Homesickness : le mal du pays

2 septembre 2018 dans Emotions 0 Partagés
mal du pays

Le homesickness ou mal du pays représente un état émotionnel qui peut affecter le sommeil, l’appétit, la concentration et la santé en général. Il a lieu quand vous êtes loin de votre famille ou de n’importe quel environnement dans lequel vous vous sentez à l’aise et dont vous vous êtes séparé.

En réalité, le mal du pays est une forme de tristesse ou, dans certains cas, de dépression, qui surgit quand vous êtes à un nouvel endroit. Il s’agit d’un état d’âme naturel qui naît lorsque vous devez faire face à de nouvelles situations et à une grande nostalgie. Votre routine et vos proches vous manquent, tout simplement.

Le mal du pays peut toutefois être positif. C’est ce que confirme une étude réalisée par l’Université de Southampton: « la nostalgie englobe des sentiments positifs, augmente l’estime de soi, contribue à développer les relations sociales et soulage l’angoisse existentielle ». Cependant, la sensation peut être très désagréable si nous ne savons pas la gérer. Nous allons donc vous dire tout ce que vous devez savoir sur les symptômes et sur la façon dont vous pouvez combattre ce mal du pays.

voyageuse ayant le mal du pays

Homesickness ou mal du pays

Même si tout le monde est susceptible de vivre des épisodes de nostalgie à n’importe quel âge, les plus jeunes sont normalement plus vulnérables face à ce syndrome. Voici pourquoi:

  • Les enfants et les adolescents ne sont généralement pas si indépendants sur le plan émotionnel.
  • Les jeunes n’ont pas eu beaucoup d’expérience dans de nouvelles situations.

Malgré tout, des personnes de tout âge peuvent souffrir du homesickness. Mais quels sont ses symptômes ?

Symptômes du homesickness

Le syndrome du mal du pays peut affecter une personne sur le plan cognitif, comportemental, émotionnel et physique. Nous allons maintenant voir les symptômes qui apparaissent dans ces quatre catégories :

1. Niveau cognitif

  • Pensées continuelles pour le pays d’origine
  • Pensées négatives et inadéquates
  • Idéalisation du foyer

2. Niveau comportemental

  • Perte de concentration
  • Épisodes de pleurs fréquents
  • Difficultés au moment de manger et de dormir
  • Retrait de la vie sociale
  • Incapacité à entrer dans une routine qui nous plaît

3. Niveau émotionnel

  • Tristesse
  • Solitude
  • Changements d’humeur
  • Colère
  • Anxiété
  • Manque d’énergie et de motivation

4. Niveau physique

  • Maux de tête
  • Nausées
  • Tension musculaire

Cinq façons d’affronter le mal du pays

Comme vous pouvez le voir, les symptômes du mal du pays peut devenir particulièrement gênants. Nous allons donc vous livrer cinq conseils pour les affronter.

1. Sortez et explorez les environs

Plus vous vous familiariserez avec votre nouvel environnement, moins vous aurez du mal à vous adapter. Nous vous recommandons donc de participer à des activités qui ont lieu à ce nouvel endroit. Si vous commencez à vous sentir chez vous, la nostalgie disparaîtra !

femme ayant le mal du pays

2. Gardez le contact avec vos proches

Il existe actuellement un éventail très large de possibilités de contact pour maintenir une bonne communication et parler régulièrement à vos amis et à votre famille. Même si vous êtes à l’étranger, ces technologies vous permettent de les appeler, de leur envoyer des messages ou de les voir grâces aux appels vidéos.

Dès que vous vous sentez seul, vous pouvez leur parler. Grâce à un appel, vous verrez que toutes les mauvaises sensations disparaissent rapidement !

3. Suivez vos passions

Vivre dans un autre pays ne signifie pas devoir oublier ses passions. Par exemple, si vous aimez faire du vélo ou courir et si le climat le permet, continuez à réaliser ce type d’activités même si, au début, vous n’avez personne pour vous accompagner.

Pratiquer vos passions peut être une bonne façon de connaître de nouvelles personnes. Grâce à Internet, il existe des milliers de moyens pour faire connaissance avec des gens qui s’intéressent aux même choses que vous.

4. Limitez les réseaux sociaux

Si vous vous levez tous les jours en vous connectant directement à vos réseaux sociaux et en regardant ce que vos proches publient, vous ressentirez certainement de la nostalgie.

Il est donc positif de prendre vos distances avec les réseaux sociaux et les publications de vos amis ou de votre famille. Pour apprécier pleinement votre nouveau lieu de vie, vous avez besoin de vous déconnecter de votre vie antérieure (ou, du moins, en partie).

5. Ayez une attitude positive

Bien sûr, la sensation de nostalgie implique de nombreux sentiments négatifs. Mais ne laissez pas la tristesse et le mal-être contrôler votre esprit. Dites-vous bien qu’il s’agit d’une phase temporaire et que les choses s’amélioreront au fur et à mesure que vous vous habituerez à ce nouvel environnement.

Penser de manière positive est une des clés pour y arrive. En faisant cela, vous vous ferez plus facilement de nouveaux amis et vous serez plus proactif. Les états d’âme positifs vous poussent à sortir et à chercher le contact avec d’autres personnes.

Enfin, gardez bien une chose à l’esprit: si vous avez changé de style de vie et êtes sorti de votre zone de confortil est normal d’avoir besoin d’un peu de temps pour s’y habituer. Vous arriverez à franchir ce cap !

A découvrir aussi