Hygiène mentale : 5 habitudes pour une qualité de vie authentique

15 avril 2018 dans Habitudes saines 211 Partagés
Hygiène mentale

Et si nous apprenions à prendre soin de notre esprit comme nous le faisons de notre corps ? L’hygiène mentale est une stratégie de vie permettant d’être en harmonie avec notre environnement. Cela implique d’exercer le muscle de l’estime de soi, de surmonter la résistance de l’apathie, de mieux équilibrer nos émotions et d’apprendre à mettre des filtres appropriés dans notre environnement social.

Nous sommes conscients qu’à l’heure actuelle les approches destinées à “prendre soin” de notre esprit sont devenues de plus en plus populaires. Nous parlons évidemment de stratégies telles que le Mindfulness ou même le Wellness. Chacune, depuis leurs propres origines et disciplines, tendent vers un même objectif : conférer un meilleur équilibre entre l’esprit et le corps pour assurer non seulement notre bien-être, mais aussi un plus grand sentiment de contrôle sur notre propre vie.

“Sans le bien-être, la vie n’est pas la vie ; c’est juste un état de langueur et de souffrance.”
-Francois Rabelais-

Par conséquent, que nous ayons déjà essayé ou non l’une ou l’autre de ces pratiques, il convient de prendre en compte quelques aspects simples. Le bien-être psychologique répond avant tout à une série d’habitudes et de stratégies que chaque individu doit apprendre à développer en fonction de ses propres caractéristiques. Cela nécessite avant tout de la volonté, de la créativité et de la constance.

Par conséquent, l’hygiène mentale devient une tâche très particulière où nous devons apprendre à ventiler, à aseptiser et à oxygéner nos propres scénarios mentaux. Par ailleurs, et ceci est tout aussi important, nous ne devons pas oublier que nous faisons partie d’une scène physique et sociale et que nos contextes affectent également notre équilibre.

De sorte que toute l’hygiène mentale nécessite une approche holistique, implique de savoir hiérarchiser, se concentrer, filtrer tout stimulus qui nous parviennent afin de vivre avec une plus grande harmonie. Voyons ci-après quelques stratégies.

image sombre d'une personne

1. Hygiène mentale : apprendre à reconnaître l’étincelle avant que n’apparaisse la flamme

Une grande partie de notre expérience émotionnelle provient “d’étincelles”, de petites poussées de sensations négatives qui submergent notre cerveau. Ces petites décharges proviennent des déséquilibres avec notre environnement. Un commentaire que nous n’aimons pas, mais que nous passons sous silence ; une proposition avec laquelle nous ne sommes pas d’accord, mais que nous effectuons ; une situation que nous devons résoudre, mais que nous remettons à plus tard…

De petites étincelles accumulées, l’une après l’autre, finissent par générer une flamme. Notre esprit se trouve à court de ressources et nous finissons par “brûler”, épuisés à tous points de vue. Ainsi, une première stratégie dans laquelle nous devrions investir du temps et des efforts consiste à reconnaître ces déclencheurs. Ces stimuli qui nous dérangent et que nous devons gérer le plus tôt possible.

Ne remettez pas à demain l’inquiétude qui vous dérange aujourd’hui.

2. Des priorités claires, de meilleures décisions

Tout bon athlète connaît son corps, sait où sont ses limites et s’entraîne tous les jours pour se maintenir et améliorer ses performances. Une telle performance ne se produit pas par hasard mais répond à une planification adéquate où les priorités et les objectifs quotidiens sont clairs.

Lorsque nous prenons soin de notre cerveau et notre santé mentale, il convient également de posséder notre propre plan, nos priorités quotidiennes. Personne ne devrait donc quitter son domicile sans avoir revêtu un but, s’être chaussé d’objectifs, avoir  pris son petit déjeuner avec motivationC’est ainsi que nous transitons sur nos chemins complexes avec davantage d’aplomb afin de décider ce qui nous profite et ce qui nous porte préjudice, ce que nous devrions laisser de côté afin de garantir notre bien-être.

3. Relations fondées sur la réciprocité

Un pilier essentiel pour prendre soin et promouvoir notre hygiène mentale est de veiller à l’équilibre de nos relations. Tout lien déséquilibré suppose un coût émotionnel élevé. Cela implique d’investir du temps, des illusions, des efforts et de l’affect dans des personnes qui ne nous renvoient pas la même énergie, la même réciprocité.

amour propre

Il est clair que toutes nos relations ne seront pas symétriques en termes de don et d’obtention. Un exemple très clair de ceci se matérialise dans la relation entre les parents et les enfants. Il est toutefois nécessaire que nos liens les plus importants (couple, famille, amis) reposent sur un équilibre, et dans certains cas sur une symétrie.

4. Apprendre à tolérer l’adversité

Celui qui résiste à l’adversité, à l’échec, à la perte ou à l’erreur reste bloqué dans le découragement, dans la colère, dans le mal-être. Une bonne hygiène mentale suppose en revanche une capacité de croissance et d’expansion. Une telle chose ne se produit que lorsque nous sommes capables de surmonter nos résistances, d’apprendre à être tolérant face à l’adversité, face à la complexité de la vie, face à ses versants les plus délicats.

Nous devons par conséquent assumer le clair-obscur de notre réalité. Parce que toute hygiène naît de la capacité de savoir guérir. Et pour guérir, il est d’abord nécessaire d’accepter l’existence d’une blessure sans la nier, sans tourner la tête ni se mettre en colère contre elle au quotidien.

5. Un esprit en équilibre, un esprit concentré

Clifford Saron est neuroscientifique au Mind and Brain Center de l’Université de Californie. Ses intéressants travaux tendent à démontrer de quelle manière l’entrainement de notre attention inverse nos émotions. Un esprit concentré et équilibré se traduit par du bien-être et un cerveau plus sain.

Comme il nous l’explique, la plupart d’entre nous ne sommes pas conscients de la grande plasticité de nos circuits neurologiques. Si nous apprenons à nous concentrer chaque jour sur le présent, sur ce qui se passe autour de nous (et pas autant sur le passé ou sur ce futur qui n’existe pas encore) nous percevrons davantage de possibilités, nous nous sentirons plus optimistes et moins anxieux.

relaxation

Nous savons qu’il peut être utile d’apprendre à méditer pour entraîner notre attention. Cependant, il existe un autre aspect que nous ne pouvons pas ignorer. Un esprit plus concentré a également besoin d’un corps plus détendu. Ne négligeons donc pas les éléments de base tels qu’une bonne nuit de sommeil, faire une sieste de 15 ou 20 minutes, marcher, s’étirer afin de soulager les tensions musculaires, maintenir d’une alimentation équilibrée…

En résumé, l’hygiène mentale est une stratégie de vie fabuleuse qui se compose de diverses activités. Il s’agit de dynamiques et d’habitudes quotidiennes visant à garantir notre bien-être physique et psychologique. Appliquons celles qui correspondent le mieux à nos besoins et commençons dès à présent à investir en nous.


A découvrir aussi