Faire de l’exercice à l’air libre aide à guérir un cœur brisé

12, août 2017 dans Emotions 403 Partagés

La douleur brûlante d’une rupture est l’une des plus grandes souffrances dont nous pouvons faire l’expérience. Sentir que nous avons le cœur brisé dans un puits sans fond éteint nos forces et nous empêche de voir au-delà.

Une excellente façon de récupérer du vide provoqué par une rupture sentimentale et d’aider notre cœur à guérir est de faire de l’exercice, tout particulièrement à l’air libre. La raison est que cela nous permet de libérer toute la tension accumulée dans le corps et de bombarder notre cerveau d’endorphinesles neurotransmetteurs qui se chargent de nous faire nous sentir bien et de diminuer les sensations douloureuses, aussi bien physiques qu’émotionnelles. Voyons tout cela plus en détails.

La connexion esprit-corps

Lorsque nous vivons une rupture sentimentale, la douleur émotionnelle nous envahit, provoquant à son tour des réactions physiques dans notre corps. En fait, diverses études affirment que l’aire du cerveau qui s’active quand nous sommes blessé-e-s physiquement est la même que quand nous faisons face à une rupture ou à la perte de quelqu’un que nous aimons.

Ainsi, toutes les sensations et émotions de notre esprit se répercutent sur notre corps et, de la même façon, le stress et la fatigue physique affectent notre esprit.

Le corps et l’esprit sont connectés, ils travaillent ensemble et s’affectent l’un l’autre, même si nous ne voulons pas l’accepter. Ainsi, l’efficacité de l’exercice physique pour guérir un cœur brisé dérive de cette profonde connexion. Par conséquent, quand nous prenons soin de notre esprit, nous prenons soin de notre corps et, vice-versa, quand nous faisons attention à notre corps, nous faisons aussi attention à notre esprit.

Cependant, faire de l’exercice à l’air libre est beaucoup plus recommandable que n’importe quelle autre activité lorsqu’il s’agit d’un cœur brisé. Le simple fait de se promener dans la nature entraîne une série de bénéfices additionnels que l’on ne peut retrouver d’une autre manière.


L’exercice à l’air libre offre une grande opportunité pour guérir la douleur émotionnelle. Il aide à réduire les sentiments de colère et de tristesse qui accompagnent un cœur brisé.


L’exercice à l’air libre atténue la colère et nous redonne de l’espoir

Comme nous l’avons dit, l’exercice nous aide au moment de recoudre les morceaux d’un cœur brisé par une rupture, et surtout si nous l’effectuons à l’air libre, en pleine nature. Il nous apporte de grandes leçons.

Quand nous faisons face à l’effort que suppose une course, une marche ou n’importe quel autre exercice dans un milieu naturel, nous récupérons immédiatement la conscience de notre véritable place dans le monde. Nous sommes insignifiant-e-s et puissant-e-s à la fois, nous sommes de la pure énergie vitale.

Chaque obstacle, chaque pierre, chaque saut que nous passons, chaque objectif que nous atteignons et chaque défi que nous réussissons sont une conquête qui soulage notre colère, grâce à la ségrégation d’endorphines qui, peu à peu, la mettent de côté et laissent place à l’espoir. De cette façon, nous nous rénovons et pansons nos blessures. Avec le temps, nous récupérons la conscience de notre être et, en définitive, de notre essence.

L’exercice nous montre que la constance et l’effort en valent la peine, afin de nous reconstruire et d’aller mieux.


Dans la nature, nous pouvons trouver beaucoup de réponses. Des réponses qui nous rapprocheront de nouvelles possibilités, qui transformeront l’énergie négative de la colère en énergie positive pour aller de l’avant.


La nature nous aide à élargir nos perspectives

Faire de l’exercice à l’air libre ne fera pas seulement diminuer notre colère : cela nous aidera aussi à élargir nos perspectives de vie et à résoudre nos problèmes et difficultés. Nous retrouver avec la nature et faire une pause pour observer sa beauté nous calme et nous fait comprendre beaucoup plus de choses.

Grâce à l’observation des scènes les plus simples et quotidiennes, des éléments les plus communs et de l’harmonie qui s’en détache malgré son immensité, nous pouvons en arriver à voir des choses que nous n’avions peut-être jamais envisagées.

Dans la nature, tout ce qui fait appel à nos cinq sens peut nous mener à un état méditatif à travers lequel nous réussirons à dégager notre esprit, réduire notre anxiété et, comme nous l’avons vu, calmer notre colère. Faire de l’exercice dans la nature peut devenir notre havre de paix. Sa simplicité, sa magnanimité, sa transcendance, son caractère « éphémère », ses cycles… Tout cela nous aide à élargir notre compréhension des choses et à faire la différence entre ce qui est important ou seulement accessoire.


« L’espoir renaît à partir de rêves brisés, comme le fait un phénix à partir de ses cendres ».

-S.A. Sachs-


La nature aide à pardonner

Enfin, et il s’agit d’un point important, faire de l’exercice en pleine nature nous prédispose à guérir la rancœur provenant de tout ce que nous avons vécu. L’état de bien-être que procure l’exercice, aux côtés du merveilleux pouvoir de tranquillité que nous transmet la nature, nous aide à retrouver de l’espoir et, en même temps, à trouver la capacité de pardonner. Car le pardon requiert d’espérer et de croire qu’il existe un meilleur endroit, loin du vide douloureux dans lequel la rupture nous a jeté-e-s.

Ainsi, faire de l’exercice à l’air libre dégage notre esprit, soulage la douleur émotionnelle et nous redonne des forces pour pouvoir continuer à aller de l’avant. Car même si notre cœur est brisé, nous pouvons toujours chercher le meilleur moyen de le recoudre ; l’exercice et la nature sont l’une des meilleures combinaisons pour y parvenir.

A découvrir aussi