Femme et Lune : un lien qui nous aide à comprendre le cycle féminin

6 juillet 2017 dans Psychologie 332 Partagés

Le corps de la femme et le cycle féminin sont connectés à la Lune et la Terre. La femme, à travers son cycle menstruel, transite à travers les différentes énergies lunaires (lune croissante, pleine lune, lune décroissante et lune obscure). Celles-ci se connectent à leur tour aux différentes saisons (printemps, été, automne et hiver).

Dans le passé, au niveau de la culture et des coutumes, on reliait la femme à la natureDes rituels étaient réalisés et des histoires étaient racontées pour expliquer cette relation. Ainsi, dès leur plus jeune âge, les petites filles avaient une conception différente de leur corps et de leurs menstruations. Elles les considéraient comme “sacrées” et non pas comme quelque chose de sale ou de dérangeant qu’il fallait cacher.

Actuellement, dans les pays occidentaux, les femmes ne prêtent pas attention aux changements émotionnels et énergétiques qu’elles vivent pendant leur cycle. Très souvent, elles essayent de vivre comme si elles n’étaient pas affectées par les différentes phases et cela suppose une perte de bien-être et de potentialités.

La Lune et son influence

Les phases de la Lune coïncident avec les phases du cycle menstruel. Les états d’âme et hormonaux sont également sous l’influence de la Lune. De même que la Lune met environ 28 jours à faire un tour complet de la Terre, le cycle menstruel chez la femme dure environ 28 jours. Ainsi, nos cycles se connectent aux quatre phases lunaires : nouvelle lune, premier quartier, pleine lune et dernier quartier.

Autrefois, le rythme naturel de toute femme était d’avoir ses règles au moment de la nouvelle lune et d’ovuler au moment de la pleine lune. Nous savons cela grâce à nos ancêtres qui n’avaient qu’un moyen pour mesurer le temps : l’observation des phases lunaires.

Aujourd’hui, avec autant d’éclairages artificiels, l’usage constant des ordinateurs, les lumières allumées toute la nuit dans les rues… il est presque impossible de vivre avec une lumière naturelle. La lumière artificielle affecte le rythme naturel de la femme et fait que la sensibilité et le rythme biologique se mélangent, que les cycles soient irréguliers et qu’on ait ses règles au moment de la pleine lune ou d’une autre lune qui ne correspond pas à la nouvelle.


“La Lune et la Femme sont similaires. Elles sont toutes deux féminines, cycliques et créatrices de vie.”


Les quatre phases du cycle, les lunes et les saisons

  • Menstruation. Nouvelle Lune. Hiver.

Il s’agit de la phase réflexive, la phase obscure par excellence : celle du silence, de l’introspection, de la solitude et de “l’observation de soi”. La femme veut rester tranquille et toute interaction avec le monde extérieur peut être dérangeante. Son corps est beaucoup plus sensible : elle peut donc se connecter à lui et aux message qu’il lui transmet d’une manière spéciale. Au cours de cette phase, la femme peut davantage se fier à son instinct et son intuition.

C’est un moment propice pour garder le silence, rester dans un environnement calme et méditer. Il s’agit du moment où le corps féminin recycle naturellement de l’énergie. Cela signifie qu’il cherche à se reposer pour reprendre des forces et commencer la phase de lune croissante avec une toute nouvelle vitalité.

  • Pré-ovulation. Lune croissante. Printemps.

La semaine qui suit les règles coïncide avec le printemps, le renouveau et une augmentation de l’énergie physique. C’est une phase de transition entre la menstruation (obscurité, hiver) et l’ovulation (lumière, été). Ces jours sont propices à l’élaboration de projets, qui se matérialiseront au cours de la phase suivante (ovulation).

Au cours de cette phase, on voit se développer une très haute capacité d’analyse, de concentration et de planification. La force mentale domine et les pensées sont plus claires. Les émotions sont plus stables et l’énergie vitale est à son niveau maximal. Lorsque la Lune est croissante, la femme a besoin de moins se reposer et est plus sûre d’elle-même. Elle a envie d’avoir une vie sociale, de sortir s’amuser.


“La pré-ovulation est le meilleur moment de notre cycle pour commencer de nouveaux projets, pour agir, travailler et atteindre des objectifs.”

-Miranda Gray-


  • L’ovulation. Pleine Lune. Été.

L’ovulation est la phase expressive, sociable, empathique et rayonnante. La femme s’ouvre plus facilement à ce qu’elle aime. Il s’agit du moment où elle est extrêmement fertile et cette phase est donc une phase pleine d’énergie et de vitalité. Cette phase est par ailleurs fertile sous tous les aspects : pour donner vie à des projets professionnels, personnels, familiaux…

Ces quelques jours dévoilent une confiance et une auto-estime puissantes. Les pulsions sexuelles sont également plus fortes.


“Au cours de l’ovulation, notre sensation de bien-être personnel est directement liée à l’expression de nos sentiments d’amour, d’estime, de gratitude et de tendresse.”

-Miranda Gray-


  • Pré-menstruation. Lune décroissante. Automne.

Au cours de cette phase, l’énergie physique commence à décliner. Le besoin de nettoyer et de jeter tout ce qui est superflu apparaît. Comme les arbres avec leurs feuilles en automne. Beaucoup de femmes connaissent le fameux syndrome prémenstruel durant ces quelques journées.

On note une tendance à se “replier sur soi”. La capacité de concentration et la mémoire diminuent. Il s’agit d’un moment idéal pour explorer nos désirs, nos besoins, nos peurs… Cette phase est parfaite pour se guérir et pour avancer dans le processus de croissance personnelleLe désir sexuel peut aussi être plus intense.

Que se passe-t-il au moment de la ménopause ?

Même s’il n’y a pas de menstruations, les cycles existent toujours et continuent d’exercer leur influence. La réalité change car il s’agit d’une autre étape mais, au niveau hormonal, le cycle féminin est le même.

La femme qui arrive au stade de la ménopause n’est plus sujette au cycle reproductif, elle l’a transcendé. Elle a encore plus d’énergie car elle ne saigne plus. Toute cette énergie qui se rénovait mois après mois en coulant à l’extérieur suit maintenant un circuit interne qui continue de nourrir le rythme féminin naturel.

À quoi nous sert cette connaissance ?

Cette connaissance et compréhension de la nature cyclique féminine permet aux femmes de tous les âges d’explorer leur féminité, leur bonheur et leur connaissance personnelle. Ainsi, une partie du processus de développement personnel de toute femme devrait être dirigé vers la connexion avec le cycle menstruel, ses phases, ses énergies et ses potentialités. En ce sens, le principal outil pour y parvenir est de savoir de quelle manière le cycle menstruel les affecte.

Quand la femme prend conscience de ses cycles et apprend à les connaître, elle peut gérer son activité et sa vie en harmonie avec ses propres processus naturels.

A découvrir aussi