Être fort c’est savoir se détacher de ce qui nous nuit

27 novembre 2015 dans Emotions 2251 Partagés
Combien de poids votre corps doit-il supporter ? Combien d’inquiétudes hantent votre esprit ? Dans la vie, seul l’amour de soi et des autres ne compte. Le reste n’est qu’un poids qui nous rend prisonnier dans une vie trop courte pour subir une souffrance quotidienne…
Partager

Comme pour tout dans cette vie, il faut savoir maintenir un équilibre sain. Chacun de nous se repose sur des essences basiques et des piliers auxquels on ne peut renoncer : la famille, les enfants, ce travail qui vous permet de vous nourrir et de vous loger…

Nous ne pouvons pas tout abandonner en appuyant sur le bouton de réinitialisation dans les moments où nous saturons. Cependant, parmi ces piliers basiques, il y a bien des choses que l’on peut changer.

Il faut laisser tomber le fait de trop mettre en priorité les autres avant soi. Faîtes passez la valeur des émotions et les bons moments avant l’inquiétude et la pression.

Si au sein de ce panorama personnel, de ce micro-univers qui vous définit et vous enveloppe, quelqu’un vous blesse et empoisonne votre présent, il faudra également rompre le lien.

Réfléchissez maintenant au véritable concept de « force ».

Lorsque vous devenez prisonnier du malheur

Si vous cherchez dans le dictionnaire la définition de « force », vous découvrirez plusieurs définitions différentes qui vous feront sûrement réfléchir. Il y a tout d’abord le concept de « force et de vigueur ».

Vous trouverez également l’image de « l’enceinte fortifiée du château ou de la citadelle ». Enfin, vous pouvez également lire qu’il s’agit d’une « vertu cardinale qui consiste à vaincre la peur et fuir l’imprudence »… C’est cette idée qui nous intéresse aujourd’hui.

fatigue

Souvent, lorsque l’on tombe sur quelqu’un que l’on connaît et qu’on lui demande comment il va, il nous répond par exemple que son patron est odieux, qu’il ne passe pas assez de temps avec ses enfants, que sa moitié est devenue exigeante et égoïste, et qu’il ne peut même plus prendre du temps pour lui.

Vous, inquiet, lui répondez « prend soin de toi », lisant sur son visage bien plus de choses que les simples mots qu’il vient de prononcer.

En effet, vous pouvez le voir comme une personne forte car il affronte le quotidien avec courage, en donnant tout pour les autres. Cependant, il est probable que tout cela finisse un jour ou l’autre par s’effrondrer.

Il se peut que la chute ne soit pas physique, mais émotionnelle : l’insatisfaction, la sensation d’être « coincé », sans aucune option d’épanouissement personnel. Ces personnes donnent tout pour les autres, elles aiment sincèrement mais ne reçoivent rien en retour. La vie défile devant eux, sans leur offrir l’espoir d’un bonheur simple…
Partager

Revenons à la définition du dictionnaire selon laquelle la force est une vertu rendant capable de vaincre la peur et de fuir l’imprudence.

Nous pouvons maintenant ajouter qu’une personne n’est pas seulement forte parce qu’elle fuit ou qu’elle combat ce qu’elle craint.

Être fort c’est aussi se faire passer en priorité et devenir maître de sa vie, laissant partir ce qui nous fait parfois du mal et qui nous empêche d’avancer, avec intégrité et équilibre.

terre-et-lune

Comment être fort au quotidien ?

– Être fort c’est se réveiller chaque jour en trouvant un sens à votre vie.

– Le monde est rempli de personnes « sans vie », qui errent autour de nous sans but, sans espoir, sans projet. Le fait d’avoir de l’espoir et de croire en soi vous apportera de la force et de la fermeté.

– Une personne forte n’est pas une personne qui a du pouvoir, qui a la capacité de contrôler ou de dominer les autres. Être fort c’est aussi jouir de sa liberté et éviter les liens toxiques qui font du mal et qui nous empêchent d’avancer.

– Être fort c’est aussi savoir dire NON à ceux qui vous feront toujours passer après eux, à ceux qui se regardent le nombril et qui ne pensent qu’à leur propre univers, sans percevoir la souffrance des autres et le vide émotionnel que leur attitude engendre.

– Vous serez fort lorsque vous parviendrez à éloigner tout ce qui ne vous rend pas heureux, que ce soit des personnes, des choses, des scénarios ou même des pensées.

Nous ne sommes pas toujours blessés par un élément extérieur, mais parfois par notre propre attitude face à des situations dans lesquelles nous nous enfermons et nous nous mettons des barrières.

grandir

Éloignez-vous de ce qui clôture votre vie, de tout ce qui vous retire votre espoir et blesse votre coeur. Vous êtes le maître de votre vie fugace, d’un monde où vous n’êtes que passager. Alors, aimez avec force ceux qui le méritent et cultivez cette force qui donne des ailes à vos rêves et des racines à vos valeurs.
Partager

Photographies publiées avec l’aimable autorisation de Lucy Campbell et Amanda Cass.

A découvrir aussi