Faire de la place pour la nouveauté (3 niveaux)

12 décembre 2017 dans Psychologie 0 Partagés
nouveauté

Nous parvenons tous au stade où nous souhaitons réaliser des changements qui nous ramèneront sur le chemin de la croissance, car nous sentons que nous stagnons ou que nous progressons de manière très lente. Nous regardons autour de nous et nous ressemblons à des tortues. Face à ce sentiment, il est habituel que nous accumulions des activités, des choses ou des personnes nouvelles sans pour autant leur avoir préalablement libéré un espace où se loger.

Face à ce changement, il est important que, avant de l’initier, nous nous débarrassions de tout ce que nous ne voulons pas et générions suffisamment d’espace pour que la nouveauté puisse s’installer et nous apporter tout ce que nous recherchons. La vérité est que, sans espace, tout élément que nous prévoyons d’incorporer finira par se dissoudre au fond de notre tiroir temporaire.

L’importance des trois espaces

La vie est un flux constant de situations, de relations…tout va et vient. Tout arrive et tout passe. Mais, si nous voulons gagner en prospérité (ou au moins avoir le sentiment que nous le faisons), nous devons générer un nouvel espace dans notre cœur, dans notre esprit et également sur le plan physique, bien sûr.

femme dans un champ

Nettoyons et guérissons toutes ces blessures qui nous paralysent et nous empêchent d’avancer. Si nous retenons ce qui doit d’être évacué, nous empêchons qu’arrive ce que nous désirons, étouffant notre croissance personnelle. Apprendre à laisser aller tout ce qui nous amène à souffrir ou, simplement, ce qui ne nous apporte rien est la première étape.

Laissons de côté ce qui est vieux car aucun seau rempli de boue ne paraîtra plus propre en y ajoutant de l’eau. Par exemple, combien d’entre nous ne sont pas à l’aise dans leur travail mais n’osent pas chercher une alternative à cause de la peur, du faux confort ou du manque de confiance en nous-mêmes ? Si nous ne laissons pas de côté ce qui ne nous sert plus ou nous ennuie, comment les choses positives pourraient-elles arriver dans notre vie ?

L’espace physique

Faisons le nettoyage en profondeur de notre maison, de sorte que nous réaliserons qui nous sommes et comment nous réagissons au choix de mettre à l’écart, même s’il s’agit juste se débarrasser d’un petit objet. Les placards, les tiroirs et les greniers sont généralement remplis de nombreux “au cas où”, alors qu’en réalité nous choisissons rarement d’utiliser ce type de ressources, même si l’occasion se présente. Nous débarrasser et abandonner tous ces objets inutiles est un acte complètement libérateur.

Nous pouvons donner ou vendre ce qui ne nous est plus utile. Ce qui ne nous sert pas peut servir à de nombreuses autres personnes. Dans le cas où nous ne savons pas à qui donner un objet ou un vêtement, il existe sûrement dans notre ville des centres et des agences qui se consacrent à trouver les bons destinataires.

L’espace mental

Après avoir nettoyé l’espace dans lequel nous vivons et nous être détaché de toutes ces choses matérielles que nous n’utilisons pas et que nous n’utiliserons plus, passons à la deuxième étape : nettoyer notre esprit. Dans cette “boîte” vivent de nombreuses pensées et croyances au sujet de notre passé,  lesquelles génèrent un bruit gênant qui nous empêche de concentrer notre attention sur l’avenir.

Seule une nouvelle attitude, plus lucide et affectueuse avec nous-même peut nous aider à identifier ce qui ne nous convient plus. Rappelons-nous que lorsque nous concentrons notre attention sur des pensées inutiles, il n’existe guère de place pour changer ces pensées par d’autres.

Des pensées qui régissent notre vie parce que, sans y prétendre, nous leur avons accordé tout le pouvoir. C’est pourquoi le renouvellement exige que nous vidions notre esprit de toutes ces déchets et que nous nous détachions de toutes les pensées et croyances qui agissent comme un fardeau. 

C’est ainsi que nous pouvons réaliser un changement dans notre système de croyance et, par extension, un changement dans notre façon d’être et de regarder. Autrement dit, nous pouvons nous offrir une opportunité : celle de construire une version améliorée de nous-mêmes. Reconnaissant nos peurs, afin d’être courageux ; observant nos peurs, pour trouver la meilleure stratégie qui leur ôte tout pouvoir.

main et oiseaux

L’espace émotionnel

Il est probable que nous ayons vécu des expériences ayant laissé en nous la marque de l’insécurité, de la peur, de la tristesse, de la culpabilité… Le fait que ces expériences restent présentes en nous signifie que nous n’avons pas atteint la maturité émotionnelle. Nous sommes resté ancré dans cette émotion/ce sentiment, et notre esprit et notre corps le vivent et le revivent en permanence, devenant inconscients, et échappant par la même à notre contrôle.

Notre but est d’apprendre et d’acquérir de la sagesse, mais si nous restons coincé dans cette émotion, nous serons confronté à un énorme obstacle à surmonter afin de transformer l’expérience en apprentissage. Tant que cette émotion reste attachée à notre esprit et à notre corps, nous ne serons pas libre de passer à l’avenir que nous souhaitons. Permettons-nous d’exprimer toutes ces émotions encapsulées qui agissent telle une barrière ; soignons-les et laissons-les partir. Ce n’est qu’ainsi que d’autres émotions plus agréables pourront nous parvenir.


A découvrir aussi