tristesse quotidienne.

J’ai le blues : quelles sont les meilleures stratégies ?

Il existe d’innombrables livres, articles et magazines qui offrent la dernière et la meilleure technique pour se sentir heureux en permanence et éradiquer pour toujours les mauvais moments. Cependant, la plupart d’entre eux ne sont pas réalistes ou ne fonctionnent généralement qu’à court terme.

C’est pourquoi, dans cet article, nous ne parlerons pas tellement de techniques mais plutôt des stratégies pour gérer le mal-être qui nous envahit parfois. Il ne s’agit bien évidement pas de remèdes miraculeux, ces stratégies supposent des efforts, de la patience et une sensibilité émotionnelle pour les mettre en oeuvre, mais nous remarqueront indéniablement leurs bénéfices, notamment à long terme. Ces stratégies sont les suivantes :

  • Accepter ce qui nous arrive
  • Prendre soin du corps
  • S’entourer de personnes que nous apprécions
  • Travailler sur nos objectifs

femme pensive

1- Accepter ce qui nous arrive

Lorsque nous pensons « j’ai le blues », la première réaction que nous avons est d’essayer de nier, de sorte que nous nous distrayons et luttons contre cette sensation désagréable. Après tout, personne ne veut se sentir triste, pourquoi devrions-nous accepter que quelque chose comme cela se produise ?

Le problème avec cette stratégie est que, dans le monde des émotions, tout ce à quoi nous résistons tend à devenir plus fort. Par conséquent, en général, lorsque nous nous mettons en colère contre nous-mêmes du fait de nous sentir mal, nous ne faisons finalement qu’ajouter davantage de poids à nos souffrances.

La réalité est que les émotions essaient de nous transmettre un message. Elles ne sont rien de plus que des réactions chimiques dans notre cerveau, lesquelles nous avertissent lorsque quelque chose est bon ou non. Par conséquent, nous concentrer uniquement sur les émotions désagréables qui résultent de ce blues, et non sur sa cause, ne fera qu’accroître notre mal-être à long terme.

Dès lors, la meilleure stratégie lorsque nous nous sentons mal est d’accepter ce qui nous arrive et d’essayer de découvrir pourquoi nous ressentons ces émotions et à quoi elles nous servent. Pour y parvenir, l’un des meilleurs moyens est de pratiquer des exercices de relaxation et de méditation.

2- Prendre soin du corps

Nous recherchons souvent la cause dans des circonstances extérieures ou dans nos pensées lorsque nous nous sentons de mauvaise humeur. Cependant, l’origine de notre blues est parfois davantage lié avec la chimie de notre corps qu’avec ce qui nous arrive.

Par conséquent, pour nous sentir bien à long terme il est essentiel de prendre soin de notre alimentation, de faire de l’exercice et bien se reposer. Bien qu’à première vue il puisse sembler que ces trois facteurs n’aient pas d’influence sur nos moments de blues, la réalité est qu’ils en ont beaucoup plus que nous ne pourrions le croire.

femme qui fait du sport

3- S’entourer de personnes que nous apprécions

Selon un grand nombre d’études scientifiques, l’amélioration de nos relations sociales a un impact direct sur notre bonheur. Il s’agit de l’un des domaines les plus importants de la vie. Des relations de couples aux simples amitiés, pouvoir compter sur d’autres personnes en qui nous avons confiance et qui nous font nous sentir soutenus est essentiel pour se sentir bien.

L’une des stratégies les plus utiles pour nos moments de tristesse consiste à sortir pour socialiser avec d’autres personnes. Bien qu’il soit probable que, dans de telles circonstances, nous n’en ayons pas envie, dès que nous retirons ce manteau de solitude qui nous enveloppe et entrerons en contact avec quelqu’un que nous apprécions, notre humeur s’améliorera considérablement.

Par ailleurs, si nous nous considérons comme timides, l’amélioration de nos compétences sociales peut servir de catalyseur pour nous sentir mieux dans notre peau. Ainsi, une fois que nous aurons confiance dans notre capacité à rencontrer de nouvelles personnes et à établir des liens avec elles, nous constaterons que nos moments de blues sont restés derrière nous.

4- Travailler sur nos objectifs

La dernière stratégie consiste à nous concentrer sur nos objectifs, autrement dit à ne pas laisser de côté nos projets et objectifs personnels. En effet, il se peut que ce mal-être nous ait fait nous déconnecter de nous-mêmes et nous devons renforcer les liens avec nous-même.

homme allant de l'avant

N’oublions pas que nous prioriser est important pour notre bien-être. Si nous nous abandonnons et laissons en l’arrière-plan tout ce que nous voulons faire, il est normal qu’un jour ou l’autre nous nous réveillons avec des sentiments de frustration et d’échec.

Comme nous pouvons le constater, il est possible d’atténuer cette sensation désagréable qui nous envahit parfois. Nous devons simplement en être conscients et penser à ce que nous pouvons faire pour la résoudre.


A découvrir aussi